Pour un inventaire des trognes de l’Isère

Gentiana lance un programme de suivi, de sauvegarde et de restauration des arbres têtards ou trognes de l’Isère, et vous invite à participer à l’inventaire en transmettant vos observations.
Ces arbres  sont des arbres taillés exploités depuis des siècles pour leurs branches ou leurs feuilles. La taille consiste à couper la tête de l’arbre à environ 2m du sol. Les branches repoussent en couronne au sommet du tronc et sont taillées au même endroit tous les 5 à 12 ans. De nombreuses espèces de feuillus peuvent être taillées en têtard, les plus fréquentes sont les saules, les frênes, les peupliers et aussi les muriers.

(photo Dominique Mansion)

Ces arbres, témoins d’anciennes pratiques agricoles, embellissent le paysage, retiennent les berges, participent au maintien des zones humides et abritent de nombreuses espèces végétales et animales dont beaucoup sont menacées :

– des oiseaux : Chouette chevêche, Hibou petit duc, Huppe fasciée…
– des coléoptères saproxyliques (coléoptères qui ont besoin du bois mort pour vivre) : scarabée Pique-prune, Rosalie des Alpes, Lucane, Grand capricorne…
– des chauves-souris
– et bien d’autres animaux !

Victimes de la modernisation de l’agriculture et de l’urbanisation des zones rurales, ces arbres remarquables disparaissent !

C’est pourquoi Gentiana lance un programme de suivi, de sauvegarde et de restauration des arbres têtards en Isère. Ce projet a pour but de mieux faire connaître ces arbres, de les entretenir, de restaurer les arbres à l’abandon et d’en replanter.

La première chose à faire est un état des lieux des arbres têtards sur tout le département de l’Isère. Gentiana fait appel à vous pour faire aboutir ce projet. Vous pouvez  transmettre vos observations par mail :

gentiana@gentiana.org

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page