Tag Archive | "Vercors"

Vercors: Fermeture des remontées mécaniques


Les stations de ski n’ont cessé de se mobiliser afin de faire comprendre au gouvernement que l’ouverture des stations et des remontées mécaniques étaient vitales…

Ce jeudi le premier ministre a martelé qu’il était hors de question d’ouvrir les remontées mécaniques avant mi janvier.. Ce vendredi le conseil d’Etat confirme le maintien des fermeture des remontées mécaniques, Jean  Castex évoque la possibilité d’une ouverture la semaine du 7 janvier….

Pourtant l’ensemble des élus, et acteurs de la montagne du Vercors se sont mobilisés ce jeudi matin pour obtenir l’ouverture du domaine alpin.. En vain..

Ils étaient  pourtant des centaines à Lans en Vercors autour  du Président de la Communauté de communes du massif du Vercors: Franck Girard, des maires, des élus, de Chantal Carlioz vice présidente du Conseil Départemental, moniteurs de ski, commerçants, restaurateurs, acteurs du tourisme, saisonniers ..

Voici un diaporama ( photos  PhillippeRiot) qui ne fait que prouver la mobilisation et la solidarité de l’ensemble des acteurs du Vercors concernés par cette crise

Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du Vercors, montagneCommentaires fermés

LE VERCORS S’ASSOCIE À LA COLÈRE DE LA MONTAGNE FRANÇAISE


Ce jeudi 10 décembre 2020, le Vercors appelle l’ensemble de ses acteurs à un grand rassemblement unitaire et solidaire, afin de faire écho, de façon pacifique et sans polémique au mécontentement de la Montagne française.
Sous l’impulsion des élus, plusieurs centaines personnes sont attendues pour rappeler au gouvernement que rien ne s’oppose plus à la mise en route des remontées mécaniques et à l’ouverture des domaines skiables. Le haut plateau calcaire est un vecteur de santé, pas de maladie !

UNE ÉCONOMIE GLOBALE MENACÉE
Mobilisé par la Communauté de communes du massif du Vercors avec le soutien actif des élus de toutes le communes (Villard-de-Lans, Corrençon-en-Vercors, Autrans-Méaudre en Vercors, Lans-en-Vercors, Saint-Nizier-du-Moucherotte et Engins), l’ensemble des acteurs est appelé à exprimer leur stupeur et leur colère…
La surprise et le mécontentement face aux décisions controversées du gouvernement a fait place à la volonté de trouver des solutions et de rappeler le rôle fondamental du ski dans la vie de millions français notamment ceux qui vivent dans les massifs et à proximité.

LE VERCORS EST PRÊT… LA NEIGE EST LÀ … ET POURTANT
Les stations et villages du Vercors ont pris toutes les mesures nécessaires à l’accueil de leurs clients dans le respect des mesures sanitaires en vigueur et de la distanciation physique imposées par le gouvernement.
La neige tombe depuis quelques jours, les paysages sont féériques et les conditions idéales pour l’ouverture des domaines.
Au-delà d’une souffrance économique et psychologique indéniable chez les acteurs, il existe une vraie tristesse de savoir que ces grands espaces enneigés vont rester si vides en cette fin d’année.

La forte baisse de fréquentation de la montagne française liée aux annonces diverses qui ont incité les français à partir ailleurs, l’absence de rassemblements notamment festifs, l’importance des mesures sanitaires prises dans toutes les stations, la montagne lieu d’immense distanciation physique … autant d’éléments qui pourraient permettre de lever les obstacles qui s’opposent à l’ouverture des domaines skiables.

Cette action se déroulera le jeudi 10 décembre à 11 heures sur le Parc de Loisirs de l’Aigle de Lans-en-Vercors.

Réalisée en responsabilité et en toute simplicité, elle se veut à l’image des acteurs et du territoire pour défendre celui-ci, son économie et ses emplois.

Catégorie Communauté de Communes du Massif du Vercors, environnement, montagneCommentaires fermés

Franck Girard: ses priorités pour la CCMV


Inutile de préciser que cette année 2020 restera  gravée à jamais dans nos mémoires, aura un chapitre très dense dans les livres d’histoire… corona oblige!

Elle aura changé beaucoup d’habitudes et nous aura obligé à de l’exceptionnel..

Nous allons parler de la vie municipale et communautaire avec Franck Girard maire réélu de St Nizier du Moucherotte et président réélu de la communauté de communes du massif du Vercors..

 » Nous avons été dans le flou le plus complet au niveau des élections municipales.. Tout d »-’abord on ne savait pas si le premier tour  des élections municipales allait être maintenu.. Puis idem pour le second tour.. Il était même envisagé de repartir de zéro…Le deuxième tour ayant lieu en juin, cela a permis  d’installer le conseil communautaire dans la foulée. « 

Sur le territoire de la CCMV, la plus grande ville, Villard de Lans a changé de maire..Arnaud Mathieu succédant à Chantal Carlioz.. Pour le président de la CCMV,  » c’est la démocratie qui a parlé.. Il fut la respecter..  » ensuite »  le rôle d’une com com est de travailler avec l’ensemble des communes de son territoire , c’est ce que nous allons faire, comme par le passé.. »

Question classique:  » n’est ce pas  » génant » que le maire de la plus grande commune ne soit pas président de l’intercommunalité.. Réponse claire de Franck Girard:  » génant ou pas ce n’est pas à moi d’y répondre.. Cette question est récurente dans de nombreuses intercommunalités..A noter que c’est le cas dans de nombreuses intercommunalités dont la plus grande du département: celle de Grenoble! » Et de rajouter:  » la question est de savoir si c’est bien ou pas que la commune centre n’assure pas la présidence .. »

A noter que la particularité de l’élection au niveau des intercommunalités ne se fait pas au suffrage universel direct..

« On se connait après les élections municipales ..sur des projets différents.. Il faudra que le législateur se penche sur ce problème d’autant plus que les intercos prennent de plus en plus de pouvoir avoir les transferts de compétence. On l’a vu au niveau de l’eau et de l’assainissement, gros dossier qui sera transféré à la CCMV..

Sur ce sujet Franck Girard souhaite mettre en place une large consultation citoyenne .

Franck Girard a bien entendu plusieurs projets qu’il souhaite réaliser lors de cette mandature, outre le dossier eau et assainissement.

Deuxième dossier:  » il va falloir que la communauté de communes se positionne sur les mobilités » prenons nous ou pas cette compétence. Si nous ne la prenons pas c’est la région qui la prendra »

Franck Girard annonce également la création d’une recyclerie matériautheque i tec… .. On ne l’a pas inventé mais c’est  un gros projet vertueux..

Le PLUI a été voté à l’unanimité.. mais  » on doit assurer le service après vente.. Il y a eu des changements d’équipes.. Il est normal que celles si souhaitent faire des réajustements.. »

 » On va bien sûr renforcer l’économie qui est de notre compétence.. »..

Le président de la CCMV nous informe de la mise en place d’une charte forestière.  » dans le précédent mandat nous avons menés beaucoup d’actions en direction de l’agriculture..nous continuerons à le faire mais il se passe des choses au niveau de la filière bois forêt. Le Vercors a une culture forêt, ne l’oublions pas.. Sachons la développer.. »

Cet été la montagne a connu beaucoup de succès, dont le Vercors.  » Le tourisme joue un rôle essentiel sur le Vercors.. Et déjà lors du précédent mandat nous avion travaillé avec comme fil conducteur le développement touristique à travers le climatisme..Le climatisme c’est le bien être, se ressourcer..D ailleurs on a rien inventé puisque jadis les stations du Vercors se vendaient avec le climatisme..On va donc le remettre au goût du jour.. »

On fera le point de tous ces dossiers tout au long de la mandature…

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Salon de l’agriculture: L’Isère et le Vercors en première ligne


Pour l’ensemble du monde agricole, pour les visiteurs, le salon de l agriculture aura un goût d’inachevé.. Et pour cause, il a du fermer ses portes dès ce samedi soir au lieu du dimanche. Une journée plus tôt à cause du coronavirus.

En 2019, le salon avait attiré 630.000 visiteurs, mais en 2020, à peine plus de 480 000 visiteurs, sur les 8 jours qu’a duré le salon, contre 9 l »année précédente.

Cela dit notre région, et en particulier le Vercors et notre département de l’Isère ont une fois de plus étés bien représentés.

Le stand du Vercors a connu une forte et belle animation durant tout le salon .. Ah les villardes, le bleu du Vercors Sassenage…quel succès..

Beaucoup ont également apprécié la présence des jeunes éleveurs, 23 en tout, présents dans le cadre de l’association graine d’éleveurs. nul doute que bon nombre d’entre eux prendront la succession de leurs parents, le moment venu…

Autre temps fort pour notre département, la journée Isère organisée au stand de la région Auvergne Rhône-Alpes. Celle ci c’est déroulée en présence de Jean Claude Darlet, président de la chambre d’agriculture de l’Isère, de Fabien Mulyk vice président du Département, de nombreux responsables d’OPA et bien entendu de producteurs venus valoriser l’Isère  via la marque Is(H)ere et à travers la noix de Grenoble, le bleu du Vercors Sassenage, les vins des Balmes dauphinoises, dont celui de Stéphanie Loup, nouvellement médaillé d’or..

Le pôle agro alimentaire en première ligne!

Fabien Mulyk a tenu a rappeler que le pôle agro alimentaire isèrois  » a été mis en place afin de permettre aux agriculteurs de notre département de vivre de leur métier, aux consommateurs de bénéficier de produits isérois de qualité. Pour ce il c’est agi de développer des circuits de commercialisation de proximité des produits isérois, en particulier vers la grande distribution et de la restauration collective. »

Fabien Mulyk a annoncé que  » très prochainement le site du pôle agroalimentaire de l’Isère sera mis en fonctionnement. Ce sera un outil  accessible aux consommateur, au grand public, aux professionnels. Il facilitera en particulier les mises en relation entre l’offre et la demande.. »

Et de rappeler qu ‘ afin de permettre aux consommateurs de reconnaître ces produits locaux de qualité, la marque Is(H)ere a été lancée courant 2018. A ce jour 800 produits sont référencés.

Il est bon de noter que la marque repose sur trois piliers:

- l’origine isèroise de la production

- la qualité des produits basée sur un cahier des charges

- l’équité en garantissant une juste rémunération des agriculteurs.

Fabien Mulyk a enfin martelé que le département souhaite poursuivre et développer l’approvisionnement local des restaurants des collèges mais aussi auprès des collèges en cuisine autonome, aux établissements médico-sociaux, aux lycées, à la restauration professionnelle dans les entreprises, les administrations..

Et de conclure » Is(H)ere est une marque territoriale appréciée et reconnue par les consommateurs… « On a pu s’en rendre compte à … Paris.

nous n’oublierons pa enfin nos participants au concours général agricole.. L’Isère s’est retrouvée en bronze..argent…Et surtout en or.. Voir notre article ..

Voici quelques visuels pris sur le vif…cliquer sur les photos…




Catégorie A la uneCommentaires fermés

Chantal Carlioz : distinction bien méritée!


Le Préfet de l’Isère Lionel Beffre a rappelé que l’ordre national du mérite date de 1963. Créé par le Général De Gaulle, il récompense les mérites distingués, militaires ou civils, rendus à la nation française.

C’est dans une salle de la coupole bondée que le préfet de l’Isère a remis la médaille de chevalier dans l’ordre national du mérite à Chantal Carlioz , maire de Villard de Lans et vice présidente du conseil départemental en charge du tourisme.

Dans la coupole avaient avaient pris place famille, amis de Chantal Carlioz mais aussi de nombreux élus, personnalités, entrepreneurs, sportifs, monde associatif… et villardiens représentés au travers de leurs associations et des corps constitués (gendarmerie, pompiers..)

L’ ensemble des intervenants a souligné l’amour profond qu’à pour le Vercors et Villard de Lans. Cette fille française, d’origine vietnamienne qui a dû, avec sa famille quitté son pays natal, le Cambodge.Un Vercors qu’elle a découvert grâce à son mari..

Chacun reconnaît en Chantal Carlioz ses qualités de « bosseuse  » hors normes.. Une femme qui va au bout de ses idées, qui ne lâche rien.. qui se bat en permanence pour  » faire bouger les lignes » pour son territoire, que ce soit celui du Vercors, de l’Isère…

Son parrain le préfet de L’Isère, Lionel Beffre, en lui remettant la médaille a souligné  sa  disponibilité, sa générosité, sa réactivité ,, sa détermination qui l’animent et surtout « sa vie dédiée à l’intérêt général.. »  Et d’argumenter » pour Chantal Carlioz, il n’y a pas de petits sujets, de petits dossiers.. » Et de conclure:  » les honneurs reviennent à ceux qui ont donné..Son action au service du bien commun doit servir d’exemple pour tous ceux de nos jeunes qui envisagent de servir leur territoire, et plus largement leur pays ».

Chantal Carlioz a tenu à remercier les personnes présentes en précisant qu’elle souhaitait partager cet honneur avec les personnes qui l’entourent et qui d’une manière ou d’une autre, ont contribué à son action publique, distinguée en ce jour. Elle et a surtout tenu à y associer quatre hommes: son père, son mari et ses deux enfants.. Et s ‘est dite fière qu’une élue locale soit honorée et à travers elle le travail fourni par les élus locaux, maires en particulier en cette période ou  bon nombre d’entre eux  vivent des moments difficile.

Voici le déroulé de la cérémonie en images..

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Agriculture et transition énergétique dans le Vercors


Le Parc naturel régional du Vercors et les chambres d’agriculture de l’Isère et de la Drôme ont proposé le 17 avril dernier une journée pour échanger sur la transition énergétique aux agriculteurs du Vercors.

Dans le cadre du projet territoire à énergie positive du Vercors (TEPos), le Parc souhaite apporter des éléments de réponse aux questions que de nombreux agriculteurs se posent, et imaginer avec eux quelle peut être la place de l’agriculture dans ce projet de transition énergétique.

Il en ressort que le solaire photovoltaïque en toiture de bâtiments agricoles est une question importante sur laquelle les agriculteurs ont besoin d’accompagnement. La méthanisation reste encore aujourd’hui très difficilement rentable économiquement et complexe à mettre en œuvre pour les petites exploitations de montagne. D’intéressantes économies d’énergie sont possibles dans les salles de traite à l’aide d’échangeurs de chaleur ou de panneaux solaires thermiques, surtout si l’exploitation possède un atelier de transformation.

Catégorie énergiesCommentaires fermés

Le Vercors toujours en haut de l’affiche


verc2Le Vercors est toujours en fête au salon  international de l’ agriculture qui s’achève ce dimanche 3 mars..Situé au hall 1 , celui des animaux, l’espace Vercors connait en effet une animation toute particulière, en particulier grâce à ses deux  » vedettes »: la Villarde et le bleu du Vercors Sassenage.

Cette présence est indispensable pour permettre aux milliers de visiteurs de découvrir un territoire, un terroir, et à travers eux un Vercors très dynamique grâce à son agriculture, ses activités économiques, touristiques…

Lors de la journée  » Isère » qui s ‘est déroulée ce vendredi 1 mars sur l’espace de la région Auvergne Rhône-Alpes, plusieurs conseillers départementaux sont  » montés  » à Paris ..

Ils ne pouvaient que faire une halte qu stand du Vercors.. Autour de Robert Duranton, mmes Anne Gérin et Sandrine Martin Grand..verc1

Catégorie Communauté de Communes du Massif du Vercors, Département de l'Isère, bleu du Vercors SassenageCommentaires fermés

Le salon de l’agriculture a ouvert ses portes…


Le salon de l’agriculture a démarré en fanfare… Très beau temps, vacances scolaires, il y avait foule ce week-end porte de Versailles ou les dizaines de milliers de visiteurs, dont de nombreux étrangers ont pu découvrir la ferme France.

Bien entendu les deux pavillons qui ont attiré le plus de monde ce week-end sont ceux des animaux et des régions de France..

Samedi, jour inaugural a vu la présence non stop du Président de la république entouré d’un service d’ordre impressionnant.

Emmanuel Macron est resté plus de 14 heures porte de Versailles, record battu! et n’a cessé de dialoguer avec les agriculteurs mais aussi les visiteurs..

il a plaidé pour une PAC réinventée plus écologique, organisatrice d’une agriculture offrant aux consommateurs une alimentation de qualité..Ceci en permettant d’offrir aux producteurs un  » filet » de sécurité en cas de crise sanitaire ou climatique.

Et d’argumenter « L’Europe agricole aujourd’hui est menacée de l’extérieur », notamment face aux grandes puissances comme la Russie, la Chine ou les États-Unis, et « de l’intérieur », et de marteler  « sans la PAC, les consommateurs européens ne bénéficieraient pas d’une alimentation accessible et de qualité ».

il est conscient qu’il y a  » trop d’agriculteurs en détresse » . Pour lutter contre cela il faut que les filières s’organisent d’avantage, se responsabilisent..

Le chef de l’État a enfin promis de « ne rien lâcher » sur les combats pour promouvoir l’agriculture française..

Echangeant avec des éleveurs, croisés dans les travées du Salon de l’agriculture, Emmanuel Macron a promis de « réguler » les populations de loup, estimées à 430 unités sur le territoire français. Il est fait état de 12500 brebis tuées par le loup en 2018..

Bruno Neyroud, président du Comité interprofessionnel du St Marcellin a  tenu à alerter le président sur les dérives que pourraient avoir les Organisations de producteurs commerciales au sein de la filière lait :  » il faut mettre des garde-fous.. Le lait est un produit qui ne vit que 72 heures… que se passe-t-il si un client nous fait faux bond,  » et de rappeler la sinistre histoire de l’URCVL..

Nous avons demandé au Président Macron de rendre visite a stand du Vercors , il nous a répondu avec le sourire: Je crains de ne pas avoir le temps..

Un stand du Vercors qui comme d’habitude a connu une effervescence totale avec la présence en particulier de Paul Faure Président de Vercors Lait mais aussi de la bande de jeunes  placés sous la bannière de graines d éleveurs..

Bien entendu le bleu a été apprécié, les villardes admirées..

Nous y avons rencontré en particulier la députée de la Drôme Celia de Lavergne accompagnée du Maire de Chatillon en Diois Erick Vanoni..

Une députée que nous avons retrouvé le dimanche matin au stand de la Drôme ou des animations culinaires autour de la noix de Grenoble, du Bleu du Vercors Sassenage et du St Marcellin étaient organisées..

Voici un déroulé de notre visite ce week-end au salon de l’agriculture.. Un salon qui verra l’Isère à l’honneur le vendredi 1er mars..






Catégorie A la une, foires/salonsCommentaires fermés

Le Vercors au Salon International de l’agriculture 2019 à Paris


Mêlant traditions et innovations, le  Vercors vous attend sur le Salon International de l’Agriculture du 23 février au 3 mars, l’occasion de rencontrer quelques un-e-s de celles et ceux qui préservent et développent ce territoire, source inépuisable de ressourcement, d’imagination et d’évasion.

Situé en moyenne montagne, le Vercors est un territoire d’exception, préservé de l’agriculture intensive grâce aux femmes et hommes agriculteurs qui œuvrent, voire militent, pour une agriculture de qualité.
Soucieux d’échanger et de transmettre leurs savoir-faire, ils soutiennent la jeune génération prête à reprendre le flambeau !

Ils sont plus d’une trentaine à être « Graines d’éleveurs » de 6 à 18 ans qui partagent la passion de l’élevage et de l’agriculture. Pauline, la présidente sera présente au salon avec Orchidée, une génisse de la race Villard-de-Lans, née d’une transplantation embryonnaire !

Et ce n’est pas tout ! Cette année, la Miss France Agricole vient du Vercors : étudiante en BTSA productions animales, Clémentine Rigaud, est devenue la sixième Miss France agricole. Passionnée depuis toujours, elle souhaite rejoindre l’exploitation d’ovins viande (en agriculture biologique, marque Valeurs Parc naturel régional) de son père à Beaufort-sur-Gervanne.

Enfin, Bernard Mure-Ravaud, meilleur fromager du monde et meilleur ouvrier de France en 2007, sera au Salon de l’Agriculture, pour parler de sa fromagerie maintenant légendaire « Les Alpages » à Grenoble et présenter le Bleu du Vercors-Sassenage avec Daniel Vignon, président du Syndicat Interprofessionnel du Bleu du Vercors-Sassenage (SIVER).

RENDEZ VOUS Pavillon 1 stand 1N060

Catégorie Communauté de Communes du Massif du Vercors, foires/salonsCommentaires fermés

La ferme des saveurs fête ses 20 ans !


20 ans de bons produits locaux au savoureux goût d’antan, ça se fête ! La ferme des saveurs célèbrera son anniversaire le samedi 6 octobre 2018 de 13h30 à 20h. Au programme : échanges avec les producteurs de fruits, de légumes, de viandes, de volailles, de fromages, de miel, avec le boulanger – et d’autres producteurs encore – au sujet de leurs procédés de fabrication et d’élevage ; ateliers de dégustation sensorielle pour petits et grands ; barbecue fermier et concert latino : les papilles vont danser la salsa !
Accéder au programme détaillé

Un des premiers magasins de vente directe

Cet anniversaire est l’occasion de revenir sur l’origine de la ferme des saveurs. Ardents défenseurs des produits de qualité et de proximité, 10 agriculteurs et éleveurs se sont associés en 1998 pour créer La ferme des saveurs, leur magasin de vente directe. Leur motivation ? Proposer à chaque habitant du pays voironnais, du Vercors et du bassin grenoblois des produits sains, goûteux et à un prix respectueux du travail de l’un et du porte-monnaie de l’autre. Un engagement précurseur à l’époque, devenu évident aujourd’hui.

Accéder au site Web de la Ferme des saveurs

Ils aiment conseiller et partager leurs passions

À tour de rôle, chaque jour, ces producteurs fermiers sont présents pour renseigner, expliquer et commercialiser leurs produits. Ils sont passionnés, cela se sent et se ressent. Par le choix des modes de production d’une part, par la solidarité entre ses membres d’autre part, et enfin par cet amour de la convivialité : les événements rassemblant clients et amoureux du terroir sont nombreux.

Ateliers de dégustation sensorielle et concert latino
Coralie Le Rasle est analyste sensorielle, elle forme les professionnels de la gastronomie à la dégustation et organise des ateliers de dégustation pour les entreprises et les particuliers. Elle accompagne également les agriculteurs, artisans de terroirs, dans la caractérisation de leurs produits et leur appréciation via des études consommateurs. Elle est diplômée de l’Université du Vin de Suze-la-Rousse et de Neoma Business School. Elle animera 4 ateliers durant l’événement du 6 octobre.

Los Namas Pamos est un groupe de 8 musiciens amateurs passionnés de musique latino. Des saxophones, des guitares, une basse, des congas, bongos et autres cloches accompagnent les chants de 3 d’entre eux. Ils sont du Trièves, de Matheysine et de Grenoble et partagent la joie de faire danser leur public sur les rythmes de la salsa, du cha-cha-cha, du mambo ou de la rumba. Les Namas Pamos adaptent des grands standards plus ou moins connus de la musique latino. Ils ont notamment joué lors de la fête de la transhumance de Lavaldens en 2017, le concert se trouve facilement en ligne sur youtube. Leur concert débutera à 18h30 le 6 octobre.

Informations pratiques

Le samedi 6 octobre de 13h30 à 20h
À La ferme des saveurs – 160 chemin des boréas, 38340 Voreppe – 04 76 50 68 76
Accès gratuit à l’événement et aux ateliers, tickets payants pour la buvette et le barbecue.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

janvier 2021
L Ma Me J V S D
« déc    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+