Archive | 07 août 2007

2eme cas

Un deuxieme cas de fièvre aphteuse a été décelé en Grande Bretagne; sur une exploitation proche de celle ou a été découvert le premier cas.

Catégorie élevageCommentaires fermés

La herens reine de Chartreuse

herens.jpg

Ce dimanche 5 août se sont dérouléees à Saint-Pierre-de-Chartreuse les traditionnelles batailles de vaches herens. Une manifestation qui a attiré une foule nombreuse autour de l’arène. Pourtant, le spectacle a failli être annulé pour cause de fièvre aphteuse. Cependant, la direction départementale des services vétérinaires a donné son accord pour que les combats se déroulent comme prévus. 80 bêtes étaient donc présentes et se sont livrées à des batailles acharnées pour élire leur reine.herens-n2.jpg

Catégorie élevageCommentaires fermés

Grosse inquiétude

Suite au cas de fièvre aphteuse découvert en Grande-Bretagne et aux mesures de précaution prises sur l’ensemble des pays membres de l’union européenne, les rassemblements d’animaux à risque, dont les bovins, sont interdits jusqu’à nouvel ordre. Cela signifie que les comices, le concours départemental d’élevage, le concours régional charollais ne peuvent en l’état se dérouler. Jean-Luc Guillaud, président de l’association des éleveurs de l’Isère, organisme en charge de l’organisation du concours départemental d’élevage est très inquiet » Ce mardi 7 août, nous sommes à 10 jours de l’ouverture de ce concours. Vous comprendrez notre stress. Pour l’instant on fait comme si la manifestation se déroulait dans des conditions normales. Une réunion de crise va avoir lieu demain 8 août à la préfecture. Je pense donc qu’à l’issue de cette rencontre on saura si on doit poursuivre ou pas l’organisation de ce concours . En cas d’annulation, la déception sera énorme…

Catégorie élevageCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

août 2007
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+