Tag Archive | "Yves Borel"

AG du Comité interprofessionnel de la noix de Grenoble


Suite à l’AG élective du Comité Interprofessionnel de la Noix de Grenoble son Conseil d’Administration a été renouvelé et un nouveau mandat de président vient d’être confié à Yves BOREL.

Alors qu’une alternance était envisagée avec un metteur en marché à la présidence, la Chambre syndicale des négociants, après avoir renouvelé ses instances et choisi Arnaud RIVIERE comme président, n’a pas souhaité présenter de candidat au poste de président du CING.
Dans ce contexte, le choix est fait en Assemblée Générale d’assurer la poursuite des actions menées par le Comité Interprofessionnel et de préparer l’avenir :
- Révision des modalités de la Prévision de récolte : actualisation et consolidation de l’échantillon pour en assurer la représentativité (75 producteurs impliqués en lien avec la SENuRA) et confidentialité des premiers résultats stratégiques en début de campagne,
- Réflexion stratégique sur la variété Fernor : modalités de modification du cahier des charges de l’appellation Noix de Grenoble (techniques, économiques, etc.) et/ou modalités de valorisation de cette variété hors appellation,
- Valorisation de la Noix de Grenoble sur son territoire d’origine avec l’implantation de 100 panneaux signalétiques identifiant des vergers remarquables au coeur de la zone d’appellation et nombreux partenariats pour permettre aux consommateurs de « faire l’expérience » de la Noix de Grenoble.
- Promotion de la Noix de Grenoble en France et à l’export avec le projet de programme européen de promotion des fruits et légumes AOP/IGP
- Révision des modes de fonctionnement et des statuts du CING pour assurer le renouvellement et l’implication de ses membres pour la gestion, la défense, la valorisation et la promotion de la Noix de Grenoble.

Pour faire face aux évolutions et aux exigences du marché, pour répondre aux attentes légitimes des producteurs organisés ou indépendants comme des metteurs en marché privés ou coopératifs, il est essentiel de conforter ce lieu d’échange qu’est le CING pour mener des projets partagés au service et pour l’avenir de tous les opérateurs de l’appellation Noix de Grenoble.

Le bureau se décompose comme suit:

Président : Yves BOREL
Vice-Président : Arnaud RIVIERE
Secrétaire : Christian NAGEARAFFE
Trésorier : Bernard GAILLARD

Catégorie nucicultureCommentaires fermés

Assemblée générale du CING


Alors que nous sommes à quelques jours de l’ouverture de la campagne  » Noix de Grenoble », l’actualité nucicole est marquée par l’assemblée générale du Comité interprofessionnel de la noix de Grenoble qui s’est déroulée à Vinay et par celle de Coopenoix programmée pour ce lundi 7 septembre à St Appolinard.

Le CING regroupe 900 producteurs, 19 metteurs en marché. Le tonnage récolté en 2014 ne dépasse pas les 10 000 tonnes. 2014 est donc une petite année avec un tonnage très inférieur à ceux des trois années précédentes. Il faut même remonter à 2004 pour arriver à une telle récolte.

Pour exemple, il s’est récolté 9503 tonnes en 2014 contre 13000 tonnes en 2011-2012 et 2013.

A noter que plus de 82% des noix ont été commercialisées, c’est un record et que près de 47% de la récolte a été commercialisée à l’étranger. L’Italie et l’Allemagne étant les plus gros clients..

Le marché français se porte bien avec une demande en progression. La part des ventes au niveau national est de 43,3% en 2014. Elle était de 35% en 2011.

Le CING a dans ses missions l’organisation de la communication. Celle ci se voit avec la mise en place de 13 panneaux placés aux entrées de la zone d’appellation. Une campagne de communication s’est également faite en Italie,  un projet de mettre en place une synergie avec le St Marcellin et le bleu du Vercors Sassenage est à l’étude.

Et 2015 ?

L’année s’annonce très bonne tant en quantité ou le chiffre de 13 000 tonnes est annoncé qu’en qualité. Les clignotants sont au vert d’autant plus que l’état sanitaire est bon. Il faut cependant souligner que certaines zones non irriguées risquent d’avoir un rendement moindre dû à la période de sècheresse de ce début d’été.

On retiendra aussi que plus de 90% de la récolte devrait être éligible pour être commercialisée en Noix de Grenoble AOP.

Yves Borel, président du CING, avec à ses côtés Robert Duranton, vice président du conseil Départemental en charge de l'agriculture.

Yves Borel, président du CING, avec à ses côtés Robert Duranton, vice président du conseil Départemental en charge de l'agriculture.

Yves Borel, président du CING a confirmé avec sa fougue habituelle que  » les producteurs, les entreprises qui ne joueront pas le jeu seront sanctionnés.. Il a également donné un gros coup de point sur la table à propos de la noix fraîche récoltée et mise en marché avant la noix sèche. Il souhaite que l’on fixe une date de récolte afin de ne plus trouver sur les étals de la » noix verte ».



Catégorie nucicultureCommentaires fermés

Yves Borel est réélu Président du Comité Interprofessionnel de la Noix de Grenoble


Yves Borel est depuis 2012 l’instigateur de la campagne « santé, énergie, saveur » qui valorise la Noix de Grenoble sur les marchés français et européen.

borelLa Noix de Grenoble n’a jamais autant été prisée qu’aujourd’hui avec une demande supérieure à l’offre et une production de plus de 13.000 tonnes par an. Fort de ce succès, Yves Borel a été reconduit pour trois ans dans ses fonctions de Président du C.I.N.G.

L’élection des membres du Conseil d’administration le 12 juin 2014 a fait émerger une nouvelle équipe représentant les différents acteurs de la Noix de Grenoble.

La filière nucicole continue ainsi de montrer un visage uni et une vision commune sur le long terme, un atout indispensable pour maintenir son rang de deuxième exportateur mondial.
Fort du soutien des producteurs comme des metteurs en marché, Yves Borel, Président du Comité Interprofessionnel de la Noix de Grenoble s’est félicité de « la qualité des échanges entre tous les acteurs de la filière ». Il a également adressé ses « remerciements aux membres du Conseil d’administration sortant pour leur participation et leur implication ».

Yves Borel souhaite poursuivre les missions de protection et de valorisation de l’appellation avec la nouvelle équipe avec notamment :
- La concrétisation du projet de balisage de la zone d’appellation
- Le lancement d’une campagne de valorisation du fruit en Italie
Le balisage de la zone d’appellation en Isère, et aux portes de la Drôme sera un formidable outil de développement touristique et de promotion de la filière nucicole.

Plus de 260 communes de Rhône-Alpes profiteront de cet outil de valorisation de leur territoire et bien plus encore, de leur savoir-faire.

Aujourd’hui, plus de 60% de la production de Noix de Grenoble labellisée AOP est exportée à l’étranger et la demande n’a jamais été aussi forte. Cette performance à l’exportation témoigne du succès des campagnes de communication. Des efforts supplémentaires vont être déployés vers les marchés européens à fort potentiel de croissance tels que l’Italie.
Les propriétés exceptionnelles de la Noix de Grenoble, source de nombreuses vitamines, naturellement dotée en oméga 3 et en oméga 6 mais totalement dépourvue de cholestérol en font une bombe nutritionnelle et énergétique vivement conseillée dans l’alimentation moderne.
Sa saveur unique, fruitée, avec ces arômes de pain frais lui permet d’être appréciée de tous – sportifs, enfants, personnes âgées, familles, etc.
Nul doute que le nouveau Conseil d’administration mené par Yves Borel tirera la quintessence de son expérience pour valoriser, autant que faire se peut, le savoir-faire et la richesse de la Noix de Grenoble. C’est aussi le choix d’une filière nucicole forte, ouverte sur l’extérieure mais tout autant ambitieuse de faire rayonner son territoire par des projets innovants à l’instar du balisage de la zone d’appellation.

Retrouvez ci-dessous les membres du Conseil d’Administration du Comité Interprofessionnel de la Noix de Grenoble élus le 12 juin 2014.

borel


Catégorie nucicultureCommentaires fermés

fête de la noix: la noix et le terroir à l’honneur


Le cru 2012 de la fête de la noix qui se déroule à Vinay , les années pairs, a connu un succès sans précédent… Durant ce week-end de fête en l’honneur de la plus ancienne AOC de France, la noix de Grenoble, mais aussi des produits du terroir, il n’y eut aucun temps mort. De nombreuses animations étant programmées tout au long de ces deux jours.

Les milliers de visiteurs qui se sont pressés sous le chapiteau installé en plein centre ville de Vinay ont tous apprécié une certaine chaleur, convivialité et ont pu découvrir le dynamisme de la filière noix de Grenoble et la qualité de nos produits du terroir.

Des visiteurs parmi lesquels de nombreux élus qui ont tenu à être présents parmi lesquels Jean Jacques Queyranne président de Région accompagné de Michel Grégoire, Eliane Giraud conseillers régionaux, Jean Claude Coux, conseiller général, Michèle Bonneton députée…

Ceux ci avec Laura Bonnefoy, maire de Vinay, comme guide et escortés par les confréries de la noix de Grenoble et du Bleu du Vercors Sassenage ont, au cours de leur visite apprécié les présences aussi diverse et originales que celles du Maroc  mais aussi du Vercors, du syndicat des trufficulteurs de l’Isère, des ravioles du Royans sans oublier bien sûr une participation massive de la filière noix à travers Coopenoix et plusieurs nuciculteurs transformateurs…

L’Italie était également présente avec la ville de San Possidonio, martyre suite au tremblement de terre qui a frappé la région de Modène le 20 mai de cette année.

San Possidonio est ville jumelle avec Vinay. Sa délégation a vendu plusieurs produits lors de la fête. Les bénéfices étant reversés pour la reconstruction de l’école.

Les jeunes agriculteurs de Tullins-Vinay, partenaires de la manifestation ont également assuré une animation très remarquée….

Laura Bonnefoy a précisé que la noix est un savant mélange de tradition et de modernité et que la filière noix apporte à Vinay mais aussi dans la zone une activité économique importante alliée à des emplois non délocalisables sans oublier bien entendu son rôle environnemental… » Cette fête est un hommage rendu à cette filière, à ses hommes  » a t-elle conclu.

Yves Borel, président du comité interprofessionnel de la noix de Grenoble a complété:  » la noix de Grenoble, c’est 1000 nuciculteurs qui se répartissent 9000 hectares et qui produisent en moyenne 9000 tonnes de noix. 70% de cette production est exportée. Notre souci est de mieux valoriser notre noix au niveau de notre territoire. »

Selon ses informations, la campagne 2012 sera bonne et  assurera un revenu aux producteurs, metteurs en marché… » mais il faut être vigilants et prévoyants car souvent de mauvaises années succèdent aux bonnes….! »

Michèle Bonneton, députée et nucicultrice a associé la noix à la santé et a rappelé qu’elle a alerté le ministre de l’agriculture sur deux points importants: la recherche qu’il faut pérenniser et le déclassement concernant la mouche du brou.  » Il faut traiter, certes, mais de façon raisonnée. Cela signifie que les traitements doivent se faire sur des parties de parcelles et non plus sur des parcelles dans leur totalité. » Elle attend les réponses du ministère.

Jean Jacques Queyranne président de région a confirmé que la production de noix est la production la plus importante en tonnage de fruits de Rhône-Alpes. Il s’est rappelé que suite à la sècheresse de 2005, le conseil régional associé au conseil général de l’Isère se sont mobilisés pour mettre en place une aide conséquente à l’irrigation….

 » La région Rhône-Alpes est qualifiée, à juste titre, de garde manger de la France grâce à la diversité de ses produits. Ceux ci sont de qualité et la noix de Grenoble y a largement sa place… »

La confrérie de la noix de Grenoble a tenu à honorer des personnalités qui avant même de jurer fidélité à la noix de Grenoble ont oeuvré pour sa défense: René Jacquin, agriculteur à Charnècles, Albert Buisson, maire de l’Albenc, Michel Grégoire conseiller régional en charge de l’agriculture et Jean Jacques Queyranne.

Apéritif concert, musique, chants, pressée d’huile de noix, concours de vin et gâteaux de noix, casseurs de noix…. ont rythmé les animations tout au long de ces deux jours de fête.

Voici le déroulé de la fête en images: cliquer sur les photos pour les agrandir.


Catégorie A la une, foires/salons, nucicultureCommentaires fermés

AOC noix de Grenoble: début de récolte le 26 septembre…


Le début de récolte pour la noix de Grenoble AOC est fixé au 26 septembre. Elle s’annonce bonne, tant en qualité qu’en quantité…

Selon les prévisions de récolte on peut miser sur une collecte d’environ 12 000 tonnes pour cette campagne 2012, soit en légère baisse par rapport à 2011:-4%. Il faut pourtant retenir que suivant les secteurs cette baisse est plus importante. Autre satisfaction: la qualité sera présente au rendez vous.

On manque de noix. Il n’y aura donc aucun souci à prévoir pour la commercialisation et les prix resteront soutenus, pour le plus grand plaisir des nuciculteurs.

Tant lors de l’assemblée générale du CING qu’à celle de Coopenoix l’accent a été mis sur le renouvellement du verger, l’installation des jeunes. On constate en effet à un tassement du nombre de producteurs et des surfaces plantés en AOC noix de Grenoble.

La conséquence directe étant bien sûr que la demande étant supérieure à l’offre les metteurs en marchés sont obligés de faire des choix et les clients potentiels se retournent vers d’autres secteurs d’approvisionnement.

La noix de Grenoble est très appréciée à l’étranger. 60 % de sa production est en effet exportée, essentiellement vers les pays européens: Italie, Allemagne, Espagne, Suisse, Danemark…Malgré tout c’est en France que l’on consomme le plus de noix de Grenoble AOC: 3500 tonnes/an.

Yves Borel, président du Comité interprofessionnel de la noix de Grenoble; à l’AG de ce dernier a tenu a alerté les politiques sur le fait que  » certains » écologistes critiquent ouvertement les producteurs en ce qui concerne les traitements.  » Ce n’est pas parce que l’on traite les noyers que nous polluons l’atmosphère et les noix. On traite de façon raisonnée et par obligation face à des dangers que sont les nécroses, la mouche… qui pourraient anéantir toute une production ».

Christian Nucci, vice président du conseil général de l’Isère, en charge de l’agriculture a proposé de mieux communiquer sur le sujet et à lancé une invitation aux nuciculteurs: venez présenter la noix de Grenoble sous toutes ses facettes dans les locaux du conseil général à l’ensemble des élus de notre département…

La Noix de Grenoble à Beaucroissant

C’était une première… A l’initiative du groupe Provencia et de sillon38.com les 3 AOC de l’Isère étaient réunies dans un même espace.  Les AOC Bleu du Vercors Sassenage, noix de Grenoble et vins de Savoie ont été à l’honneur durant toute la foire de Beaucroissant.

Une initiative saluée par les élus et personnalités, dont le préfet, André Vallini, président du conseil général de l’Isère, Christian nucci, vice président en charge de l’agriculture, Michel Grégoire vice président du Conseil Régional en charge de l’agriculture, Yves Borel président du CING, Pierre Gallin Martel président de Coopenoix qui a fait une démonstration originale de ramassage de noix, , Philippe Rousset, directeur de l’entreprise AMB Rousset ( nos photos) et bien d’autres encore…

Noix vall pref

noix Nucci

noix Grégoire

Noix Borel

Noix Gallin

noix Rousset
A noter que la promotion de la noix de Grenoble est ses dérivés a été assurée avec beaucoup de passion par la famille Convert de l’Albenc.

Catégorie A la une, nucicultureCommentaires fermés

CING: « sur de bons rails »


Ambiance sereine mais studieuse lors de la dernière assemblée générale du Comité Interprofessionnel noix de Grenoble. Celle ci se déroulant à la maison de la noix à chatte. Le CING a vu son conseil d’administration renouvelé ou plutôt réélu pour la période 2011-2014. Son président Yves Borel étant confirmé à la présidence à l’unanimité des voix.  » Cela prouve que nous avons fait du bon boulot! » dira Yves Borel avant de rajouter: nous avons du traiter plusieurs dossiers et il reste encore beaucoup de travail à faire mais nous sommes sur de bons rails. »

La filière noix de Grenoble recense 1047 producteurs, 6859 hectares et la production s’est élevée à 10004 tonnes, chiffres 2010.

noixRappel: la noix de Grenoble est premier fruit à obtenir une appellation d’origine contrôlée: en 1938. Depuis trois ans elle est sous  protection d’un organisme de défense et de gestion (ODG). Celui ci a pour mission de poursuivre les efforts engagés par la profession pour améliorer sans cesse la qualité de la production. Celle ci bénéficiant d’une appellation d’origine protégée (AOP) délivrée par l’Union européenne.

L’ODG a une une activité soutenue lors de l’exercice 2010-2011 avec en particulier le suivi des travaux de la commission d’enquête de l’INAO chargée d’étudier le projet de nouveau cahier des charges Noix de Grenoble. Ceci avec des points bien précis à régler: la demande d’extension de l’aire géographique afin que trois communes de la Drôme entrent dans la zone de production AOC noix de Grenoble et la rédaction de l’argumentaire pour justifier de l’obligation de conditionner dans l’aire géographique AOC..

A retenir également, concernant l’activité 2010 une grande campagne de communication mise en place afin de valoriser la noix de Grenoble sur le marché français. « Cette campagne interroge beaucoup, un bilan doit être fait et nous devons réfléchir à comment mieux communiquer. Pour ce pourquoi pas organiser un séminaire, réunissant l’ensemble des acteurs de la filière afin de définir une nouvelle stratégie de communication pour les années à venir. » à proposé le président Borel.

La campagne 2011 arrive à grands pas. Les prévisions de récolte indiquent +27,5% par rapport à 2010. Le tonnage estimé est donc de 13372 tonnes dont seulement 1591 tonnes de calibre inférieur à 30 mm.  » la récolte s’annonce bonne, le calibre et la qualité semblent être au rendez vous. Petit bémol cependant que certaines zones subissent des attaques de bactériose  » prévient Yves Borel.

La commission maturité qui fixera la date de récolte est fixée au 14 septembre.

Dérogation irrigation

En raison des conditions exceptionnelles de sécheresse de ces derniers mois et sur demande du CING, le directeur de l’INAO a accordé une dérogation aux conditions de production de la Noix de Grenoble qui permet l’irrigation des vergers en AOC jusqu’à la récolte.


Partenaires

AMB Rousset

logo


Coopenoix

coopenoix

Catégorie nucicultureCommentaires fermés

Vinay: après la fête de la noix, la quinzaine commerciale!


Rencontré à la fête de la noix: Jean Philippe Canaple. L’ami Jean Philippe, natif de Cras, musicien et chanteur hors pair aide sa canaplecompagne Céline qui tient le magasin de prêt à porter Cë Milou à Vinay ( 9 rue Auguste Favot).

Jean Philippe a accédé au poste de président de l’union des commerçants de Vinay.

 » La fête de la noix est une belle réussite. C’est un évènement majeur pour la région et nous sommes en pleine préparation d’un autre évènement: la quinzaine commerciale qui aura lieu du 8 au 25 décembre. »

Cette année c’est la Russie qui sera à l’honneur. De nombreuses animations vont se faire autour de ce pays : folkore, contes, souper russe…Le point d’orgue de ces animations étant le 22 décembre.

Et la noix?  » Cette année, avec la fête de la noix, il était difficile de faire mieux. Nous avons d’excellentes relations avec Yves Borel, commerçant adhérant à l’union et président du GING…. » De là à imaginer une manifestation commune entre les deux structures, il n’y a qu’un petit pas qui pourrait très vite être franchi!

Jean Philippe est heureux d’être à la tête d’une union qui regroupe 80% des commerçants et artisans de la commune.  » C’est du boulot, de nombreuses heures de réunion mais je le fais avec un réel plaisir. »

En attendant lui même, l’ensemble des organisateurs, commerçants et artisans vous attendent dans les rues de Vinay pour cet évènement.

A noter qu’une tombola sera organisée durant la quinzaine avec des lots prestigieux à la clé dont un voyage à St Petersbourg et de nombreux bons d’achats.

Catégorie foires et fêtes, la vie des communes, nucicultureCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

décembre 2019
L Ma Me J V S D
« nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+