LMA: l’alimentation comme fer de lance

La loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche (LMAP) a été présentée hier matin en Conseil des ministres. La FNSEA et les JA, dans un communiqué, font une première analyse de la situation:
“L’agriculture connaît sa plus grave crise depuis 30 ans. Aucun secteur de productionn’échappe aux conséquences désastreuses de la volatilité des prix et la fin de la gestion des marchés. Au-delà des mesures d’urgence indispensables à la survie de nombreux paysans, il s’agit malgré tout de penser l’avenir. Nous souscrivons d’ailleurs à l’idée de mettre l’alimentation comme fer de lance de la Loi dite LMAP (Loi de Modernisation de l’Agriculture et de la Pêche) mais encore faut-il qu’il reste des agriculteurs, debout, pour produire et nourrir !
Le projet de Loi LMAP pésenté hier  matin en Conseil des Ministres semble afficher de nouvelles ambitions pour redonner à nos entreprises de la compétitivité et de la stabilité tout en permettant à nos terres et à nos territoires de s’inscrire dans un développement maîtrisé et durable.
Ce projet va demander à être enrichi, consolidé, développé. FNSEA et JA entendent être des forces de propositions dans le débat parlementaire et sauront faire preuve d’une extrême vigilance sur la définition et la mise en place des dispositifs contenus dans la LMAP. Une bonne loi n’est pas une belle loi, c’est une loi applicable et efficace !”
FNSEA et JA souhaitent une bonne loi, donnant visibilité aux paysans et permettant par là même la réussite de l’installation et des transmissions d’exploitations.

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page