Tag Archive | "Villard de Lans"

1, 5 tonne de coco de Paimpol..


Claude Ruel, président de l’association cuisine et passion en Vercors:  » lors de la première fête de la coquille St Jacques, nous avons passé 1,9 tonne de coquilles, là nous avons écoulé 1,5 tonne de cocos de Paimpol pour une première…Le rapport est donc identique, cette année, pour la 8ème fête, nous avons passé près de 30 tonnes de coquilles, inutile de croire au succès futurs de la fête consacrée au coco de Paimpol.. »

Il faut dire que le défi proposé par l’association cuisine et passion en Vercors  est très original: faire apprécier cet haricot, qui a obtenu l’AOP en 1998, sur le plateau du Vercors.. Défi réussi puisque la tonne et demie de cocos a trouvé preneurs en moins de deux heures…

Il faut dire que l’organisation a  invité des personnalités de la gastronomie  à sublimer ce produit en concoctant des recettes très originales ..
Etaient présents :
- Alain Locossec (MOF) : institut Paul Bocuse
- Olivier Pons : Eurotoques


- Cédric Boyer : Le Fleury – Lyon
- Alain Berne (MOF) : Ecole de Cuisine Terre Gourmande à Hostun (26)
- Fabrice Rosset-Boulon : restaurant les Trente Pas à Villard de Lans
- Annabelle Nachon : Des Saveurs et des Savoirs – Grenoble

Ils étaient accompagné par la confrérie du coco de Paimpol et par la confrérie du bleu du Vercors Sassenage..

Un rapport entre le coco et le Bleu: Ils ont obtenu l’AOC la même année, en 1998..

Certains se sont donc promis de se lancer dans une recette qui associe le bleu du Vercors Sassenage et le coco de Paimpol..

Claude Ruel a été clair:  » il y aura une deuxième édition de la fête du coco de Paimpol et on battra largement les chiffres de cette première édition.. » A notre humble avis on peut partir sur 3 tonnes…

Gilbert PRECZ

Le déroulé de la fête en images..

Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaire (0)

Fête du bleu: ils ont eu raison!


Lors des discours officiels prononcés lors de la 15ème fête du bleu organisée à Villard de Lans, l’ambiance a été plombée par la prise de parole de Catherine Brette, présidente du Parc régional naturel du Vercors. En résumé:  » Cette fête est une réussite.. mais on se pose des questions quant à sa pérennité..Nul ne peut savoir si elle aura lieu l’année prochaine ( en 2016.. ).

Après ce coup de massue, agriculteurs, élus locaux, départementaux, régionaux, associations, responsables de filières, et tous ceux qui apprécient le Vercors, son territoire, son terroir se sont mobilisés pour que la 16ème fête se déroule au cours de l’été 2016.

ILS ONT EU RAISON!

Entre temps la commune nouvelle d’Autrans-Méaudre en Vercors a vu le jour.. L’occasion était belle pour permettre à cette nouvelle commune de recevoir la fête du bleu.

Ah il en a fallu des discussions, réunions, pour officialiser la tenue les 30 et 31 juillet de la 16ème fête du bleu à Méaudre..

Ah il en a fallu de l’énergie à tous, et surtout aux bénévoles pour rattraper le retard pris..En un mot il faut un an pour organiser cet évènement, cette année il a été bouclé en moins de 5 mois..

Qu’ à cela ne tienne, dès ce samedi matin, des milliers de visiteurs ont arpenté la fête, ont découvert l’artisanat, le savoir faire, les produits locaux, le tourisme, l’agriculture, le patrimoine du Vercors et aussi plus de 150 bêtes présentes pour le traditionnel comice.

On y rajoutera la gastronomie puisque le parrain de la fête n’est autre que l’enfant du pays, le chef étoilé Christophe Arribert.

On notera une omniprésence, celle de la confrérie du bleu Vercors Sassenage qui a intronisé deux grands défenseurs du Bleu Vercors Sassenage mais aussi du Vercors: Florence Josserand et le maire de la commune nouvelle d’Autrans-Méaudre en Vercors: Hubert Arnaud.

Gilbert PRECZ

Diaporama de la journée de samedi

Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du Vercors, bleu du Vercors SassenageCommentaires fermés

A la découverte des jeunes agriculteurs du Vercors


Ce week-end, les 30 et 31 juillet,  le Vercors va être bleu grâce à la fête du bleu qui se déroulera sur la commune d’Autrans-Méaudre en Vercors. L’essentiel des animations étant programmées sur Méaudre.

Le Bleu du Vercors Sassenage sera à l’honneur mais aussi l’ensemble du Vercors à travers se produits du terroir, son artisanat, son histoire, son patrimoine et son agriculture..

Une agriculture bien présente, dynamique qui sera bien représentée lors de la fête du bleu..

Nous ne manquerons pas de faire une halte au stand des jeunes agriculteurs des quatre montagnes..

Ecoutons Jérémy Jallat et Quentin Argoud Puy:  » le président de la station d’élevage de griculteurs  Patrick Rey Giraud a émis, lors de la dernière fête du bleu, l’idée de créer une structure qui rassemble les jeunes..  L’idée a fait son chemin, très vite.. Les jeunes agriculteurs ont été contactés..l’adhésion a été rapide…Nous avons donc décidé de mettre en place JA quatre montagnes qui adhère bien entendu au syndicat départemental ( JA38.) « 

Le syndicat a  vu le jour en octobre et compte à ce jour 22 adhérents. » Nous sommes l’un des plus gros syndicat local au niveau du nombre d’adhérents, » se plaisent-ils à affirmer.. C’est d’autant plus remarquable que leur territoire correspond à celui de la Communauté de communes du massif du Vercors.

Le syndicat s’est bien entendu fixé plusieurs missions dont trois sortent du lot.  » Nous voulons bien entendu favoriser l’installation des jeunes. Ça passe aussi par aider le candidat au niveau de toutes les démarches qu’il a à accomplir..Chacun sait que le parcours à l’installation est un vrai parcours du combattant! Nous assurons par exemple les contacts avec les différentes structures, les élus.. Nous sommes soutenus par les élus, mais aussi par le Syndicat du bleu Vercors Sassenage, l’Association de promotion  de l’agriculture du Parc… Nous sommes tous conscients que c’est ensemble que nous maintiendrons une agriculture dynamique sur notre plateau .. »

Deuxième mission:  » promouvoir notre agriculture, et à travers elle nos produits.. Cela passe par une présence remarquée sur différentes manifestations comme la foire bio de Méaudre, la fête du Bleu ou on aura un stand, le salon de l’agriculture de Paris.. Nous sommes parrains des jeunes dans l’opération  » graines d’éleveurs »..

Le troisième objectif et non des moindres est de maintenir le foncier agricole.  » chacun sait que sans terres agricoles point d’agriculture. De plus l’emprise foncière pour l’habitat, les zones industrielles, artisanales est de plus en plus forte.. « 

1

Propos repris par deux élus de la CCMV, Thomas Guillet maire de Corrençon et Serge Chalier, adjoint au maire de Villard de Lans.. » Les élus du plateau savent ce que représente l’agriculture sur notre territoire, au niveau économique, social, environnemental et aussi touristique. Nous ne pouvons et ne devons pas faire n’importe quoi.. Nous avons des outils à disposition comme l’observatoire agricole, le comité local d’installation, nous travaillons en étroite concertation, en toute transparence, intelligence, afin de préserver les intérêts de chacun mais aussi pour préserver l’avenir de notre territoire. »

Les responsables de JA 4 montagnes sont conscients que certains de leurs amis agriculteurs sont plus mal lotis qu’eux:  » les producteurs de lait payés à 230 euros les 1000 litres souffrent, les producteurs de viande aussi.. Nous sommes solidaires et les soutenons dans leurs combats afin d’obtenir une rémunération plus juste.. Notre rôle sera aussi d’informer nos adhérents de l’actualité agricole, à tous les échelons..

JA 4 montagnes souhaite donc être présent à tous les niveaux.. on retrouvera donc les jeunes agriculteurs à la fête du bleu ou ils nous ont promis un accueil très convivial.. Promis on leur rendra visite..

Cette année la fête du Bleu innove avec la fameuse « caravane en bleu.. » Nous avons assisté à son départ sur la place de l’ours à Villard de Lans où la Fête s’est déroulée en 2015 et, s’arrêtant de village en village sur les quatre Montagnes, rejoindra Méaudre le samedi.

Suivez la Caravane du Bleu, pour une semaine divertissante et enrichissante !
A chaque étape de cette Caravane du Bleu, vous serez accueillis dans une ferme ou un atelier artisanal. Les agriculteurs et artisans locaux vous proposeront animations, démonstrations, dégustations dans une ambiance chaleureuse et festive.

Sans titre

Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du Vercors, bleu du Vercors SassenageCommentaires fermés

Les Mardis de l’emploi – Villard de Lans


Chaque mardi de 13h30 à 16h30, venez sans rendez-vous à la Maison de l’Emploi / Mission Locale pour les Mardis de l’ Emploi. Des temps ouverts à tous !

Contenus et déroulement

Vous serez aidés à réaliser vos démarches liées à l’emploi (actualisation mensuelle Pôle Emploi, aide à la navigation internet, conseils sur la rédaction d’une lettre de motivation et d’un cv, consultation des offres d’emploi…) … C’est aussi un endroit où vous pouvez venir effectuer vos démarches en autonomie dans un environnement de travail.

Ces rencontres seront aussi l’occasion d’échanger avec d’autres chercheurs d’emploi si vous le souhaitez.

Ces Mardis pourront être thématiques et/ ou enrichies d’intervenants extérieurs.

Prochainement

Courant juin, il est prévu d’organiser un temps de  recrutement pour la saison dans les secteurs de l’hôtellerie et de la  restauration. L’objectif est de faire se rencontrer des recruteurs et candidats. Plusieurs entreprises seront présentes.

Publics et territoires concernés

Tout public sur le territoire du Vercors.

Adresse de l’action
Maison de l’Intercommunalité
19 chemin de la Croix Margot
38250 Villard de Lans

Modalités d’entrée et de prescription

Entrée libre sans rendez-vous

Contact :

Maison de l’Emploi : 04 76 95 08 96

Mission locale Isère Drac Vercors : 04 76 53 34 10

Contenus et déroulement

Nous vous aiderons à réaliser vos démarches liées à l’emploi (actualisation mensuelle Pôle Emploi, aide à la navigation internet, conseils sur la rédaction d’une lettre de motivation et d’un cv, consultation des offres d’emploi…) et répondrons à vos questions. C’est aussi un endroit où vous pouvez venir effectuer vos démarches en autonomie dans un environnement de travail.

Ces rencontres seront aussi l’occasion d’échanger avec d’autres chercheurs d’emploi si vous le souhaitez.

Ces Mardis pourront être thématiques et/ ou enrichies d’intervenants extérieurs.

Prochainement

Courant juin, nous prévoyons d’organiser un temps de  recrutement pour la saison dans les secteurs de l’hôtellerie et de la  restauration. L’objectif est de faire se rencontrer des recruteurs et candidats. Plusieurs entreprises seront présentes.

Publics et territoires concernés

Tout public sur le territoire du Vercors.

Adresse de l’action
Maison de l’Intercommunalité
19 chemin de la Croix Margot
38250 Villard de Lans

Modalités d’entrée et de prescription

Entrée libre sans rendez-vous

Contact :

Maison de l’Emploi : 04 76 95 08 96

Mission locale Isère Drac Vercors : 04 76 53 34 10

Dates de démarrage de l’action

  • 24 mai, 2016 – 13:30
  • 31 mai, 2016 – 13:30
  • 7 juin, 2016 – 13:30
  • 14 juin, 2016 – 13:30
  • 21 juin, 2016 – 13:30
  • 28 juin, 2016 – 13:30
  • 5 juillet, 2016 – 13:30
  • 12 juillet, 2016 – 13:30
  • ….

Catégorie economie/emploiCommentaires fermés

PNR du Vercors : entre tourisme et périurbanisation


Le Parc naturel régional du Vercors est un espace préservé situé au sud-ouest de l’agglomération grenobloise. Très peu dense, le territoire voit toutefois sa population augmenter de façon régulière.

En particulier, le nord du territoire attire de nouveaux habitants en provenance de Grenoble. Ceux-ci sont en général de jeunes actifs avec enfants, accédant à la propriété en maison individuelle. La moitié des actifs résidants travaillent à l’extérieur du territoire, en particulier les salariés qualifiés.

L’économie du Vercors repose avant tout sur le tourisme alpin, mais aussi sur l’industrie légère ainsi que sur les services à la population.

Créé en 1970, le Parc naturel régional (PNR) du Vercors s’étend sur 76 communes, à cheval sur les départements de la Drôme et de l’Isère. Son territoire, d’une superficie de 186 000 hectares, est principalement situé dans le massif du Vercors, entre la vallée de l’Isère, au nord, et le Diois, au sud.

Il compte 46 200 habitants en 2012. Territoire étagé au relief assez atypique, il culmine à près de 2 400 mètres d’altitude au Grand Veymont. Sa géographie favorise les activités de sport et de loisirs. Sa situation, aux portes de Grenoble au nord et proche de Valence au sud-ouest, permet le développement d’un tourisme familial et de proximité.

1

Un territoire peu dense…

La population est concentrée dans la partie nord du territoire, au plus près des systèmes urbains, et, dans une moindre mesure, à Die. Seules cinq communes sont urbaines : Die (la plus peuplée avec 4 400 habitants), Villard-de-Lans, Saint-Jean-en-Royans, Lans-en-Vercors et Saint-Paul-de-Varces.

Elles regroupent un tiers des habitants du territoire. En lien avec sa topographie particulière, la densité de population est très faible (23 hab./km2), soit deux fois moins que dans la zone de référence et six fois moins qu’en Rhône–Alpes.

Figure 2 – La population augmente aux marges du territoire

Figure 2 - La population augmente aux marges du territoire Source : Insee, Recensements de la population 2007 et 2012 (exploitation principale)

… mais en croissance

Dans le Vercors, l’exode rural s’est poursuivi jusque dans les années 1970, avant de connaître un fort retournement avec l’afflux de populations. La croissance démographique est désormais contenue. Entre 2007 et 2012, la population augmente de + 0,8 % par an en moyenne contre + 0,9 % en Rhône–Alpes.

Cette croissance est aujourd’hui équilibrée entre les deux facteurs de croissance démographique que sont les apports migratoires (pour + 0,4 %) et un nombre de naissances supérieur à celui des décès (pour + 0,4 %).

Localement, dans de petites communes, les hausses de population peuvent être fortes. Entre 2007 et 2012, les plus importantes concernent les communes de Léoncel (+ 6,4 % en moyenne annuelle), La Rivière (+ 6,2 %), Saint-Michel-les-Portes (+ 6,5 %) et Percy (+ 5,4 %).

Elles montrent l’importance de l’étalement urbain, porté par la périurbanisation de l’agglomération grenobloise. En revanche, sept communes voient leur population baisser, parfois de manière importante, comme à Pont-en-Royans (– 1,8 % en moyenne annuelle).

3

La croissance du parc de logements accompagne la hausse de la population : + 1,4 % de résidences principales supplémentaires chaque année entre 2007 et 2012. Il s’agit essentiellement de maisons individuelles (74 % du parc) et de propriétaires occupants.

La croissance du parc de résidences secondaires est moindre, de l’ordre de + 0,7 % par an. Ces résidences représentent une part très importante du parc immobilier (36 %, contre 22 % dans la zone de référence), et sont principalement situées dans le nord du territoire autour de Villard-de-Lans, au sein de stations familiales multisports.

La croissance du parc de logements pose la question de la consommation de l’espace. Le PNR préserve le territoire : aucune artificialisation de sols supplémentaire n’a eu lieu dans les années 2000, mais la pression foncière reste une réalité.

4

Un territoire attractif, notamment pour les jeunes actifs avec enfants

Le PNR du Vercors enregistre un volume de migrations résidentielles plus important que la zone de référence. Les arrivées sont plus nombreuses que les départs (8 500 contre 6 700). Les trois quarts des mouvements (arrivées ou départs) sont internes au territoire de Rhône-Alpes.

La plus grande partie d’entre eux ont lieu avec l’aire urbaine de Grenoble, dans un mouvement de desserrement urbain. Le nord du Vercors attire également des actifs venus d’autres régions, souvent des travailleurs qualifiés venus exercer un emploi à Grenoble.

En revanche, le Vercors perd des habitants au profit de Valence et du reste de la Drôme. Les partants sont souvent des jeunes en âge d’étudier ou d’occuper leur premier emploi (tranche d’âge de 15 à 24 ans), ainsi que des personnes seules ou à la tête d’une famille monoparentale.

Les revenus des habitants sont plutôt modestes : 22 100 euros par an contre 24 400 euros dans la zone de référence et 24 000 euros en Rhône–Alpes. Ils sont plus élevés dans la zone proche de Grenoble.

Pour autant, les personnes en situation de précarité ne sont pas plus nombreuses qu’en moyenne régionale. 29 % de la population non scolarisée de 15 ans ou plus a un diplôme du supérieur, contre 27 % dans la zone de référence. Le taux de chômage, au sens du recensement de la population, est légèrement inférieur (9,0 % en 2012 contre 9,9 % dans la zone de référence et 11,3 % pour Rhône-Alpes) et connaît une augmentation moins rapide entre 2007 et 2012 (+ 1,3 point, contre + 1,5 point et + 1,8 point respectivement).

Des équipements souvent éloignés des habitants

La présence d’équipements sur le territoire est réelle, notamment dans les domaines suivants : la culture et les sports et loisirs, la santé (avec un accès aux principaux services dans la moyenne de la zone de référence) et l’éducation. Ces équipements sont concentrés dans trois pôles intermédiaires (Die, Villard-de-Lans et Saint-Jean-en-Royans) et quatorze pôles de proximité.

Certaines communes peu peuplées (La Chapelle-en-Vercors, Clelles, Lus-la-Croix-Haute, Corrençon-en-Vercors) ont un fort taux d’équipements liés aux activités touristiques.

En revanche, les temps d’accès aux équipements de la gamme supérieure, plus rares, sont plus longs que dans le territoire de comparaison, en particulier pour ceux qui sont totalement absents du PNR (hypermarché, théâtre ou agence de travail temporaire par exemple).

43 % de la population est située à plus de 30 minutes de ces services (contre 16 % dans la zone de référence et 3 % Rhône-Alpes). Compte tenu du relief, les communes les plus éloignées

La moitié des actifs partent travailler à l’extérieur du territoire

Sur la période 2007-2012, dans le PNR du Vercors, l’emploi local croît plus vite que la population active résidente (+ 4,5 % contre + 3,9 % respectivement). C’est l’inverse dans la zone de référence et dans la plupart des territoires qui ne sont pas urbains.

Ainsi, les trois quarts des 14 000 emplois du territoire sont occupés par des résidents. Les autres emplois sont occupés par 3 000 travailleurs qui entrent quotidiennement dans le PNR pour y travailler. Les « entrants » exercent des emplois assez peu qualifiés (la moitié sont ouvriers ou employés).

Près de la moitié des habitants du PNR en emploi (soit 9 600 personnes) travaillent hors du territoire, un peu moins que dans la zone de référence des PNR de Rhône-Alpes. Ces actifs « sortants » sont plus qualifiés que la moyenne des actifs du Vercors ; la moitié sont cadres ou professions intermédiaires. 60 % de ces navetteurs travaillent dans la grande aire urbaine grenobloise et 14 % dans l’aire urbaine de Saint-Marcellin. Ces flux semblent se stabiliser entre 2007 et 2012.

En ce qui concerne les déplacements domicile-travail, 85 % d’entre eux se font en voiture, à travers un nombre restreint d’axes routiers. Ces déplacements sont souvent longs (50 km en moyenne) et génèrent des nuisances. Les volumes et les profils différents des travailleurs qui entrent et qui sortent du PNR du Vercors montrent la difficulté qu’il y a à maîtriser ces flux quotidiens.

5

Le tourisme, une activité économique majeure

Le PNR du Vercors offre 14 000 emplois, dont 22 % sont non salariés. Cette proportion élevée est typique des territoires ruraux et des zones touristiques. Près de 16 % des emplois relèvent d’activités caractéristiques du tourisme, contre 8 % dans la zone de référence et seulement 5 % en Rhône–Alpes. L’hébergement représente 42 % de ces emplois, les sports et loisirs 26 %, et la restauration 10 %. Comme dans toutes les Alpes, le PNR du Vercors connaît deux saisons touristiques.

L’offre hivernale repose sur des stations familiales proches de Grenoble offrant des domaines variés, tant pour le ski alpin que pour le ski nordique, avec 20 domaines skiables et 34 boucles de randonnée. La saison d’hiver est plus courte et plus riche en emplois saisonniers mais la saison d’été, plus longue, est celle qui génère le plus de nuitées touristiques.

La capacité d’accueil est importante, avec 74 000 lits touristiques, soit une densité touristique de 160 lits pour 100 habitants (contre 80 dans la zone de référence). Cette capacité d’accueil est concentrée dans des résidences secondaires et des gîtes. Comme dans la zone de référence, l’hôtellerie est peu présente. Il n’y a pas d’hôtel de 4 ou 5 étoiles sur le territoire, seulement des établissements de moyenne gamme.

La diversité des paysages favorise la diversification de l’agriculture

Le territoire compte 160 établissements industriels pour 1 500 postes, soit 10 % de l’emploi salarié total. Près d’un tiers des postes se concentrent dans les industries alimentaires. 38 % des établissements industriels officient dans ce secteur composé d’établissements de petite taille (8 salariés en moyenne).

Les secteurs de la fabrication de produits métalliques, de produits en plastique, d’équipements électriques et la chimie-pharmacie emploient chacun plus de 100 salariés. Les principaux employeurs industriels du territoire sont l’Étoile du Vercors dans la fabrication de fromages, SDMS dans la chaudronnerie et Farevabio dans la parfumerie.

L’agriculture a un poids économique modeste. Les terres agricoles ne représentent ici que 21 % de la superficie du territoire contre 25 % dans l’ensemble des PNR et 40 % en Rhône–Alpes. À cause d’un relief accidenté, il y a peu de terres arables, 93 % de la surface agricole utile restant toujours en herbe. Ceci concourt à favoriser le développement d’une agriculture diversifiée. Ainsi, l’élevage de bovins (lait, viande ou mixte) représente le quart des exploitations, devant l’élevage d’ovins et de caprins, la polyculture et polyélevage et les cultures fruitières.

Les exploitants sont plutôt jeunes et exercent souvent plusieurs activités : 17 % seulement ont plus de 60 ans (contre 20 % dans l’ensemble des PNR), et 22 % d’entre eux sont pluriactifs (contre 13 %), en lien avec la forte présence des activités touristiques.

Figure 6  – Tourisme et petite industrie caractérisent le Vercors

Figure 6 PM - Tourisme et petite industrie caractérisent le VercorsSource : Insee, Clap 2012 champ complet hors agriculture et défense

Un environnement et des paysages à préserver

La préservation de l’environnement est un enjeu de taille pour les acteurs du territoire. 10 % de la zone est protégée au titre de réserve naturelle nationale et 70 % du territoire est inventorié en tant que Zone Naturelle d’Intérêt Écologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF) et/ou Zone importante pour la conversation des oiseaux (ZICO). L’attractivité future du territoire repose donc en partie sur la préservation des paysages et de la qualité de l’eau, le maintien de l’agriculture, le soutien au pastoralisme et une bonne gestion de la forêt.

source Insee

Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du Vercors, parcsCommentaires fermés

En route pour les 30 tonnes!


Claude Ruel, président de l’association Cuisine et passion en Vercors, mais aussi les dizaines de bénévoles, peuvent être fiers: ils ont réussi le pari d’écouler en deux jours 25 tonnes de coquilles St Jacques. Cela se passait à Villard de Lans pour la 8ème édition de la fête de la coquille St Jacques.

Oui nous en étions donc à la 8ème édition..si la rythme est maintenu on peut déjà annoncer que pour la dixième édition la barre des 30 tonnes sera franchie..

En attendant retour sur cette fête 2016 avec pour ce dimanche la cérémonie des intronisations en point d’orgue..et une sacrée fête à la poissonnerie du Vercors pour l’intronisation de Sébastien Kollaroczy. On été également mis à l’honneur Françoise Deshayes et Arnaud Roy, tous ont rejoint les chevaliers de la coquille St Jacques.

Claude Ruel a annoncé avec une certaine fierté que le rendez vous du Vercors et de la Bretagne aura une suite avec en septembre la création d’une fête en l’honneur du  coco de paimpol, bénéficiant depuis 1998 d’une appellation d’origine contrôlée. Tiens 1998: ça ne vous rappelle rien..si l’obtention de l’AOC pour le Bleu du Vercors Sassenage également en 1998….


En attendant, retour sur images de la journée de dimanche..


Catégorie foires et fêtesCommentaires fermés

Fête de la coquille St Jacques: 25 tonnes!


Oui on peut le dire, l’écrire, la 8ème fête de la coquille St Jacques qui a débuté ce samedi matin est déjà couronnée de succès.

Dès l’ouverture de la fête, des centaines, des milliers de visiteurs se sont pressés autour de la coupole à Villard de Lans pour participer au rendez vous de la terre avec la mer.

Cuisine et passions en Vercors, association organisatrice de cette fête avait mis la barre très haut: faire venir de la baie de St Brieuc 25 tonnes de coquilles St Jacques.. Dès midi, le président Claude Ruel était fier d’annoncer: au rythme ou sa part, aucune inquiétude, dimanche après midi le pari sera tenu.. Un pari un peu fou avouons le..

Il faut dire que la coquille St Jacques est bien entendu la reine de la fête, cuisinée par de nombreux chefs étoilés, au col tricolore.. A celle ci se sont joints différents produits de la mer, du terroir..

Chantal Carlioz, maire de Villard de Lans, vice conseillère du Conseil Départemental en charge du tourisme  y rajoutera un ingrédient essentiel: l’amitié..une amitié sans qui rien ne serait possible..

La fête de la coquille St Jacques est donc le rendez vous de la gastronomie, des produits locaux.. Ceux ci ont été mis à l’honneur par différentes confréries qui ont fait le spectacle: Bleu du Vercors Sassenage, St Marcellin, Clairette de Die..Chevaliers de la coquille St Jacques..

Gilbert PRECZ

Voici le déroulé de la journée en quelques clichés..



Catégorie A la uneCommentaire (1)

Villard de Lans: 8e Fête de la Coquille St Jacques


Le 8ème rendez vous de la mer et de la montagne se déroulera, à Villard de Lans les 12 et 13 mars.

Tout le week-end, la Coquille St Jacques est à l’honneur à Villard ! Pêche dédiée de 25 bateaux, 25 grands chefs, animations musicales (initiation aux danses bretonnes), démonstrations, dégustations…

Nouveauté 2016 : Fest Deiz toute la journée du samedi. Concours de cuisine le dimanche.

De multiples animations sont pré&vues tout le week-end avec la présence de nombreux chefs aux cols bleu-blanc-rouge..Présence de plusieurs confréries..

1

2

Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Villard de Lans fête ses champions


Villard de Lans renouvelle son partenariat avec notre champion de ski de fond Robin Duvillard, médaillé de bronze aux derniers Jeux Olympiques de  Sotchi. Madame le maire Chantal Carlioz, le président du Club de ski nordique Thierry Sauvage, le président du club des sports de Villard de Lans Jean-Jacques Rambaud et le directeur de station Christian Douchement co-signeront la convention de partenariat avec Robin Duvillard. L’occasion pour Chantal Carlioz de rappeler combien les valeurs du sport de haut niveau font partie intégrante de l’âme du village !

Habitants et touristes, sportifs ou non vont ensuite se retrouver sur la place de « l’Ours » pour un moment inédit avec les sportifs de haut niveau.
Présences & dédicaces de : Robin Duvillard,  Ludovic Guillot-Diat, Mathieu Legrand, l’équipe de hockey les Ours, l’équipe du ballet de patinage artistique  et bien d’autres…
L’occasion de présenter la dynamique sportive à Villard de Lans et de mieux comprendre son organisation (champions & palmarès / Clubs / Lycée / Soutien). Cette soirée lance également un nouveau site dédié à nos sportifs de haut niveau.


Catégorie Communauté de Communes du Massif du Vercors, sportCommentaires fermés

Echappées belles et espaces vierges !



1Tracé à l’orée de la plus grande Réserve Naturelle de France, l’Espace nordique du Haut Vercors se vit en grand ! De la simple promenade sur l’une des pistes en boucle  à la  véritable aventure sur les Hauts Plateaux, laissez-vous séduire par ces paysages que l’on compare souvent au Grand Nord Canadien !

Ouverture du domaine nordique de Villard de Lans
Samedi 28 et dimanche 29 novembre

Accès gratuit  !
L’espace nordique du Haut Vercors vous offre 30 km de pistes tracées, damées et sécurisées uniquement au départ de la porte de Bois Barbu dès ce samedi !

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2016
L Ma Me J V S D
« août    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+