Les chiffres clés du foncier

Suite aux propositions de la Société des Agriculteurs de France nous vous proposons de retenir les chiffres clés du foncier.

SAU

La France compte plus de 27 millions d’hectares de surface agricole utilisée (SAU) dont plus de 7 millions en faire-valoir direct (c’est-à-dire qui appartiennent à des propriétaires qui les exploitent euxmêmes) et près de 20 millions en fermage (c’est-à-dire louées par des propriétaires à des exploitants) (source FNPPR).

L’artificialisation

La France consomme 66 000 ha/an de surface agricole chaque année (l’équivalent d’un département tous les 10 ans) dont 35 000 hectares de terres arables. Au rythme actuel, la surface artificialisée en 2050 pourrait atteindre1 000 m2 par habitant (source FNPPR).

Le marché foncier agricole

La surface agricole a diminué de 7 millions d’hectares entre 1960 et 2010, au profit de la forêt, de l’extension des villes et des infrastructures (source FNSAFER).

Le prix du foncier

5 230 euros, c’est le prix moyen d’1 hectare de terre agricole libre en France en 2010. 10 à 15 000 euros/ha en Espagne, en Allemagne et en Grande Bretagne, 17 000 euros/ha en Italie, 25 000 euros au Danemark et 45 000 euros aux Pays-Bas en 2009.
En 2010, le prix moyen des vignes de qualité (VQPRD) est de 95 200 euros l’hectare.
13 euros/m2 (130 000 euros/ha), c’est le prix moyen en 2010 en France des terres destinées à la construction (1,84 à 46,04 euros/m2) (source FNSAFER).

Qui achète du foncier ?

Personnes physiques agricoles, sociétés d’exploitation agricole, GFA et SCI agricoles, personnes morales non agricoles.
Les personnes morales achètent plus des deux tiers des forêts de plus de 100 hectares.
(Sources : Terres d’Europe-Scafr d’après Safer, Eurostat et données nationales, Fnsafer).

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page