Archive | 09 décembre 2010

Stage: mettre en place un projet de transformation carne à la ferme

METTRE EN PLACE UN PROJET
DE TRANSFORMATION CARNE A LA FERME

04, 05 et 06/01/2011 et 25/01/2011 (demi journée)

PROGRAMME


- 1er jour : A Grenoble à la Chambre d’Agriculture de l’Isère :

- présentation du stage, organisation et déplacement.

- Présentation individuel des projets de chacun.

- Elaboration d’un questionnaire de visite.

-  Répartition des tâches lors de la visite à Aurillac.

-  Déplacement en fin de journée à Aurillac (5h30 environ).

2ème jour : A l’ENIVL d’Aurillac :

- Accueil et présentation du programme des 2 journées.

- Visite de 2 ateliers de transformation (atelier de transformation et tuerie bœuf, porc et volaille, et atelier de transformation porc).

-  3ème jour :

- visite de l’atelier pédagogique de l’ENIVL.

- Visite d’un atelier de découpe viande bovine.

- 4ème demi journée : à Grenoble à la Chambre d’Agriculture de l’Isère

- Mise en commun des informations recueillies lors des visites.

- Analyse des avantages et contraintes vis à vis de son exploitation.

- Conclusion.

INTERVENANTS

Yves Arnaud d’ENIVL d’Aurillac

Richard Vélasquez Animateur

* Frais de participation : 0 €

Co-financé par VIVEA, l’Europe et la Chambre d’Agriculture de l’Isère

A charge du stagiaire : frais de déplacement + hébergement et repas (2 nuits)

Information et inscription :

Chambre d’Agriculture de l’Isère

Richard Vélasquez

Martine Maritano

(04 76 93 95 22

06 81 44 95 45

Mail : richard.velasquez@isere.chambagri.fr

Martine.maritano@isere.chambagri.fr

:

Catégorie enseignement-formation, filière viandeCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

décembre 2010
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+