Tag Archive | "Vassieux"

VASSIEUX EN JARDINS 2020


Une initiative citoyenne qui regroupe des jardiniers, bricoleurs, créateurs, un peu fous… qui aiment leur village, la création, l’imaginaire. Qui ont eu envie d’échanger, de créer des liens.

L’idée de départ a été de créer chaque année une œuvre inspirée par un thème annuel  et de l’installer dans son jardin au début de l’été,  bien en vue , pour le plus grand plaisir des promeneurs . Et les promeneurs, ils sont nombreux à Vassieux : habitants du village, visiteurs du week-end, vacanciers, sportifs…

Trois saisons déjà… et dès la première année, un franc succès auprès des habitants, puisque les deux premiers étés, il y a eu vingt cinq jardins participants.
Eté 18, personnages et animaux.  Eté 19, mouvement

Sans titre1

Cette année est un peu particulière. Sans doute moins d’œuvres dans les jardins privés, mais des petits bijoux de créativité (merci au confinement !). Mais aussi et surtout des installations remarquables dans les espaces publics.
Résultats d’ateliers vannerie, menuiserie qui ont regroupés chacun une dizaine de personnes. Une belle collaboration autour de projets communs pour embellir le village et qui renvoie un signal très fort et très positif, en ces temps d’inquiétude. Entrée du village, rond point et cœur du village offrent à voir des installations originales sorties de l’imaginaire et des mains expertes d’une équipe soudée. Chacun y a apporté sa compétence : imagination, savoir-faire, technique. Cet été, c’est MAISONS DES MONDES qui est le fil conducteur et qui nous va faire rêver les  visiteurs…

Vassieux en Jardins c’est aussi un groupe mail qui s’échange plants, graines, légumes, matériaux, et bons plans Jardin. Ici en montagne, le jardin potager est une culture, une valeur sûre, une ressource pour les mois d’hiver, une passion. A chacun sa méthode traditionnelle ou permaculture, en tout cas toujours bio.

Vassieux en Jardins, c’est une idée qui a germé dans la tête d’une vassivaine d’adoption, Marie Odile Le Pennec, arrivée avec son époux en 2014, au début de leur retraite d’enseignants. Le nombre de visiteurs dans ce village,  le soin apporté aux jardins qu’ils soient grands ou petits, la longueur des printemps qui ressemblent parfois plus à l’hiver,  mais aussi les petits moyens dont disposent la commune. Tout cela l’a interpelée et interrogée : comment rendre ce village plus attrayant ? Comment donner un reflet positif du Vassieux du 21ème siècle,  le Vassieux d’aujourd’hui… parallèlement au Vassieux Mémoire qu’il n’est pas question d’oublier. L’idée était là dans un coin de la tête.

Et puis le temps et l’intégration faisant son œuvre… il lui a paru possible de lancer l’idée de VASSIEUX en JARDINS . Il y a eu le « déclencheur » : une campagne lancée en mars 2018 par le conseil municipal : « 328 habitants pour un village rêvé ». Chaque habitant étant sollicité pour proposer une idée pour transformer son village et le rendre plus attractif. Cette consultation a connu un certain succès et a été suivie d’un groupe de réflexion citoyen sur l’Espace Vassivain et l’avenir du village. C’était en Mars 2018 et c’est à ce moment là que Marie Odile Le Pennec s’est sentie autorisée de proposer Vassieux en Jardins.

Dès le départ,  au vu du succès immédiat,  et du chemin parcouru : aucun regret.  Le sentiment d’avoir été et d’être utile. La satisfaction de fédérer les énergies et de faire reculer l’individualisme avec le soutien fort de l’équipe municipale. Tous les moments de partage intergénérationnels, tout le plaisir né de la création, qu’on soit manuel ou pas, toute l’entraide, et aussi  le bonheur de donner du bonheur,voilà les pépites qu’ont trouvé les participants au projet, et c’est bien agréable d’en être un peu à l’origine !

Avoir entendu  de la bouche de drômois de la vallée, libérés du confinement  et venus se mettre au vert  , « nous venons tous les ans maintenant à Vassieux ; chaque année on a de nouvelles choses à voir »  est une grande satisfaction et la confirmation que l’idée  d’exposition annuelle  répartie dans les jardins privés porte ses fruits.


Catégorie A la uneCommentaires fermés

Vassieux a dignement fêté le Bleu….


La fête du Bleu édition 2012 s’est déroulée en Vercors drômois, à Vassieux en Vercors. Ce village martyr, rasé pendant  la dernière guerre a été le pôle central de la traditionnelle fête du bleu qui met en avant le célèbre fromage AOC, le Bleu du Vercors Sassenage mais également tous les produits du terroir, l’artisanat… locaux.

Plusieurs milliers de visiteurs se sont donc rendus à Vassieux afin d’assister à ce formidable rendez vous.

L’ensemble des élus, personnalités avec le maire de la commune Michel Repellin et la présidente du Parc du Vercors, Danielle Pic ont pu admirer le dynamisme de l’agriculture du Parc, la qualité et la diversité des produits qui en font leur fierté.

A la Gargotte chacun a pu déguster une gamme de 17 produits issus du Parc s’est félicité Guy Durand président de l’Apap.

Cette année la fête du Bleu s’est voulue sportive. Il faut dire qu’elle s’est déroulée le dernier week end des JO de Londres et que le parrain de la fête n’était autre que Philippe St-André.

International de rugby, sélectionneur du XV de France, originaire du Vercors. Chacun doit garder en mémoire que son grand père, instituteur à Vassieux, a été fusillé par les SS en juillet 1944.

Plusieurs animations sportives se sont donc déroulées pendant la fête dont une amicale compétition de beach rugby.

La fête du Bleu 2012 a connu un énorme succès, elle s’est déroulée dans des conditions météo optimales… Le relais a été passé à la commune de Gresse en Vercors qui aura la tâche d’organiser la prochaine fête dans l’été 2013.

Retour sur la fête en images…(cliquer sur les photos pour les agrandir.)


Catégorie A la une, bleu du Vercors SassenageCommentaires fermés

A la découverte des produits du Vercors


Au coeur du village de Saint-Martin-en-Vercors le point de vente collectif des Fermes du Vercors vous propose une gamme variée de produits fermiers du Parc naturel régional du Vercors.

Le réseau des Fermes du Vercors créé par l’APAP (Association pour la Promotion des agriculteurs du Parc du Vercors) et soutenu par le Parc naturel régional du Vercors compte une cinquantaine de producteurs fermiers, situés sur le territoire du Parc naturel régional
du Vercors.

L’adhésion aux Fermes du Vercors implique le respect d’une charte assurant au consommateur des garanties en termes de qualité et d’origine des produits.
Une partie des agriculteurs adhérents de ce réseau se sont regroupés pour créer un point de vente collectif et ainsi permettre aux clients de trouver, sur un seul lieu, un large choix de gourmandises que les agriculteurs du Parc du Vercors produisent et transforment sur leurs fermes, réparties sur les différents secteurs du Parc : Diois, Gervanne, Royans, plateau du Vercors.
Ce point de vente a été ouvert durant les mois d’été et, suite au succès rencontré, les agriculteurs ont décidé de continuer l’expérience en proposant une ouverture toute l’année. De plus, l’offre s’est étoffée avec l’arrivée de nouveaux producteurs.

Le magasin est ouvert :
Les weekends : vendredi de 15h00 à 18h30,
samedi de 9h00 à 12h30 et de 15h00 à 18h30,
dimanche de 9h00 à 12h30.
Les vacances scolaires : du mercredi au dimanche de 9h00 à 12h30 et de 15h00 à 18h30.


Un détour par ce point de vente vous permettra de faire le plein de savoureux produits au goût authentique et de rencontrer l’un des agriculteurs adhérents au magasin qui vous fera partager sa passion du Vercors et de son métier.

Venez découvrir ou re-découvrir :
-Les caillettes, saucissons et autre charcuterie fabriqués dans le Royans ou la vallée de la Gervanne.
-Les truites élevées dans les rivières du Vercors, que vous pourrez déguster en filets frais ou fumés, en terrines ou rillettes.
- La Clairette de Die et les vins de Châtillon-en-Diois qui apporteront le soleil du Diois sur vos tables.
- Les fromages au lait de vaches, de brebis ou de chèvres, les yaourts, confitures de lait et autres produits laitiers fabriqués sur le plateau du Vercors.
-Le pain bio fabriqué à Vassieux.
- Le foie gras, les confits, les rillettes de canards et volailles produits à Saint-Martin-en-Vercors
- Les noix de Grenoble que l’on peut savourer de l’apéritif au dessert : vin de noix, nougat et crème aux noix, noix pralinées, sans oublier l’huile de noix.
- Les escargots élevés à Saint-Jean-en-Royans et proposés au naturel ou accomodés de diverses façons pour satisfaire les plus gourmands.
- Les miels de montagne, de tilleul, d’acacia…, récoltés sur la flore variée du Vercors, ainsi que des pains d‘épices et des vinaigres de miel.
- Un choix impressionnant de confitures, compotes, chutneys et sirops que les producteurs fabriquent en cueillant des fruits, fleurs et plantes en pleine nature ou en cultivant en pleins champs les fruits qu’ils ne trouvent pas dans le milieu naturel.
- La viande de boeuf, agneau et veau élevés sur le Vercors et vendus en caissettes (sur commande).
- Quelques produits artisanaux : vannerie, savons,…fabriqués en utilisant des produits agricoles du territoire.

Catégorie parcs, terroirs/gastronomieCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

juillet 2020
L Ma Me J V S D
« juin    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+