Tag Archive | "truffes"

MFR de Vif: formation truffes et trufficulture…


MFRDu 11 au 14 février 2014, vous pourrez vous immerger dans l’univers mystérieux de la truffe lors de la formation proposée par la MFR de Vif.

Ouverte à tous, ce stage est particulièrement intéressant pour celles et ceux qui projettent de développer une activité économique en lien avec la truffe .

En effet, outre les aspects agronomiques et biologiques spécifiques à la croissance de la truffe, seront étudiées les données économiques, juridiques et fiscales correspondant à ce champignon qui n’en finit pas d’être incomparable.

Et comment parler de la truffe sans la déguster ?

Aussi est incluse dans la formation une séance de dégustation et de transmission de tours de mains culinaires.

Pour tout renseignement, contacter Veronik Leblay à la MFR de Vif au 04 76 72 51 48 ou veronik.leblay@mfr.asso.fr

Voici le programme détaillé de ces journées de formation:

VIFPROG TRUFFES

Catégorie enseignement-formation, trufficultureCommentaires fermés

Voeux du Syndicat des Trufficulteurs de l’Isère


Le Syndicat des Trufficulteurs de l’Isère vous présente ses meilleurs voeux pour 2013

voeuw truffes

Contacts:

Syndicat des Trufficulteurs de l’Isère

MFR – 50 rue de Rivalta 38450 VIF

Tél : 06-03-47-43-68

e-mail : sti-truffes@wanadoo.fr

site internet:www.truffes38.com

Catégorie trufficultureCommentaires fermés

Voiron: à la découverte de la truffe de l’Isère


Le groupe Provencia a été précurseur en ce qui concerne les partenariats mis en place avec les producteurs régionaux, locaux…

L’hyper Carrefour Voiron ne déroge pas à la règle, bien au contraire… Cette année il a été présent, par exemple, à la foire de Beaucroissant, la foire agricole de la St Martin à Voiron, a participé activement à l’élaboration du plus grand plateau de fromages du monde, à Tullins, dans le cadre du téléthon….

Son directeur, Alain Galliot a souhaité aller plus loin dans la qualité, l’originalité en mettant en avant un produit festif par excellence: la truffe. Il a offert un espace au syndicat des trufficulteur de l’Isère.
Celui ci sera donc présent dans la galerie marchande de Carrefour Voiron, groupe Provencia les samedi 15 et dimanche 16 décembre.

Ses membres feront découvrir la filière trufficole départementale et expliqueront sans relâche que l’Isère est un département favorable à la truffe, sa culture. Des truffes qui n’ont rien à envier,, au niveau de leurs qualités, aux truffes des zones davantage connues.

Chacun pourra dialoguer, se documenter, découvrir, déguster et acheter… Des conseils seront également donner sur la façon de cuisiner la truffe, le beurre truffé….

truffes logo

Pour en savoir plus sur la trufficulture: aller sur le site internet: http://www.truffes38.com/

Catégorie trufficultureCommentaires fermés

La truffe à notre portée…


La truffe intrigue, la truffe fascine.

Champignon souterrain au parfum envoûtant, tous les mystères de son cycle biologique ne sont pas levés et on ne cesse d’apporter de nouvelles réponses aux énigmes de sa production inconstante.

Les prix hautement rémunérateurs de sa vente contribuent à alimenter une attirance pour ce diamant noir.

Pour la 3ème année, un stage de formation à sa reconnaissance, sa culture et sa récolte vous est proposé par la Maison Familiale de Vif.

Cette formation, ouverte à tous, est particulièrement destinée aux porteurs de projet de plantation ou de réhabilitation de truffières. Elle apporte tous les éléments techniques, réglementaires et économiques permettant la mise en place d’une activité génératrice d’un complément de revenu à long terme pour des agriculteurs, aussi bien que des particuliers.

Stage du 26 au 30 mars 2012: 35h de formation incluant cours théoriques et visites de truffières.

Inscriptions avant le 16 mars.

Tarifs et financements, contacter

MFR Vif, 04 76 72 51 48,

Mail: veronik.leblay@mfr.asso.fr

Nos partenaires:

Maison familiale et rurale de Vif

VIF

www.Truffes38.com Syndicat des trufficulteurs de l’Isère

Catégorie enseignement-formation, trufficultureCommentaires fermés

Pascal-Pépito: impressionnante complicité


Pascal Filuzeau, provençal d’origine, boucher de métier découvre la truffe par hasard. Un hasard qui fait bien les choses puisque lors d’une halte en Bourgogne, un ami, amateur de truffes lui offre un chiot. Celui ci s’appellera Pépito. C’est un épagneul croisé fauve de Bretagne. Le dressage de Pépito commence, le chiot dressé à la truffe et au fromage. Il possède un flair hors normes et se montre docile à l’apprentissage. Pascal a très vite compris qu’il a comme compagnon un animal extraordinaire. Dès lors une complicité sans failles va naître entre eux.

Notre homme « pose  » ses valises en Isère, dans la vallée du Grésivaudan. Bien entendu il se renseigne sur les possibilités trufficoles de ce territoire. Il apprend que notre département a un fort potentiel et il ne comprend pas pourquoi cette production est en chute libre.  Il décide de s’investir « à fond « dans cette filière.

pepito 3

C’est là qu’il rencontre, à Lumbin, un propriétaire d’une truffière laissée à l’abandon constituée  de 90 chênes  plantés dans les années 1960. Très vite un accord a été trouvé avec le propriétaire, tout heureux de voir, jour après jour sa truffière revivre. En effet Pascal passe des heures et des heures à la nettoyer, la travailler, Pépito toujours à ces côtés.

pepito 2

Une impressionnante complicité entre l’homme et le chien existe: c’est un gage de réussite.

Un travail qui va porter ses fruits, plutôt ses truffes car Pépito en trouvera très vite. Son procédé est simple, il renifle le sol, tout en marchant et dès qu’il sent une truffe, il s’arrête et la marque de deux ou trois coups de patte.

L’originalité de cette truffière vient du fait qu’elle en possède plusieurs espèces. » On en compte jusqu’à 6. Cela nous permet d’avoir une récolte étalée tout au long de l’année . »

Pour Pascal Filuzeau, le chien est le meilleur compagnon pour trouver des truffes. Pour preuve, alors que Pépito va sur ses 15 ans, notre homme a déjà prévu la relève avec Eclair, un jeune chien qu’il est en train de former au cavage.

pépito 1

Eclair est en pleine période de dressage.

Il a deux ans et il sera au top à l’âge de 4-5 ans.  » Il est hors de question que je rejette mon Pépito, quand je suis sur le terrain, ils viennent avec moi à tour de rôle… »

Bien entendu lors de notre visite Pépito a montré tout son savoir faire, il a trouvé avec une aisance incroyable plusieurs truffes…  » Et pourtant cet été il y en a peu. » Les conditions météo:  printemps sec et chaud, suivi d’un mois de juillet trop arrosé n’ont pas été favorables pour la truffe, mais ce n’est pas grave. » Pascal n’est pas en effet découragé: » c’est plus une passion qu’une recherche de revenus et nous sommes nombreux dans ce cas là. »

Brouillade de truffes

Grâce à Pépito et à la gentillesse de Pascal notre repas du soir était prévu: brouillade aux truffes.

Quelques heures avant le diner, casser les oeufs dans un récipient, y rajouter les truffes  découpées en lamelles, recouvrir d’un film plastique. Faire cuire le moment voulu. C’était tout simplement excellent!

Contact :

Syndicat des Trufficulteurs de l’Isère
Président : Paul CHAMARD-BOIS
MFR – 50 rue de Rivalta
38450 VIF
Tél : 06-03-47-43-68
e-mail : sti-truffes@wanadoo.fr

- truffes en Rhône-Alpes
- truffes du Grésivaudan

Nos partenaires

Maison Familiale Rurale – MFR Vif - 50, avenue de Rivalta – 38 450 Vif
Tel : 04 76 72 51 48Fax : 04 76 72 43 53 – e-mail : mfr.vif@mfr.asso.fr

Catégorie A la une, trufficultureCommentaires fermés

Piémonts de Chartreuse: étude sur leurs potentialités trufficoles


Une rencontre, prospection de terrains et leurs potentialités trufficoles dans le secteur géographique du Grésivaudan entre St-Ismier et Lumbin appelés les « Piémonts de Chartreuse »a été organisée par le Centre Régional de la Propriété Forestière et du Syndicat des Trufficulteurs de l’Isère, ceci avec le concours du Conseil Général de l’Isère..

Une quarantaine de personnes ont répondu à l’invitation. Parmi celles ci des propriétaires de landes ou friches exerçant  une activité agricole ou non…(sauf s’ils ont déjà une autre utilisation), locataires ou  propriétaires susceptibles d’être intéressés par la revalorisation de leurs terrains grâce à la « Trufficulture ».

Les intervenants ont été  Stéphanie GEHIN technicienne CPPF attachée au département de l’Isère pour la trufficulture et pour les actions plus locales, Paul CHAMARD-BOIS Président du Syndicat des Trufficulteurs de l’Isère et Paul. TABOURET du CRPF spécialiste « Truffe » dans le département de la Drôme.

Paul TABOURET, Stéphanie GEHIN et certains membres du STI  sont intervenus pour apporter des informations sur les truffes et la trufficulture : nature du champignon, les diverses variétés, son milieu de développement en symbiose avec les arbres, la microflore, la microfaune, la plantation et les pépiniéristes certifiés, les récoltes, la commercialisation et enfin la finalité : la Gastronomie.

On retiendra également plusieurs sujets tels que:

Intérêts des actions :

Revalorisation des terroirs, amélioration de la biodiversité, création de zones « coupe-feu » lorsque cela est possible et nécessaire, éviter ou limiter la fermeture des zones boisées.

Questions :

Beaucoup de questions sur la nature juridique des terrains : difficultés à la vente, préemption, location ou bail etc  , sur la nature physique des terrains : morcellement des parcelles, accessibilité,difficulté du travail du sol, la rentabilité à moyen et long terme ,la récolte et la gastronomie.

Mais aussi sur la protection des biens :lutte contre prédateurs par exemple..

Quels outils avons-nous à disposition des futurs « trufficulteurs ?

*  Aides à la plantation : suspendues pour l’instant en raison des réductions budgétaires, mais bon espoir du déblocage des dossiers en cours et prolongement du plan triennal.

*   Avantages des futurs planteurs « adhérents » auprès des pépiniéristes sur l’achat des

plants, protections etc.

*  Conseils auprès des trufficulteurs, visites sur place etc. par les techniciens CRPF et les trufficulteurs.

Actions à prévoir :

* Contacts auprès des différentes collectivités (Safer, Communes …) afin d’apporter les réponses au diverses questions.

Toutes les questions posées n’ont pas trouvé les réponses espérées, tout du moins dans l’immédiat.

Documentation, adresses et contacts ont été mis à la disposition des participants.

NOTA : Une prochaine réunion de la même nature est en préparation dans le secteur Bas Grésivaudan ; Royans,Pieds de Vercors d’ici la fin Mars.

Catégorie trufficultureCommentaires fermés

Drame de Grignan: réaction du syndicat des trufficulteurs de l’Isère


Suite au drame qui s’est joué à Grignan, un jeune agriculteur ayant abattu d’un coup de fusil un homme qu’il soupçonnait de venir voler des truffes, le  syndicat des trufficulteurs de l’Isère a tenu à réagir par la voix de son président Paul Chamarbois.

 » Ce que je viens d’apprendre est simplement attristant et grave. Certes la riposte n’est pas à la hauteur du « méfait »: il y a tout de même mort d’homme, mais cependant il est temps de s’organiser sérieusement afin que l’on puisse se défendre et que l’on nous reconnaisse comme victimes.

Que faire ?
– Laisser se faire voler notre production, sans arrêt, et se contenter d’une main courante lorsque l’on porte plainte.
– Clore nos propriétés sur une hauteur de 2 mètres, est ce réalisable techniquement et financièrement ?
Installer des affiches « Truffières protégées par la loi  etc… », Cela n’incitera pas à certains de franchir ces interdictions ?

On est responsables et tenus de protéger nos biens…alors défendons les !!!

En attendant reste à savoir comment réagir correctement, efficacement ?
Des questions méritent réponse: la victime était-elle récidiviste ? Accompagnée d’un chien ? Entrain de caver ? Faisait-elle l’objet de plaintes antérieures ? etc…

Notre demande: que la Gendarmerie et la Justice nous indiquent les façons légales de nous défendre sans arriver à faire la police nous-mêmes. Cela évitera l’irréparable.
Il faut que chacun y réfléchisse à tous niveaux et prenne des mesures afin qu’un tel drame ne se reproduise plus. »
Rappelons que Laurent Rambaud, 35 ans, président des jeunes agriculteurs de la Drôme a abattu d’un coup de fusil Ernest Pardo, 42 ans. Ce dernier se trouvait sur les terres de l’agriculteur qui a pensé que celui ci lui volait ses truffes.
Laurent Rambaud a été mis en examen et placé en détention provisoire.

Catégorie trufficultureCommentaires fermés

Quand la truffe de l’Isère fait sa promotion!


Le syndicat des trufficulteurs de l’Isère a plusieurs missions dont l’une d’elles, essentielle, est de faire connaître la truffe de l’Isère au grand public. « Lors de manifestations, nous sommes surpris par la grande ignorance des visiteurs concernant la trufficulture et sa présence dans l’Isère »,  se lamente le président du STI Paul Chamard-Bois.

« Nous devons donc accentuer nos actions de communication envers les futurs candidats à la mise en place de truffières dans notre département mais également envers le grand public. »

Pour ce, les membres du syndicat ne sont pas restés inactifs durant ce mois de juin.

Ils ont activement participé à la fête des plantes au col de Marcieu, le 6 juin.  » Notre stand a connu un fort succès et durant toute la journée, du moins jusqu’à l’arrivée de la pluie nous n’avons cessé de répéter: « La truffe de l’Isère, elle va vous plaire …et en Chartreuse elle est fameuse. »

truffes 2

Autre présence sur le terrain, et non des moindres : la participation du syndicat aux animations qui ont précédé le départ de l’étape du critérium du Dauphiné Crolles-l’Alpe-d’Huez, le samedi 12 juin.

Inutile de dire que les truffes ont attiré de nombreux spectateurs, dont le parrain du syndicat, Serge Papagalli en personne!

truffes 1

« Cette présence, due à l’invitation de la mairie de Crolles, a permis de mettre en avant notre truffe locale, de la faire connaître. Outre une exposition, on a vendu des livres et même les premières truffes de l’été, très appréciées… Nous avons accueilli de nombreuses personnalités, élus, dont Eliane Giraud, conseillère régionale et présidente du Parc de Chartreuse ainsi que Jean-Jack Queyranne, président du conseil régional. On peut dire que cette opération est une réussite… »

truffes 3

Catégorie trufficultureCommentaires fermés

Stage Ucare sur la trufficulture


Un stage Ucare ayant pour thème la trufficulture organisé par la MFR de Vif, avec l’appui du syndicat des trufficulteurs de l’Isère vient de se dérouler. Un stage bien chargé…Celui-ci s’est déroulé en deux étapes.

Il a débuté par des cours théoriques donnés en salle:

- par un représentant du CRPF sur les différents aspects de la trufficulture :terroirs,variétés de truffes,composition (spores,mychorises…)
- par certains membres du Syndicat des trufficulteurs de l’Isère sur le Syndicat proprement dit: son rôle, ses adhérents, ses actions, mais aussi sur les recherches en matière de trufficulture, la fiscalité…
- par un courtier et transformateur de produits truffiers sur la filière « truffe » : traçabilité, négoce, transformations.

truffes

Il ne restait plus qu’à se rendre sur le terrain ou plusieurs visites étaient programmées:

- voyage à St-Paul-Trois-Chateaux avec visite du musée de la truffe, visite de truffières de la Drôme.

truffes 4

- Journée à Crolles et La Terrasse sur les terrains truffiers avec: reconnaissance de la microfaune, de la flore, examen des sols, recherches de racines pour l’examen des mychorises et enfin séance de cavage (sans grand succès vu la date) sur une truffière d’une cinquantaine d’années.

truffes 2

Enfin, conclusion de la semaine de stage par un examen d’un niveau relativement élevé. Les organisateurs de ce stage regrettent le manque de candidats. Une fois de plus les absents ont eu tort!

Cependant ils ont apprécié la motivation des stagiaires présents…

Catégorie enseignement-formation, trufficultureCommentaires fermés

Développer la truffe en Trièves


truffes 1

Une bonne soixantaine de personnes, toutes intéressées par la trufficulture en Trièves ont participé à une rencontre organisée, à Lavars, conjointement par le CRPF et le syndicat des trufficulteurs de l’Isère. session qui s’est déroulée en deux temps: en salle et sur le terrain.

Paul Chamard-Bois en a profité pour présenté le STI, son rôle, ses missions et l’intérêt qu’ont les trufficulteurs de tous niveaux à y adhérer.

Pierre Tabouret, technicien au CRPF a pour sa part fait une analyse complète du Trièves et des différentes espèces de truffes que l’on peut y trouver ou cultiver. La fameuse truffe noire du Périgord ( Tuber Mélanosporum ) et la truffe de Bourgogne ( Tuber Uncinatum ) ayant ses faveurs.

David Humeau, son homologue a insisté sur la trufficulture en Trièves. Tout est propice à son développement et les nombreuses parcelles qui sont actuellement en friche, à l’abandon pourraient faire d’excellentes truffières.

truffes 2

Une visite sur le terrain a permis de mieux appuyer cette thèse….

Affaire à suivre.

Catégorie trufficultureCommentaires fermés

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2020
L Ma Me J V S D
« sept    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+