Le Sillon alpin sud éléctrifié

Le Sillon alpin désigne un ruban de villes et de territoires, entre Genève, Annecy, Chambéry, Grenoble et Valence.
La partie Sud, entre Chambéry et Valence(via Montmélian et Grenoble), a fait l’objet d’importants travaux de modernisation afin d’améliorer la qualité des déplacements ferroviaires et de faire du train une alternative performante à la route, pour les usagers TER, TGV et pour le transport de marchandises. Près de 900 000 habitants sont concernés, totalisant un potentiel de 2,5 millions de déplacements / jour.

Depuis le 15 décembre 2013, la circulation ferroviaire a repris sur l’intégralité du Sillon alpin Sud, de Valence jusqu’à Chambéry en passant par Grenoble.
Depuis le 15 février, la mise sous tension de la ligne est désormais une réalité.
L’opération de modernisation du Sillon alpin Sud est le projet le plus important du volet ferroviaire des Contrats de Projets Etat Région (CPER) pour les périodes 2000-2006 et 2007-2013. Près de 540 M€ ont été investis, mobilisant de nombreux partenaires…
Etat (180M€), Région Rhône-Alpes (180 M€) et Réseau Ferré de France (93M€), mais aussi collectivités locales : Départements de l’Isère (33M€), de la Drôme(18M€), de la Savoie (4M€), Communautés d’agglomération de Grenoble Alpes Métropole (18M€), Chambéry Métropole (3M€), du Pays Voironnais (3M€), Communauté de communes du Pays du Grésivaudan (3M€), Syndicat mixte du Rovaltain (foncier)..

Les objectifs de la modernisation du Sillon alpin sud :
– améliorer la qualité des déplacements ferroviaires, aussi bien pour les voyageurs que pour le fret ;
– faire du train une alternative performante à la route, notamment pour les déplacements effectués en TER à l’échelle régionale et locale ;
– améliorer le maillage du réseau : modernisation ou création d’interconnexions avec les autres lignes (LGV Méditerranée, ligne des Alpes, Vallée du Rhône, ligne Lyon <> Grenoble), et électrification totale de l’axe pour favoriser son utilisation ;
– ouvrir un nouvel itinéraire fret électrifié pour la traversée des Alpes et les échanges avec l’Italie ;
– renforcer le lien entre les territoires du Sillon alpin et de l’Arc méditerranéen.

Les usagers du TER ont ainsi bénéficié depuis 2009 de la mise place progressive de trains modernes, d’une offre cadencée et de nombreuses gares rénovées..

LES AVANCEES POUR LES USAGERS

– Des TER cadencés et plus nombreux
– Un TER plus fiable et ponctuel
– Plus de confort pour les voyageurs
– le raccordement à la Ligne Grande Vitesse (LGV) Méditerranée
– Des gares modernisées et accessibles
La modernisation du sillon alpin sud a été officiellement inaugurée le samedi 22 février..

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page