Règlementation sur le brûlage des végétaux

L’arrêté préfectoral (2008-11470) règlemente le brûlage du bois et des végétaux provenant des débroussaillements, tailles de haies ou d’arbre, tontes de pelouses, etc. Ainsi, les habitants des communes ayant accès à une déchetterie intercommunale ont l’interdiction de brûler à l’air libre leurs déchets verts et doivent utiliser les services mis à disposition par la communauté de communes.

brulage

Outre le danger de propagation d’incendie, cette activité participe à la dégradation de la qualité de l’air, en raison de plusieurs polluants, dont les particules fines et des composés cancérigènes comme les Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP) et le benzène.

Selon Air Rhône-Alpes, le brûlage de 50 kg de végétaux émet autant de particules que : 18 400 km parcourus par une voiture essence récente, 5900 km parcourus par une voiture diesel récente et 5000 km parcourus par un poids lourd. 3 mois de chauffage d’une maison équipée d’une chaudière fuel performante et 3 semaines pour une chaudière bois. Une usine d’incinération émet 2000 fois moins de poussières fines.

En plus de l’apport de vos déchets verts dans l’une des huit déchetteries du Grésivaudan ou dans l’un des trois sites de broyage de branchages (Saint-Nazaire les Eymes, Goncelin, Saint-Hilaire du Touvet), il existe une autre solution : le broyage à domicile (hors territoire SIBRECSA, Syndicat Intercommunal du Bréda et de la Combe de Savoie). C’est une prestation payante de 30 euros TTC pour 1h de broyage effective, effectuée par une équipe de la direction de la gestion des déchets du Grésivaudan. Le broyat obtenu sera laissé sur place pour être transformé en compost ou paillage.

Pour prendre rendez-vous : Tél. 04 76 08 03 03 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.
Les huit déchetteries sont accessibles à l’ensemble des habitants du Grésivaudan.
dechèterie grésivaudan

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page