Tag Archive | "Vercors"

Agriculture et transition énergétique dans le Vercors


Le Parc naturel régional du Vercors et les chambres d’agriculture de l’Isère et de la Drôme ont proposé le 17 avril dernier une journée pour échanger sur la transition énergétique aux agriculteurs du Vercors.

Dans le cadre du projet territoire à énergie positive du Vercors (TEPos), le Parc souhaite apporter des éléments de réponse aux questions que de nombreux agriculteurs se posent, et imaginer avec eux quelle peut être la place de l’agriculture dans ce projet de transition énergétique.

Il en ressort que le solaire photovoltaïque en toiture de bâtiments agricoles est une question importante sur laquelle les agriculteurs ont besoin d’accompagnement. La méthanisation reste encore aujourd’hui très difficilement rentable économiquement et complexe à mettre en œuvre pour les petites exploitations de montagne. D’intéressantes économies d’énergie sont possibles dans les salles de traite à l’aide d’échangeurs de chaleur ou de panneaux solaires thermiques, surtout si l’exploitation possède un atelier de transformation.

Catégorie énergiesCommentaires fermés

Le Vercors toujours en haut de l’affiche


verc2Le Vercors est toujours en fête au salon  international de l’ agriculture qui s’achève ce dimanche 3 mars..Situé au hall 1 , celui des animaux, l’espace Vercors connait en effet une animation toute particulière, en particulier grâce à ses deux  » vedettes »: la Villarde et le bleu du Vercors Sassenage.

Cette présence est indispensable pour permettre aux milliers de visiteurs de découvrir un territoire, un terroir, et à travers eux un Vercors très dynamique grâce à son agriculture, ses activités économiques, touristiques…

Lors de la journée  » Isère » qui s ‘est déroulée ce vendredi 1 mars sur l’espace de la région Auvergne Rhône-Alpes, plusieurs conseillers départementaux sont  » montés  » à Paris ..

Ils ne pouvaient que faire une halte qu stand du Vercors.. Autour de Robert Duranton, mmes Anne Gérin et Sandrine Martin Grand..verc1

Catégorie Communauté de Communes du Massif du Vercors, Département de l'Isère, bleu du Vercors SassenageCommentaires fermés

Le salon de l’agriculture a ouvert ses portes…


Le salon de l’agriculture a démarré en fanfare… Très beau temps, vacances scolaires, il y avait foule ce week-end porte de Versailles ou les dizaines de milliers de visiteurs, dont de nombreux étrangers ont pu découvrir la ferme France.

Bien entendu les deux pavillons qui ont attiré le plus de monde ce week-end sont ceux des animaux et des régions de France..

Samedi, jour inaugural a vu la présence non stop du Président de la république entouré d’un service d’ordre impressionnant.

Emmanuel Macron est resté plus de 14 heures porte de Versailles, record battu! et n’a cessé de dialoguer avec les agriculteurs mais aussi les visiteurs..

il a plaidé pour une PAC réinventée plus écologique, organisatrice d’une agriculture offrant aux consommateurs une alimentation de qualité..Ceci en permettant d’offrir aux producteurs un  » filet » de sécurité en cas de crise sanitaire ou climatique.

Et d’argumenter « L’Europe agricole aujourd’hui est menacée de l’extérieur », notamment face aux grandes puissances comme la Russie, la Chine ou les États-Unis, et « de l’intérieur », et de marteler  « sans la PAC, les consommateurs européens ne bénéficieraient pas d’une alimentation accessible et de qualité ».

il est conscient qu’il y a  » trop d’agriculteurs en détresse » . Pour lutter contre cela il faut que les filières s’organisent d’avantage, se responsabilisent..

Le chef de l’État a enfin promis de « ne rien lâcher » sur les combats pour promouvoir l’agriculture française..

Echangeant avec des éleveurs, croisés dans les travées du Salon de l’agriculture, Emmanuel Macron a promis de « réguler » les populations de loup, estimées à 430 unités sur le territoire français. Il est fait état de 12500 brebis tuées par le loup en 2018..

Bruno Neyroud, président du Comité interprofessionnel du St Marcellin a  tenu à alerter le président sur les dérives que pourraient avoir les Organisations de producteurs commerciales au sein de la filière lait :  » il faut mettre des garde-fous.. Le lait est un produit qui ne vit que 72 heures… que se passe-t-il si un client nous fait faux bond,  » et de rappeler la sinistre histoire de l’URCVL..

Nous avons demandé au Président Macron de rendre visite a stand du Vercors , il nous a répondu avec le sourire: Je crains de ne pas avoir le temps..

Un stand du Vercors qui comme d’habitude a connu une effervescence totale avec la présence en particulier de Paul Faure Président de Vercors Lait mais aussi de la bande de jeunes  placés sous la bannière de graines d éleveurs..

Bien entendu le bleu a été apprécié, les villardes admirées..

Nous y avons rencontré en particulier la députée de la Drôme Celia de Lavergne accompagnée du Maire de Chatillon en Diois Erick Vanoni..

Une députée que nous avons retrouvé le dimanche matin au stand de la Drôme ou des animations culinaires autour de la noix de Grenoble, du Bleu du Vercors Sassenage et du St Marcellin étaient organisées..

Voici un déroulé de notre visite ce week-end au salon de l’agriculture.. Un salon qui verra l’Isère à l’honneur le vendredi 1er mars..






Catégorie A la une, foires/salonsCommentaires fermés

Le Vercors au Salon International de l’agriculture 2019 à Paris


Mêlant traditions et innovations, le  Vercors vous attend sur le Salon International de l’Agriculture du 23 février au 3 mars, l’occasion de rencontrer quelques un-e-s de celles et ceux qui préservent et développent ce territoire, source inépuisable de ressourcement, d’imagination et d’évasion.

Situé en moyenne montagne, le Vercors est un territoire d’exception, préservé de l’agriculture intensive grâce aux femmes et hommes agriculteurs qui œuvrent, voire militent, pour une agriculture de qualité.
Soucieux d’échanger et de transmettre leurs savoir-faire, ils soutiennent la jeune génération prête à reprendre le flambeau !

Ils sont plus d’une trentaine à être « Graines d’éleveurs » de 6 à 18 ans qui partagent la passion de l’élevage et de l’agriculture. Pauline, la présidente sera présente au salon avec Orchidée, une génisse de la race Villard-de-Lans, née d’une transplantation embryonnaire !

Et ce n’est pas tout ! Cette année, la Miss France Agricole vient du Vercors : étudiante en BTSA productions animales, Clémentine Rigaud, est devenue la sixième Miss France agricole. Passionnée depuis toujours, elle souhaite rejoindre l’exploitation d’ovins viande (en agriculture biologique, marque Valeurs Parc naturel régional) de son père à Beaufort-sur-Gervanne.

Enfin, Bernard Mure-Ravaud, meilleur fromager du monde et meilleur ouvrier de France en 2007, sera au Salon de l’Agriculture, pour parler de sa fromagerie maintenant légendaire « Les Alpages » à Grenoble et présenter le Bleu du Vercors-Sassenage avec Daniel Vignon, président du Syndicat Interprofessionnel du Bleu du Vercors-Sassenage (SIVER).

RENDEZ VOUS Pavillon 1 stand 1N060

Catégorie Communauté de Communes du Massif du Vercors, foires/salonsCommentaires fermés

La ferme des saveurs fête ses 20 ans !


20 ans de bons produits locaux au savoureux goût d’antan, ça se fête ! La ferme des saveurs célèbrera son anniversaire le samedi 6 octobre 2018 de 13h30 à 20h. Au programme : échanges avec les producteurs de fruits, de légumes, de viandes, de volailles, de fromages, de miel, avec le boulanger – et d’autres producteurs encore – au sujet de leurs procédés de fabrication et d’élevage ; ateliers de dégustation sensorielle pour petits et grands ; barbecue fermier et concert latino : les papilles vont danser la salsa !
Accéder au programme détaillé

Un des premiers magasins de vente directe

Cet anniversaire est l’occasion de revenir sur l’origine de la ferme des saveurs. Ardents défenseurs des produits de qualité et de proximité, 10 agriculteurs et éleveurs se sont associés en 1998 pour créer La ferme des saveurs, leur magasin de vente directe. Leur motivation ? Proposer à chaque habitant du pays voironnais, du Vercors et du bassin grenoblois des produits sains, goûteux et à un prix respectueux du travail de l’un et du porte-monnaie de l’autre. Un engagement précurseur à l’époque, devenu évident aujourd’hui.

Accéder au site Web de la Ferme des saveurs

Ils aiment conseiller et partager leurs passions

À tour de rôle, chaque jour, ces producteurs fermiers sont présents pour renseigner, expliquer et commercialiser leurs produits. Ils sont passionnés, cela se sent et se ressent. Par le choix des modes de production d’une part, par la solidarité entre ses membres d’autre part, et enfin par cet amour de la convivialité : les événements rassemblant clients et amoureux du terroir sont nombreux.

Ateliers de dégustation sensorielle et concert latino
Coralie Le Rasle est analyste sensorielle, elle forme les professionnels de la gastronomie à la dégustation et organise des ateliers de dégustation pour les entreprises et les particuliers. Elle accompagne également les agriculteurs, artisans de terroirs, dans la caractérisation de leurs produits et leur appréciation via des études consommateurs. Elle est diplômée de l’Université du Vin de Suze-la-Rousse et de Neoma Business School. Elle animera 4 ateliers durant l’événement du 6 octobre.

Los Namas Pamos est un groupe de 8 musiciens amateurs passionnés de musique latino. Des saxophones, des guitares, une basse, des congas, bongos et autres cloches accompagnent les chants de 3 d’entre eux. Ils sont du Trièves, de Matheysine et de Grenoble et partagent la joie de faire danser leur public sur les rythmes de la salsa, du cha-cha-cha, du mambo ou de la rumba. Les Namas Pamos adaptent des grands standards plus ou moins connus de la musique latino. Ils ont notamment joué lors de la fête de la transhumance de Lavaldens en 2017, le concert se trouve facilement en ligne sur youtube. Leur concert débutera à 18h30 le 6 octobre.

Informations pratiques

Le samedi 6 octobre de 13h30 à 20h
À La ferme des saveurs – 160 chemin des boréas, 38340 Voreppe – 04 76 50 68 76
Accès gratuit à l’événement et aux ateliers, tickets payants pour la buvette et le barbecue.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Le Vercors accueille le bureau de la fédération nationale des parcs naturels régionaux


L’ évènement est rare.. Le bureau de la fédération des parcs  naturels régionaux se réunit de façon constante à son siège à Paris. pour une fois le bureau a été décentralisé et ses membres se sont retrouvés à la maison du Parc du Vercors à Lans en Vercors.

Michaël Weber précise:  » nous avons souhaité décentralisé une réunion afin d’être au plus proche des acteurs d’un Parc. Nous avons choisi un Parc situé en Auvergne Rhône-Alpes, région la plus importante en nombre de Parcs.

Sur les 53 Parcs au niveau national la région Auvergne-Rhône-Alpes compte dix parcs naturels régionaux et un projet de parc, ce qui représente plus de 25 % de la superficie de la région et concerne 22 % des communes, soit environ 11 % de la population régionale. Ce qui place Auvergne-Rhône-Alpes en tête des régions les plus couvertes par l’outil PNR.

A noter que le prochain congrès de la fédération se déroulera du 10 au 11 octobre dans le Parc naturel Régional du Pilat, à St Etienne .

Durand une journée donc les membres  du bureau de la fédération des parcs  naturels régionaux ont « bossé » sur de nombreux dossiers après avoir été accueillis par Jacques Adenot, président du Parc du Vercors et Franck Girard Président de la communauté de communes du Massif du Vercors.

Il a été rappelé avec force que les Parcs Naturels Régionaux sont au centre des préoccupations environnementales, ceci depuis leur création en 1967.. 3 il s’agit de protéger l’environnement en y associant le développement d’une économie dynamique et durable » a précisé le Président Michaël Weber. Jacques Adenot rajoutant que le Vercors recherche en plus l’adhésion de la population..  » Nous ne souhaitons pas non plus de fracture entre le Parc et l’agglo grenobloise, les villes et la campagne sont complémentaires, elles ont besoin l’un de l’autre.. » Les PNR parlent même de développer les solidarités entre les territoires.

Et Jacques Adenot d’argumenter:  » le Parc doit jouer un rôle de fédérateur, avoir un esprit d’ouverture.. Mener des actions positives qui permettent par exemple l’intégration des villes portes..

Bien entendu le problème du loup a été abordé..  » sujet délicat » Le loup a sa place dans les Parrcs mais sa présence doit se faire en harmonie avec l’ensemble des acteurs du territoire dont celle de l’activité pastorale.

Le Parc Naturel Régional est précurseur en la matière en expérimentant la mise en place d’un dialogue entre les pro et les anti loups.

Pour rappel

Les Parcs naturels régionaux ont pour vocation d’asseoir un développement économique et social du territoire, tout en préservant et valorisant le patrimoine naturel, culturel et paysager. La richesse des Parcs réside dans la transversalité dont ils font preuve, en intégrant les enjeux de biodiversité à leurs projets de territoire.

Les cinq missions des Parcs naturels régionaux (article R333-4 du Code de l’Environnement)

  • la protection et la gestion du patrimoine naturel, culturel et paysager,
  • l’aménagement du territoire,
  • le développement économique et social,
  • l’accueil, l’éducation et l’information,
  • l’expérimentation, l’innovation



Catégorie parcsCommentaires fermés

Vercors: Concours local des Prairies Fleuries


Le concours des prairies fleuries participe à la reconnaissance et à la valorisation des pratiques des agriculteurs tout en leur apportant une expertise technique : valeurs agronomique et qualités fourragères, diversité des espèces… Il récompense l’excellence agri-écologique des parcelles exploitées par les éleveurs. Les résultats du concours ont été dévoilés dimanche 29 juillet lors de la Fête du Bleu 2018 à Lans-en-Vercors.

prair
LES RÉSULTATS DU CONCOURS LOCAL DES PRAIRIES FLEURIES

12 agriculteurs ont présenté une parcelle de grande qualité au concours situé cette année sur la zone de l’AOP Bleu du Vercors-Sassenage.

Dans la catégorie prairies pâturées :
1er prix : GAEC des Rapilles (Alain Francoz) à Engins.
2e prix : Christian Perrin à Méaudre.
3e prix : GAEC des Allières (Hugues Argoud-Puy) à Villard-de-Lans.

Dans la catégorie prairies de fauche :
1
er Prix : GAEC des Écureuils (Alexis Fanjas) à Villard-de-Lans.
2
e prix : GAEC Pierre de l’eau (Sylvain Faure) à Méaudre.
3
e prix : GAEC de la Daille (Loïc Jallifier-Verne) à Lans-en-Vercors.

Cette année, le jury était présidé par Serge Mayousse vice-président du SIVER (syndicat du Bleu du Vercors-Sassenage), accompagné de Jean-Pierre Manteaux (agronomie-fourrage) de la Chambre d’agriculture de la Drôme, Grégory Loucougaray (écologie-botanique) chercheur à IRSTEA, Michel Hudry (apiculture) de Lans-en-Vercors, Marie Racapé (faune) de la LPO Isère, Agathe Meriaux (paysage) stagiaire au Parc du naturel régional du Vercors (école du paysage à Angers) et Jean-Luc Langlois (animateur et secrétaire du jury), chargé de mission agriculture au Parc du naturel régional du Vercors.

Voir aussi sur Facebook ICI ! et ICI !

UN CLIP POUR TOUT SAVOIR SUR LES PRAIRIES FLEURIES ET CE CONCOURS

Les prairies fleuries du Vercors, un clip produit par le Parc naturel régional du Vercors et réalisé par Axel Falguier.




Catégorie agricultureCommentaires fermés

La Fête du Bleu: une grande fête agricole


La Fête du Bleu, c’est l’occasion de rencontrer les agriculteurs du Vercors, leurs savoir-faire et productions, leurs animaux. Plus de 30 producteurs fermiers 100 % Vercors seront présents sous le chapiteau Marché de terroir : fromages, charcuterie, miel, noix, confitures, vins…  les petites douceurs de l’été : sorbet paysan et glaces fermières… ainsi que les produits issus de la production des plantes aromatiques, les cosmétiques bio et les huiles essentielles. Associez le plaisir des yeux et des papilles !

Il y en aura pour tous les goûts!

DES PRODUCTEURS FERMIERS DU VERCORS ET DES AOP/IGP INVITEES

Des démonstrations de fabrication des fromages : Bleu du Vercors-Sassenage, fromages de Savoie, Saint-Marcellin, Fourme de Montbrison.
> Samedi 28 juillet à partir de 14h00 et tout au long de l’après-midi
>Dimanche
29 juillet à partir de 9h00 et 14h00.

Des démonstrations de cassage et pressage d’huile de Noix de Grenoble en présence de la Confrérie. Des dégustations de la Clairette de Die et des vins du Diois.

Sur l’espace des producteurs fermiers, découvrez l’AOP Picodon (Drôme Ardèche) ; l’AOP Clairette de Die ; l’AOP Noix de Grenoble et l’IGP Saint-Marcellin mais aussi les huit fromages AOP/IGP* de Savoie : AOP Abondance, AOP Beaufort, AOP Chevrotin, AOP Roblochon, AOP Tome des Bauges et les IGP Emmental de Savoie, IGP Tomme de Savoie ainsi que l’AOP Fourme de Montbrison (Loire), l’AOP du Bleu de Gex Haut-Jura.

LE CONCOURS DES RACES BOVINES SUR LE RING

Le concours des races bovines organisé par la Station d’Élevage (comice agricole) :
Samedi 28 juillet > La Limousine et la Montbéliarde
Dimanche 29 juillet > L’Abondance et la Villarde

Ne manquez pas la présentation des races patrimoniales du Vercors : la Poule grise du Vercors, la Villarde et le Cheval du Vercors de Barraquand !
> Samedi 28 juillet à 16h00 et Dimanche 29 juillet à 14h00

Les Graines d’éleveurs sur le ring
Samedi à 16h30 > Le Défilé des Graines d’éleveurs avec leurs petits animaux (veaux, chevrettes…).

Spectacle et dressage équestre
par l’Écurie du Col de l’Arc et le cheval de Mérens > Samedi 28 juillet à 17h00 & Dimanche 29 juillet à 16h30

==> Nouveau ! Le Concours « Prix du Public » présenté par les Jeunes Agriculteurs du Plateau des quatre montagnes avec l’élection à l’applaudimètre de la plus belle vache parmi toutes les races présentes ! > Dimanche 29 juillet à 15h00.

affiche fete du bleu


Catégorie agriculture, foires et fêtesCommentaires fermés

Le Critérium sur le Vercors.. Arrivée d’étape à Lans..


Le 70ème critérium du Dauphiné fait étape ce jeudià Lans en Vercors.  Les coureurs seront partis le matin de  Chazay sur Ain et entreront en Isère après 47 kilomètres de course à  Chimilin. Après avoir franchi le col des toutes Aures, les grimpeurs en découdront lors de la terrible montée du col du Mont noir, escalade inédite..Col classé en hors catégorie..17,5 km de montée avec une pente moyenne de 6,9%. Il ne restera plus qu’a rejoindre les hauteurs de Lans en Vercors ou sera jugée l’arrivée après 181 kilomètres de course.

« C’est bien entendu un très bel évènement pour le Vercors que cette arrivée à Lans » nous a précisé Franck Girard président de la communauté de communes du massif du Vercors… Cette arrivée d’étape  du critérium augure t-elle la possible venue du tour de France sur le Vercors:  » nous l’espérons tous  » rajoute Franck Girard..

L’occasion de faire le point avec le Président de la CCMV..

 » Au niveau activité touristique, nous avons eu un hiver avec beaucoup de neige, mais contrairement à ce que certains pourraient penser, la saison n’ a pas été exceptionnelle.. Il y a eu de nombreuses journées de mauvais temps, en particulier les week-end.. d’ou une fréquentation de nos stations moyenne. On ne peut pas parler d’année exceptionnelle.  »

Il est certain que se pose la question de la vitalité du tourisme de moyenne montagne, avec des conditions climatiques très aléatoires..  » ET pourtant le blanc est notre plus grosse économie, la neige fait vivre notre plateau.. mais nous sommes dans l’obligation de nous adapter, de prévoir. Cela signifie qu’un euro investi dans la neige doit être un euro qui serve au tourisme vert. » Et Franck Girard de prendre un exemple précis: » pour les canons à neige nous sommes dans l’obligation de créer des lacs collinaires. Il faut que ces derniers servent au printemps, l’été de bases de loisirs.. »

Le Vercors a aussi une agriculture dynamique..qui a cette année, son produit fleuron, le bleu du Vercors Sassenage qui fête ses 20 ans de l’AOP. C’est en effet en 1998 que le bleu du Vercors Sassenage a obtenu le label AOC transformé en label européen AOP.

De multiples animations sont programmées avec comme point d’orgue la fête du bleu qui se déroulera les 28 et 29 juillet à Lans en Vercors.

Franck Girard interrogé sur l’avenir de l’APAP qui est en pleine réflexion aura ces mots:  » L’association pour la promotion de l’agriculture du Parc doit exister. Il est en effet primordial que les filières agricoles du Parc soient représentées à travers une structure légitime. Il faut donc se donner les moyens pour qu’elle existe..

en attendant rendez vous sur les hauteurs de Lans pour assister au dénouement de la 4ème étape du Critérium du Dauphiné.. diverses animations sont prévues à partir du début de l’après midi. Le vainqueur d’étape étant attendu vers 16H30.

A noter que le lendemain les rescapés partiront de Grenoble, direction Valmorel..

cri


Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Un Plan d’expérimentations loup Vercors


EpLoupVercors.jpgDurant l’année 2017, des temps d’échanges entre élus du comité syndical du Parc ont permis d’aboutir à la rédaction d’une motion loup, votée à l’unanimité du bureau exécutif en septembre 2017. Cette motion positionne le syndicat mixte du Parc comme territoire d’expérimentations dans l’optique de maintenir un pastoralisme dynamique dans un territoire où la présence du loup est permanente.

Le 20 mars dernier, le Parc naturel régional du Vercors proposait une journée de concertation réunissant une soixantaine d’acteurs et partenaires du territoire conçue en deux temps forts : des interventions extérieures pour prendre du recul sur la problématique, puis des échanges en cinq ateliers.

Pour les apports de connaissances, les interventions extérieures ont été confiées à :

. Olivier Janet, observateur local sur l’éthologie du loup ;
. Coralie Mounet, IGA, laboratoire PACTE, géographe membre du Conseil scientifique du Parc et de la Réserve sur les intéractions Homme/nature ;
. Michel Meuret, INRA sur les interactions loup/troupeaux (ne pouvant se rendre disponible, il a confié une présentation rédigée par ses soins).

Cinq ateliers tournants réunissaient une dizaine de personnes aux points de vue parfois divergents permettant à tous d’échanger sereinement leurs avis contradictoires sur chacun des sujets : / Comment mieux connaître le loup pour mieux cohabiter ? / Les éleveurs / bergers : comment mieux connaître et limiter / les impacts économiques et psychologiques de la présence du loup ? / Les troupeaux : comment mieux protéger les troupeaux pour mieux cohabiter ? / Les autres activités : comment partager l’espace et les usages de l’espace dans un contexte de présence du loup ? / Communication/sensibilisation/concertation : trouver des modes de fonctionnement pour travailler ensemble et en confiance.

Ces ateliers ont donné l’occasion à chacun de proposer des actions à expérimenter sur le Vercors.

Michel Vartanian, 1er Vice-Président du Parc du Vercors en charge de la Biodiversité, a conclu la journée en constatant les besoins suivant :
• Transparence dans les échanges et dans les informations transmises,
• Connaissance du fonctionnement du loup et de ses interactions avec la faune sauvage et la faune domestique,
• Reconnaissance des difficultés des éleveurs et bergers, tant psychologiques qu’économiques ou encore organisationnelles,
• Gestion politique pour une prise en considération des attentes locales.

Les besoins identifiés et les propositions d’actions ont été formulés selon 3 axes stratégiques : Acquisition de connaissances scientifiques / Transmission et partage de l’information, des connaissances & des usages / Protection des troupeaux et maintien d’un bon état de conservation du loup.

Les acteurs mobilisés seront à nouveau réunis d’ici la fin du mois de juin. L’objectif étant de rédiger un Plan d’expérimentations loup Vercors concerté et validé localement en vue de le présenter au Ministère de la Transition écologique et solidaire.


Catégorie loupCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

juin 2019
L Ma Me J V S D
« mai    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+