L’ Institut français du cheval et de l’équitation est né

En application des prescriptions émises en juin 2008 par le Comité de Modernisation des Politiques Publiques, l’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE) a été créé par décret du 1er février 2010.
Cet institut, ayant pour objectif d’être l’opérateur unique de l’Etat pour la filière cheval, est issu du regroupement de l’établissement public Les Haras nationaux et de l’Ecole nationale d’équitation.
Les ministres chargés de l’agriculture et des sports ont conjointement nommé à la direction de cet établissement :
– en tant que directeur général : Philippe de Guenin, ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts ;
– en tant que directeur adjoint chargé de la formation et de la promotion de l’équitation de haut niveau : Robert d’Artois, inspecteur principal de la jeunesse et des sports ;
– en tant qu’Ecuyer en Chef : le Colonel Jean-Michel Faure.
Il reviendra à l’IFCE de constituer, en lien avec les acteurs professionnels et les collectivités territoriales, le Groupement d’Intérêt public « France Haras » qui aura pour vocation de prendre à sa charge les missions d’ordre concurrentiel jusqu’à ce jour assumées par les Haras nationaux.
Au moment de cette évolution profonde, Roselyne Bachelot-Narquin, Bruno Le Maire et Rama Yade remercient Jean Lesne, président du conseil d’administration des Haras nationaux, Olivier Revol, président du conseil d’administration de l’Ecole nationale d’équitation, et Nicole Blanc, ancienne directrice générale des Haras nationaux, pour le travail qu’ils ont accompli au service de ces deux établissements ainsi que pour leur engagement total dans cette mutation d’envergure.

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page