Tag Archive | "Villarde"

La villarde fêtée à Villard de Lans grâce à un timbre…


La villarde mais aussi les produits du Vercors ont été à l’honneur en plein centre de villard de Lans, l’espace d’une journée.

Il s’agissait de la présentation officielle du timbre « la villard-de-Lans » issu du carnet de timbres « les vaches de nos régions » édité par la poste.

Deux villardes, au doux nom de Colombe et Taïga, issues de l’élevage de Guy Durand ont toute la journée fait admirer leur belle robe, leurs beaux yeux, leur calme…  à des centaines de visiteurs, petits et grands.

Chantal Carlioz maire de Villard de Lans a rappelé que jusqu’à la fin du 19ème siècle, la villarde, vache polyvalente, était très présente sur le Vercors avant de pratiquement disparaître, avec l’arrivée de la mécanisation, de la rentabilité.  » Heureusement que quelques passionnés ont décidé de la relancer.. et quand on voit le succès qu’elle a eu tout récemment au salon international de l’agriculture, ou elle a été une véritable star, on ne peut qu’être heureux de cette initiative. « 

Chantal Carlioz a souligné l’importance que représente l’agriculture sur le plateau du Vercors:  » elle assure notre avenir en remplissant nos assiettes.. Les producteurs du Vercors nous permettent de « bien manger à travers des  produits locaux dont certains sont des fleurons comme le bleu du Vercors Sassenage. L’ agriculture perpétue aussi les traditions, notre ruralité, façonne notre paysage et nous permet de conserver notre entité: non nous ne sommes pas la banlieue de Grenoble… »

Guy Durand, éleveur sur le Vercors mais aussi Président national de l’Organisme de Sélection des Races alpines s’est dit heureux de présenter des villardes à Villard de Lans  » commune ou nous sommes toujours bien accueillis »..Il a informé le nombreux public que la villarde fait partie des races à conservation tout comme 16 autre races en France.  » Elles ont des noms très peu connu.. Il faut dire que les races de conservation sont constituées d’un cheptel inférieur à 1000 animaux. »

Pour en revenir à la villarde,  » en 1955 il n’en restait que 55.. Des éleveurs se sont lancés dans la bataille pour sauver cette race rustique. Aujourd’hui on en dénombre 400 dont 40 en Allemagne. on peut dire qu’elle est sauvée! « 

Il s’est dit très heureux que la poste mette en avant cette vache à travers un timbre..

Paul Faure, président de Vercors Lait a pour sa part indiqué que la coopérative compte une soixantaine de producteurs. « Elle gère 5,3 millions de litres de lait annuellement.  » Vercors Lait fabrique 230 tonnes de bleu du Vercors Sassenage AOP et 200 tonnes d’autres produits. « 

Il est revenu sur la présence du Vercors au dernier salon de l’agriculture à Paris.  » Le stand a connu une forte affluence durant les 9 jours du salon.. et nos produits ont été très appréciés, pour preuve on a vendu 1,6 tonne de bleu lors de ce salon.. »

Il a été annoncé que la plaquette constituée de 12 timbres « de vaches » était tirée à 17 000 exemplaires.. Que le Crédit Agricole sud Rhône-Alpes, banque à l’origine agricole, a largement financé le film « Au pays de la vache fantôme » diffusé tout au long de la journée.

Il ne restait plus qu’à déguster les produits du Vercors dont la traditionnelle et excellente Vercouline, très appréciée  par les nombreux touristes présents sur la place centrale de Villard de Lans..

Gilbert PRECZ

Voici le déroulé de la journée en images.. Cliquer sur les photos pour les agrandir..


Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du Vercors, lait/produits laitiersCommentaires fermés

Le 7 mars: la villarde à l’honneur à Villard de Lans…


La poste a souhaité s’associer au patrimoine régional, local, à travers les animaux, qu’ils soient domestiques ou de ferme.

Pour ce elle édite chaque année un carnet à 3 volets comportant 12 timbres autocollants différents.

13 races bovines préservées depuis plus de 30 ans par les associations d’éleveurs ont été sélectionnées, parmi elles la race de Villard-de-Lans, communément appelée La Villarde.

C’est autour de ce thème que sera organisée ce vendredi 7 mars une série d’animations à Villard de Lans.

Vache_villarddelans_2014-1

En voici le programme:


VILLARD

resizer

Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Les villardes stars à Paris!


Pour la cinquième année, la vache « Villard de Lans » ou « Villarde » permet à son fromage le Bleu du Vercors-Sassenage et à son territoire le Parc naturel régional du Vercors, de s’exposer dans le grand hall des animaux du Salon International de l’Agriculture à Paris. Et ce jusqu’au 2 mars 2014.

Cette année chaque journée sera consacrée à différents thèmes, animés par l’équipe du Parc et ses partenaires : le SIVER, l’APAP, Vercors-Tourisme, l’ACEV, les GTV….

Ce dimanche a été consacré à la villarde !

Stars de la journée avec pas moins de 3 représentations sur le ring bovins, les 6 villardes, Taïga (Corrençon-en Vercors), Colombe, Faisane, Bambie (Autrans), Espérance et Dragée (de la chapelle-en-Vercors) ont défilé avec patience et bonne humeur.
Elles sont en plus mises en valeur par le nouveau timbre édité par la Poste et lancé à l’occasion du Salon.

Vache_villarddelans_2014-1

Les Vercoulines, très appréciées par des milliers de parisiens, menées simultanément sur les stands du Vercors et de la Drôme le matin, ont permi de parler du bleu du Vercors-Sassenage, thème de la journée.
La fréquentation a été soutenue toute la journée sur le stand et la vente de bleu estimée à 130 kg.

Voici quelques illustrations qui reflètent bien l’ambiance de l’espace Vercors…

PARC PARI 3PARC PARIS 1PARC PARIS 4PARC PAERIS 5PARC PARIS 6

Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du Vercors, foires/salonsCommentaires fermés

Le Vercors fait salon


Du 25 Février au 4 Mars 2012: le Vercors est présent au Salon International de l’Agriculture
Paris Expo Porte de Versailles
dans le Pavillon 1 sur le stand N°37

Les temps forts du stand Vercors pendant le salon

Une mascotte, la vache bleue chère aux bambins, des jeux, des produits à découvrir, des animations par thème selon les jours :

• La Vercouline (spécialité à base de Bleu du Vercors-Sassenage) se déguste tous les jours à 11h00 et à 16h30 sans modération.

• Bambi, Taïga, Balzane, Urielle et Elégante, les « Villardes » défilent sur le ring bovin le samedi 25 Février à 14h00, le mardi 28 février à 15h00, le vendredi 2 mars à15h00 et le samedi 3 mars à 13h30 pour se présenter, présenter leur fromage et leur territoire.

• Le Bleu du Vercors-Sassenage est à l’honneur lundi 27 et mardi 28 février, notamment auprès des professionnels fromagers (en vente tous les jours sur le stand).

• Les centres de vacances du Vercors allient « Alimentation, Santé et Territoire ».

Ils partagent leur expérience avec enfants, parents, et enseignants le jeudi 1er et le vendredi 02 Mars.

• Les acteurs des « Grandes Traversées du Vercors » invitent par le jeu le public pour un tour du Vercors à la découverte des produits qui font la richesse du territoire du Parc du Vercors le samedi 3 Mars.

La Villarde, star du ring…

La Villarde* est une vache charismatique. Sa robe couleur froment, sa silhouette fine et sculptée lui donne une grâce toute particulière.villarde Elle déambule avec élégance dans les prairies verdoyantes du Vercors et elle aime particulièrement le tapis rouge qui la mène aux rings de présentation.

Elle apprécie les défilés, surtout celui de Paris ou elle se mesure aux plus belles de ses congénères. C’est une beauté fatale au regard charmeur et froid à la fois, elle attire tout en préservant une certaine distance avec « classe » et mesure.

Elle fait partie de la famille des races qui avait disparu, elle revient peu à peu dans les étables de son territoire d’origine. Désirée, cela pourrait être son prénom, les éleveurs l’attendent et agrémentent leur troupeau d’une ou deux bêtes.

Elle prend vite sa place de reine, et oui, elle était là avant, même si c’était il y a longtemps. Elle impose et s’impose..

* Race bovine de Villard de Lans, aussi appelée Villarde

Catégorie A la une, foires/salonsCommentaires fermés

L’APAP fait le bilan: peut encore mieux faire


L’APAP fait le bilan: peut encore mieux faire: c’est ce qu’il ressort du bilan annuel de l’association de promotion des agriculteurs du parc du Vercors, lors de l’assemblée générale qui s’est déroulée à St André en Royans.

Guy Durand est un président optimiste malgré les difficultés que connait l’agriculture aujourd’hui. L’occasion était trouvée pour revenir sur l’actualité du massif, noter les perspectives à venir et cerner les zones à améliorer. Après avoir célébrer dignement les 40 ans de l’association, continuer à fédérer élus et agriculteurs autour de projets reste de mise. L’APAP se porte bien, son président nous le confirme.

Sillon38: Guy Durand vous présidez l’APAP depuis 5 ans, avec brio, 2010,fut une année difficile, quel bilan faites vous?

Guy Durand: S’il est vrai que la crise a été ressentie en décalage en zone rurale, elle est bien présente, notamment avec les problèmes de prix du lait. Cependant, dans l’ensemble, nous avons mené à bien nos missions auprès des agriculteurs, et sommes en attente de nouvelles demandes de leur part pour caler les missions prochaines.

Il n’est pas toujours facile d’être en phase avec ces demandes, d’autant que l’on n’est pas dans l’instantané et on a besoin de savoir comment c’est ressenti sur le terrain.

Il faut comprendre l’agriculture d’aujourd’hui, aller à la pêche aux informations. On n’est quoi qu’il en soit, jamais bien en aval des choses.

bondurandSillon38: Le lait a souvent fait la une de l’actualité, dans un massif producteur ou en est-on?

GD: c’est un problème très compliqué sur lequel il n’est pas facile d’intervenir, car les enjeux économiques sont multiples.

S38: Le circuit court est toujours à l’ordre du jour?

GD: c’est une solution mais ce n’est pas non plus sans se dire que l’on manque de nouveaux participants.

S38: L’Aoc du Bleu du Vercors-Sassenage n’est pas une locomotive?

GD: C’est une petite AOC et il faudrait plus de production, passer un cap au-dessus. Mais c’est au SIVER de donner l’impulsion, pas l’APAP.

S38: Puisque l’on parle du bleu, comment se porte la Villarde?

GD: bien, très bien même. Elle a été présente au salon de l’agriculture, dans le Hall 1, c’est a dire la où l’on présente les animaux sur les rings. Ceci a permis de fédérer le Vercors autour d’une action agricole, et d’y joindre une partie touristique. La Villarde a trouvé sa vraie utilité.

S38: Les perspectives pour 2011?

GD: Pour l’instant nous sommes en train de réaliser une questionnaire auprès des agriculteurs qui nous permettra de mieux cerner les actions à définir. On aura très bientôt les réponses. Ce qui est certain, c’est que l’on continuera à avancer.

On s’orientera bien entendu vers la biodiversité, les audits énergétiques, par exemple, se poursuivront pour moins consommer en salle de traite… etc.

S38: Le bio?

GD: il n’y en a pas suffisamment. L’un des freins est la tranche d’âge des agriculteurs, qui est élevée. Ils ne veulent donc pas de contraintes supplémentaires. En même temps, il y a très peu d’installations.

S38: justement, le foncier…que fait-on pour éviter l’urbanisation galopante?

GD: Le foncier est un vrai problème, mais dans la nouvelle charte du Parc du Vercors, tout le monde s’est bien impliqué, plus aucun élu n’oublie l’agriculture dans sa commune.

S38: Comment se porte l’APAP?

GD: Bien. Aujourd’hui, à l’assemblée générale, il y a beaucoup d’élus présents, ceci montre que nous sommes identifiés et reconnus en tant qu’entité sur le territoire.

Propos recueillis par Odile Senelonge

Jacques David , insimitateur sur le Vercors, anime la commission « Villarde ».

En 2010, ce sont 200 bêtes qui sont recensées sur le Vercors, alors que 400 animaux sontrépartis sur l’ensemble de l’hexagone. En davidfévrier 2011, 7 bêtes ont été présentées au salon de l’Agriculture à Paris, en partenariat avec les producteurs de bleu et les offices de tourisme.

En 2011, la mise en place d’une commission génétique, adhérente à celle pour les races rares (abondance, Villarde, Hérens) permet de définir une table de pointage afin de déterminer le type de vache que les agriculteurs souhaitent, qui produisent une quantité de lait suffisante, et possède une aptitude bouchère supérieure au pourcentage actuel.

C’est dans ce sens que les membres de la commission vont désormais travailler.

Catégorie agriculture, parcsCommentaires fermés

Les Villardes à Paris


Ça y est, ils et elles sont à Paris. Quatre éleveurs, de la race Villard de Lans, ont été sélectionnés pour le Salon de l’Agriculture à Paris.
Vercors TV les a rencontré avant la grande aventure afin de nous présenter  leurs Stars.
Une initiative qui met le pays sur l’avant de la scène. Deux épisodes, Sébasten Revol et Lionel Gaillard pour le premier reportage, suivi ensuite par Stéphane Vacher et Claude Gaillard.
vercors

Guy Meauxsoone
0476952425 / 0607793630

Catégorie agriculture, foireCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juin 2019
L Ma Me J V S D
« mai    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+