Tag Archive | "Maison familiale rurale de Vif"

De graves menaces concernant le renouvellement de la forêt française


Lors de leur assemblée générale annuelle, en l’absence du Ministre de l’Agriculture, les Forestiers Privés de France ont insisté sur les graves menaces qui pèsent sur le renouvellement de la forêt française. En écho aux initiatives qu’ils ont eux-mêmes prises, ils appellent les pouvoirs publics à agir rapidement et à tenir leurs engagements.

oret priv"

En clôture d’une table-ronde sur les enjeux du renouvellement de la forêt française, le Ministre de l’agriculture s’est exprimé dans un message vidéo. Il s’est personnellement engagé à mener une réforme fiscale qui garantisse l’attractivité de l’investissement forestier. Il s’est également prononcé en faveur de l’attribution à la forêt française d’une partie des certificats d’émission de carbone, qui seront mis en place d’ici 2013, afin de pérenniser les ressources financières forestières.

Nicolas SARKOZY avait déjà demandé en avril que des mesures allant dans ce sens soient prises par le Gouvernement d’ici la fin de l’année. A ce jour, aucun calendrier de travail n’a été arrêté au niveau interministériel et les forestiers n’ont pas été sollicités.

Ces deux engagements font pourtant écho aux attentes des forestiers qui souhaitent la création d’un fonds d’investissement dédié au renouvellement de la forêt destiné à reprendre les attributions du Fonds Forestier National qui, des années 1950 à 1999 a permis notamment de reboiser plus de 2 millions d’hectares et de construire plus de 52 000 km de routes forestières.

« La France a besoin d’une politique forestière ambitieuse, sur le long terme, à la hauteur de l’extraordinaire potentiel forestier du pays et de notre engagement quotidien. Le renouvellement de la forêt exige une stabilité législative et réglementaire dont seuls les Ministres et les parlementaires peuvent être les garants. La balle est désormais dans leur camp pour sauver la forêt française d’une mort lente et programmée », rappelle Henri PLAUCHE GILLON, président des Forestiers privés de France.

« Assez de promesses politiques. Nous avons pris des initiatives, notamment pour encourager l’investissement des forestiers privés dans l’industrie de transformation du bois… Depuis la LMA en 2010, on se joue de nous, alors même que la filière bois représente plus d’emplois que la filière automobile. », regrette Luc BOUVAREL, Directeur général des Forestiers Privés de France.

Télécharger  les enjeux du renouvellement de la forêt française

A propos de la forêt privée :
Une ressource vitale gérée durablement par des acteurs responsables

3,5 millions de petits propriétaires forestiers gèrent 75% de la forêt française. Ils possèdent 3,5 hectares en moyenne. A peine 1,2 million d’entre eux détiennent plus de 1 hectare.? Pour cette majorité de particuliers, la forêt n’est pas l’activité principale (57 % sont des retraités, les autres sont agriculteurs, employés…). La forêt ne remplit des fonctions économique, écologique et sociale vitales que grâce à la gestion adaptée assurée par ces propriétaires forestiers.

Partenaires

UGDFI

L’union des Groupements pour le développement forestier en Isère est l’instance qui apporte son aide, à tous niveaux, aux propriétaires forestiers de notre département. A ce jour, l’UGDFI compte plus de 1500 Adhérents. Pour contacter l’un des huit groupements locaux…

Association des Producteurs et Utilisateurs de Bois en Valdaine

Paul PIOTIN
Le Vernay
38690 OYEU

Tel : 04-76-55-65-36

F : 04-76-55-62-28

cloture-piotin@wanadoo.fr

Association Forêts Trièves Beaumont Matheysine

Patrick CHION

Le Mas
38650 St GUILLAUME

Tel: 04-76-34-16-89

Patrick.chion@aftbm.org

Association pour le développement des Bonnevaux-Chambarans

Paul ROSTAING
Les Guillauds –38440 Savas Mepin

Tel: 04-74-58-64-93

Groupement des sylviculteurs de Belledonne Nord

Henri GRAS
Les Près Communaux 38190 LES ADRETS

Tel: 04-76-71-17-96

Groupement des sylviculteurs de Belledonne Sud

Roger GIRAUD

38190 LA COMBE DE LANCEY

Tel: 04-76-71-54-50

Groupement des Sylviculteurs du Vercors 4 Montagnes

Daniel BONNET
6, grande rue – 38120 Le FONTANIL CORNILLON

Tel: 04-76-75-68-31

daniel.bonnet38@orange.fr

Groupement des Sylviculteurs de Chartreuse

Pierre Basso

Tel: 09 63 63 82 55

pierre.basso-de-marco@orange.fr

Association VALFOR

Bertrand de GERMINY – 46 rue de la Charité – 69002 LYON

Tel: Dom : 04-78-42-01-35
Camp:04-74-80-16-11

Pour contacter le Groupement départemental:

UGDFI:

40 avenue Marcellin Berthelot

BP 2608-  38036 Grenoble cedex 2

Maison familiale rurale de Vif

MFR vif

Catégorie forêtCommentaires fermés

Election des Conseillers du CRPF


Propriétaires forestiers, vous devez élire les conseillers du CRPF Rhône Alpes.

Votre vote est important !

Les forts taux de participation et les excellents résultats obtenus par les candidats, soutenus par le Syndicat des Forestiers Privés de l’Isère, lors des élections précédentes, ont été déterminants auprès des responsables politiques de notre département pour que le Syndicat soit reconnu comme une force de mobilisation de ses adhérents et une force de proposition.

Après les discours – très favorables à la filière bois – du Président de la République à URMATT et à EGLETONS, des décrets doivent être mis en œuvre. Pour que les intérêts des propriétaires forestiers soient bien défendus, il est essentiel que votre organisation professionnelle soit soutenu par un nombre élevé de propriétaires forestiers.

Le vote par correspondance, qui vous est proposé, est une procédure très simple qui ne vous prendra que quelques minutes. Mais, ces conséquences seront déterminantes pour l’avenir de votre patrimoine.

Votez en masse pour la liste soutenue par le Syndicat des Propriétaires Forestiers de l’Isère.

Partenaires

Maison familiale et rurale de Vif

MFR vif

Catégorie forêtCommentaires fermés

Communauté de Communes du Massif du Vercors: une étude sur son potentiel bois


Dans le cadre de sa Charte Forestière, la Communauté de Communes du Massif du Vercors s’est engagée depuis 2006 dans une démarche de valorisation des bois locaux, avec pour objectifs le développement des activités de transformation.

ccv
La motivation d’un certain nombre d’élus et d’acteurs de la filière, dont le Groupement des Sylviculteurs Vercors 4 Montagnes et la forêt privée, pour une meilleure valorisation des bois du territoire a conduit la CCMV à approfondir les données d’ordre économique.

Rappelons que la Communauté de Communes du Massif du Vercors regroupe les communes de:

  • Autrans
  • Corrençon-en-Vercors
  • Engins
  • Lans-en-Vercors
  • Méaudre
  • Saint-Nizier-du-Moucherotte
  • Villard-de-Lans

Le cabinet Carrière Consultants, spécialiste de la filière bois, a été choisi pour mener une étude de faisabilité pour la constitution d’une offre de bois local pour les artisans des 4 Montagnes.  Celle ci ayant pour but de déterminer le marché potentiel, étudier les conditions de rentabilité et analyser les moyens nécessaires.

Les conclusions de cette étude ont été présentées aux divers représentants des structures concernées: Communauté de Communes du Massif du Vercors, communes forestières, ONF, CRPF, GSV4M, Parc Naturel Régional du Vercors,scieurs, artisans du bois, constructeurs en maisons ossature bois menuisiers, artisans d’art, tourneurs…

Constat :

Une trentaine d’entreprises sont implantées sur le plateau et d’autres à proximité – Colombe, la Chapelle en Vercors, la Motte-Fangeas, Rencurel – leur fonctionnement est essentiellement artisanal. Sur le plateau du Vercors, une seule d’entre elles compte plus de 10 salariés.

Leur profil : Charpente, fuste, construction bois, menuiserie, ébénisterie…

Leur consommation de bois déclarée sur le plateau avoisine 1250 m3 de bois massifs, dont 80% de résineux, et 330 m3 de bois contrecollés, lamellé-collé… Cette consommation semble se stabiliser pour 2011. Il est important de noter que la consommation  hors plateau dépasse les 8400m3, dont la moitié en bois massifs.

45 % des bois utilisés par les artisans proviennent du plateau et 30 % des artisans s’approvisionnent en partie chez le scieur local.

80% de ces bois exigent un séchage, sans nécessité obligatoire de rabotage.

Il y a plusieurs dizaines d’années en arrière, le nombre de scieries était plus important sur le plateau et la délocalisation s’explique ainsi :

- Conditions climatiques importantes et saisonnalité des entreprises

- Enclavement, faiblesse des infrastructures routières

- Indisponibilité foncière pour s’implanter, s’agrandir

- La culture bois ne fait pas partie du patrimoine, la pierre a toujours été prédominante

Les handicaps  de cette première transformation ?

- Les entreprises de travaux forestiers sont en déclin

- La gestion du Bois Energie dans le contexte actuel et les perspectives d’avenir sont très confuses

- L’unique scierie du plateau est plutôt morose pour son avenir – son implantion au milieu d’habitations – nuisances sonores – extension impossible – conditions climatiques…

La pérennité de la filière bois se trouverait-elle en danger ?

forêt vercors

Les débats ont vite mis en évidence que :

- La forêt représente 60% du territoire et qu’elle doit être mise en valeur en parallèle avec les activités touristiques économiques ;

- nous avons des bois de qualité mais ce n’est pas suffisant, il faut les trier, les scier avec le savoir faire local, les sécher

- rassembler les forces actuelles pour créer un ensemble plus performant dans l’économie de marché

- développer la gestion forestière et par le fait, consolider l’implantation des Entreprises de Travaux Forestiers

- l’exploitation forestière privée et publique est largement suffisante (plus de 40.000m3 par an) pour alimenter la filière locale

- la décision reposera dans un premier temps, sur l’envie du ou des scieurs locaux de regarder vers l’avenir, de se regrouper pour optimiser la production

Ces premières réflexions, sur la première étape de cette étude, ne sont pas closes et se poursuivront encore au sein de la filière avant de se retrouver pour la deuxième étape de l’étude.

Le mot de la fin de cette première étape revient au Président de la CCMV, Pierre Buisson, qui a confirmé l’investissement de la collectivité publique qu’il représente « Essayer de conserver le savoir faire et la matière première sur place »

Nous vous tiendrons au courant des avancées de ce projet …

Daniel Bonnet, Président du Groupement des sylviculteurs Vercors 4 montagnes.

Nos partenaires:

Maison familiale rurale de Vif:

MFR vif


Hotel-Restaurant La Buffe

la buffe


La Scie – 38880 Autrans

Tel : 04 76 94 70 70
Fax : 04 76 95 72 48

contact@la-buffe.fr

Hôtel- restaurant les tilleuls

les tilleuils

La côte
38880 AUTRANS

Tél. 04 76 95 32 34
Fax 04 76 95 31 38

Contact

Hôtel le Vernay

le vernayAUTRANS

Tél. : +33 (0) 4.76.95.31.24
Fax : +33 (0) 4.76.95.73.8

Hôtel*** du Golf

Voir le site de l’Hôtel

correncon

Hôtel*** du Golf – Restaurant Le Bois Fleuri -38250 Corrençon-en-Vercors – France

Tél. +33 (0)4 76 95 84 84 – Fax +33 (0)4 76 95 82 85

hotel-du-golf@wanadoo.fr


Machines et territoires-Agri Dauphiné:

commerce et réparation de matériels agricoles, forestiers….

38 St- Nizier-du-Moucherotte

TEL: 04 76 53 41 09

Groupement des Sylviculteurs du Vercors 4 Montagnes (GS4M)

Tél. /Fax 04.76.75.68.31 et 06.85.76.28.36

Catégorie Communauté de Communes du Massif du Vercors, forêt du VercorsCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2020
L Ma Me J V S D
« oct    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+