La nouvelle génération des agriculteurs à l’honneur !

En tant que premier partenaire à la création et reprise d’activité
agricole, la Chambre d’agriculture de l’Isère, a accueilli lors de sa
session, ce jeudi 11 septembre la nouvelle génération d’agriculteurs,
installés en 2013-2014.

Cette première édition des Gaïa1 de la création d’entreprise en
agriculture a permis de présenter les visages d’une agriculture
iséroise diversifiée, dynamique et qui se renouvelle, à une
assistance de 130 personnes (représentant de l’Etat, du Conseil général,
des élus de la Chambre d’agriculture, des organisations professionnelles
agricoles, des partenaires de la création d’entreprise en Isère….). Le
Président Jean-Claude Darlet a rappelé que le secteur de l’agriculture était
créateur d’emplois et d’économie en Isère. Il a également insisté sur
l’importance de faire reconnaître par le consommateur la valeur des matières
premières : “Redonner de la valeur à l’alimentation (avec des produits
de qualité) permettra de garantir des revenus aux agriculteurs”.

La nouvelle génération d’agriculteurs s’est vue remettre des trophées Gaïa,
valorisant leurs qualités de chef d’entreprise en agriculture. On compte
chaque année en Isère, une centaine de nouveaux agriculteurs, ayant créé
ou repris une entreprise agricole. Cette première édition fut un succès et la
Chambre d’agriculture souhaite organiser chaque année cette remise de
trophées aux agriculteurs (installés dans l’année précédente).

Lors de la session de la Chambre d’agriculture de l’Isère, ce jeudi 11
septembre, Jean-Claude Darlet, a eu l’occasion d’aborder certains
sujets d’actualité.

Il a interpellé les services de l’Etat sur les attaques de loup en
montagne, et demander des décisions pour enrayer ces attaques.
Concernant la Directive Nitrate et sa mise en oeuvre, il a exigé une
concertation préalable avec la profession agricole , rappelé que l’excès de
réglementation devient insupportable pour les agriculteurs.

Le Président a souligné l’engagement de la Chambre d’agriculture avec le
Conseil Général et les collectivités territoriales sur le dossier des PAEC
(Projet AgroEnvironnemental et Climatique) et la dynamique
importante en Isère qui va permettre le dépôt de 7 dossiers, en espérant
qu’ils soient tous retenus au niveau régional.

Il a rappelé également son souhait de développer un partenariat étroit
avec les intercommunalités dans les territoires et son souhait de les
rencontrer d’ici la fin de l’année.

Enfin il a exprimé son inquiétude quant aux annonces faites par l’Etat sur
les perspectives budgétaires 2015/2017 avec le projet de baisse de la
TATFNB (Taxe sur le foncier non bâti). Cela mettrait à mal les ambitions
de la Chambre d’Agriculture pour assurer le développement de l’agriculture
et répondre ainsi aux attentes des agriculteurs, des collectivités et de la
société.

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page