” Revoir le modèle de notre agriculture”

Mardi 8 septembre, à l’occasion de la 2e session de l’année 2015, Jean-
Claude Darlet, Président de la Chambre d’agriculture, a commenté une
actualité agricole dominée par la situation de crise que l’agriculture
traverse aujourd’hui.

La situation de crise

Jean-Claude Darlet a souligné que la Chambre d’agriculture accompagnera
tous les agriculteurs isérois qui traversent cette crise. Il a remercié Robert
Duranton, Vice-président chargé de l’agriculture du Département de l’Isère
pour sa réactivité et l’appui proposé aux agriculteurs avec le plan d’aide
départemental. La Chambre d’agriculture de l’Isère a déjà reçu plus de 550
dossiers d’agriculteurs demandant à bénéficier de ce plan. Il a proposé
également à Mme Bozonnet, directrice de la Direction Départementale des
Territoires, de poursuivre ce travail d’accompagnement des agriculteurs en
crise dans le cadre des futures démarches liées au plan d’urgence de l’Etat.

Concernant les mesures annoncées par Le Premier Ministre le 3 septembre,
Jean-Claude Darlet les a jugées insuffisantes au vu des montants finalement
débloqués à l’échelle du département. Il regrette le manque de mesures
structurelles sur les politiques d’intervention, l’organisation des marchés. Il
a réclamé un véritable gel de toute nouvelle application réglementaire et un
abandon définitif des projets de baisse du montant de la TATFNB1 affectée
aux Chambres d’agriculture.

Il a évoqué la nécessité de revoir le modèle de notre agriculture. La volonté
de la Chambre d’agriculture avec la FDSEA et les JA pour développer l’AEI
(agriculture écologiquement intensive ) avec les opérateurs économiques,
concept basé sur la triple performance (économique, sociale et
environnementale) peut donner de nouvelles perspectives pour les
exploitations.

La sécheresse

Les éleveurs de certains secteurs isérois ont également été touchés par la
sécheresse cet été. « Cette nouvelle sécheresse doit nous réinterroger sur
le développement de l’irrigation et la gestion de nos ressources en eau.
Nous devons absolument sécuriser nos productions et cela passe par le
développement de l’irrigation » a souligné Jean-Claude Darlet. Il a
également remercier la Région Rhône-Alpes pour l’engagement à apporter
un appui financier aux éleveurs concernés.

Une période de mutation pour les Chambres d’agriculture

En référence à la loi d’Avenir, le décret d’application sur l’organisation du
réseau des Chambres d’agriculture va bientôt être publié avec le
renforcement du rôle des Chambres régionales. Les projets
interdépartementaux vont se développer et se renforcer. « La Chambre
d’agriculture est prête pour ces évolutions …et plus que jamais nous
voulons être aux côtés des agriculteurs et des collectivités pour répondre à
leurs attentes » a rappelé Jean-Claude Darlet.

Jean-Claude Darlet a conclu son intervention avec un appel à la
solidarité et au collectif : « retroussons les manches, soyons
solidaires, développons les dynamiques collectives pour que notre
agriculture reste performante avec des agriculteurs et des
agricultrices heureux de vivre de leur métier »

La profession agricole réunie lors de cette assemblée :
• a pu débattre autour des mesures annoncées par l’Etat suite à la
crise,
• a contribué à définir les orientations politiques de la Chambre
d’agriculture pour la période 2016-2018.

1 Taxe Additionnelle à la Taxe sur le Foncier Non Bâti

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page