Archive | 09 janvier 2009

Aide aux sans abri: ayez le réflexe 115

Les prévisions météorologiques font ressortir à compter du 9 janvier une période de froid plus prononcé sur le département qui débouchera sur des températures ressenties (action conjuguée de la température et du vent) inférieure à – 10°c les nuits prochaines et négatives le jour.

Ces prévisions nécessitent qu’une vigilance accrue soit portée auprès des personnes marginalisées et isolées installées dans des abris de fortune. Des possibilités d’hébergement d’urgence sont mobilisées dans chaque arrondissement (Grenoble, La Tour du Pin et Vienne).

Ces places sont disponibles par le numéro d’appel 115.

Une grande vigilance doit être maintenue concernant les personnes isolées en situation de danger potentiel.
Toute situation avérée doit faire l’objet d’un signalement au 115 qui, en lien avec les autres acteurs concernés, organisera l’évaluation de celle-ci.

Lorsque ces situations sont repérées par les différents acteurs de terrain (Croix Rouge, VINCI, sapeurs-pompiers, gendarmerie et police nationales, associations, secouristes), les personnes concernées se verront proposer une place d’hébergement ou un accompagnement vers un lieu d’accueil adapté.

Catégorie socialCommentaires fermés

Particules dans l’air: vitesse limitée à partir de samedi

Avec des émissions importantes liées aux activités humaines (chauffage, trafic, industries) et des conditions hivernales peu dispersives, les concentrations de particules fines ont connu une constante hausse toute cette semaine sur l’ensemble de la région Rhône-Alpes et en particulier sur l’agglomération lyonnaise et sa périphérie. Ce vendredi 9 janvier à 17h, plusieurs sites ont déjà franchi le seuil d’information et de recommandations pour les personnes sensibles.

Au regard des conditions météorologiques pour les jours à venir (temps anticyclonique avec des inversions de température favorisant l’accumulation des particules), le préfet de l’Isère a décidé, en concertation avec le Préfet du Rhône, la mise en oeuvre de mesures d’urgence.

Ainsi, à partir du samedi 10 janvier à 5h et jusqu’à la levée de la mesure : la vitesse maximale autorisée de tous les véhicules est réduite de 20km/h sur les tronçons autoroutiers suivants:  A7 sur toute sa partie iséroise, A43 entre sa jonction avec l’A48 et son franchissement de la limite départementale Isère – Rhône

L’ensemble des valeurs mesurées par les réseaux de surveillance de la qualité de l’air est disponible sur internet à l’adresse suivante : http://www.atmo-rhonealpes.org .

Dans ce contexte, les personnes sensibles (personnes âgées, enfants en bas âge, personnes souffrant d’une pathologie chronique cardiaque ou respiratoire, personnes asthmatiques ou allergiques) sont invitées à respecter les recommandations sanitaires diffusées et rappelées ci-dessous :

-  respecter scrupuleusement leur traitement médical en cours, ou de l’adapter sur avis de leur médecin
-  consulter leur médecin en cas d’aggravation de leur état ou apparition de tout symptôme évocateur (toux, gêne respiratoire, irritation de la gorge ou des yeux)

L’ensemble de la population est par ailleurs invité à adopter un comportement citoyen et à participer à la réduction des émissions de poussières en respectant les recommandations diffusées et rappelées ci après.

Recommandations comportementales, destinées à l’ensemble de la population, afin de réduire les émissions polluantes de poussières:

-   limiter l’usage des véhicules automobiles et de tous autres engins à moteur thermique ;
Les usagers de la route doivent :
-  privilégier, pour leurs trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche à pied et vélo) ;
-  différer si possible leurs déplacements internes aux agglomérations pouvant l’être ;
-  pratiquer si possible le co-voiturage dans les autres cas ou emprunter les réseaux de transport en commun ;
-  réduire leur vitesse de circulation de 20 km/h hors agglomération.

Catégorie pollutionCommentaires fermés

Assises du développement durable: 5e édition à Lyon

Les 19, 20 et 21 janvier, la 5ème édition des Assises Nationales du Développement Durable a lieu en Rhône-Alpes, à Lyon. Ces Assises 2009 ont pour thème « Trouvons la richesse, qu’est-ce qui compte vraiment pour vous ? », thème ô combien d’actualité en cette période de crise. Il s’agit dans la continuité des éditions précédentes d’innover et d’imaginer de nouvelles solutions pour continuer à faire progresser le développement durable. Plus de 2 000 participants attendus sur 3 jours.

Le développement durable n’est plus une question de spécialistes, c’est un débat qui concerne chacune et chacun d’entre nous. C’est pourquoi, pour mobiliser les citoyens et tirer les meilleurs enseignements de cet évènement, celui-ci a été conçu sous la forme originale d’un parcours avec rencontres, discussions, débats, controverses… accompagné de manifestations festives qui font sens.

Accessibles à toutes et tous, gratuites (entrée libre sur inscription obligatoire), les 5èmes Assises Nationales du Développement Durable sont conçues pour être ouvertes sur la ville, pour être interactives et mettre en avant les idées nouvelles du développement durable. Parce que l’ambition de Rhône-Alpes est de porter des Assises en mouvement, volontaires, créatives et concrètes.

Une montée en puissance sur 3 jours et en 3 temps : état des lieux, interrogations, préconisations:
• le lundi sera le temps de l’état des lieux, pour poser les enjeux du débat.
• le mardi permettra d’offrir de nouveaux éclairages et d’approfondir la réflexion.
•  le mercredi mettra en perspective les différentes préconisations formulées à partir  de ces nouvelles interrogations. Elles prendront la forme d’orientation et d’actions de transition ou de transformation radicale.

Entrée libre, inscription obligatoire, programme :
www.andd.rhonealpes.fr

Catégorie environnementCommentaires fermés

Un répit pour la bécasse des bois

Le préfet de l’Isère vient de prendre un arrêté visant à suspendre la chasse à la Bécasse des bois à cause des gelées en cours. En raison des conditions climatiques actuelles qui entraînent des difficultés de survie pour certaines espèces, l’exercice de la chasse à la Bécasse des Bois est suspendu sur l’ensemble du département de l’Isère jusqu’au 18 janvier 20 heures.

Cette période pourra être modifiée, écourtée ou prolongée, en fonction de l’évolution des conditions climatiques et des observations de terrain.

Catégorie chasseCommentaires fermés

Coordination rurale: manif pour la représentativité syndicale

cr.jpg

Mardi 13 janvier, tous les présidents des CR départementales et régionales se donnent rendez-vous à Paris pour manifester, de Matignon à l’Assemblée Nationale, afin de faire enfin avancer le dossier de la représentativité syndicale.

Depuis maintenant plusieurs années, la CR se bat pour que les critères actuels, qui avantagent outrageusement le syndicat majoritaire, soient revus de façon plus juste, dans le respect du pluralisme et d’une véritable démocratie participative.

Catégorie vie syndicaleCommentaires fermés

Paysan, pourquoi pas toi?

Le nouveau dispositif d’accompagnement de l’installation des jeunes en agriculture (PPP) est entré en action au 1er janvier 2009. Son but est de permettre à un plus grand nombre de bénéficier des aides spécifiques prévues par l’Etat et les collectivités. Il a été expérimenté dans cinq départements (Ardèche, Aube, Aveyron, Morbihan et Pas-de-Calais). Les JA s’emploient à le faire savoir au plus grand nombre.

L’opération « Demain je serai paysan ! » organisée par Jeunes Agriculteurs prendra toute sa dimension à l’occasion du prochain SIA. Ils vous donnent rendez-vous du 21 février au 1er mars, Hall 3, stand C9. Vous trouverez sur le stand de multiples animations: un quiz quotidien sur le thème du jour, des débats, des bornes internet, des projections vidéo sur le métier, du théâtre interactif, etc. Avec en prime un tracteur Same Deutz-Fahr à gagner (réservé aux agriculteurs de moins de 40 ans).

« Paysan, pourquoi pas toi ?! », « Le bonheur est dans le pré », « Tu n’as pas de formation agricole…et alors ? », « Agriculture innovante, ébullition permanente »… : voici un bref aperçu des messages que Jeunes Agriculteurs et ses partenaires souhaitent délivrer pendant toute la durée du salon international de l’agriculture (SIA) toujours très attendu et suivi par le grand public.

Spécialement conçu pour l’occasion, l’univers « Demain je serai paysan ! » mobilisera pendant deux semaines des hommes et des femmes passionnés, acteurs de l’installation, prêts à répondre à toutes les questions des jeunes visiteurs intéressés par le métier.

Demain, des milliers de jeunes installés, avec tous les profils !

«Nous comptons aujourd’hui près de 6000 installations aidées nouvelles par an, avec toujours un fort taux de réussite et un profil des porteurs de projets qui ne cesse d’évoluer. » explique Carole Doré, vice présidente de JA, en charge de la communication. « D’où la nécessité cette année de mettre en place parallèlement au SIMA un stand dédié qui permet de communiquer plus largement auprès des jeunes -en formation agricole ou non, dont les parents sont agriculteurs ou non- et des personnes souhaitant passer le relais. »

Plus d’infos sur www.cnja.com/

Catégorie installationCommentaires fermés

Agrocarburant: l’huile de bois ou de paille à l’étude

Le Cirad héberge le premier pilote opérationnel en France de préconditionnement de la biomasse par pyrolyse flash. L’huile extraite servira de base à des agrocarburants de seconde génération. Les résultats des tests précisent également les spécifications attendues d’une huile de pyrolyse pour des applications à grande échelle.
Une installation pilote qui permet de transformer du bois ou de la paille en une huile de densité énergétique dix fois plus importante que le matériau brut de départ : c’est ce dont le Cirad dispose aujourd’hui dans le cadre du projet Précond, une étude sur le préconditionnement de la biomasse menée en partenariat et qui s’achèvera dans les mois à venir. Cette installation permet d’obtenir plusieurs litres d’huile par jour destinés à la synthèse d’agrocarburants de seconde génération.

La biomasse lignocellulosique – bois et résidus agricoles comme la paille, la bagasse, la balle de riz, etc. – constitue une ressource énergétique prometteuse pour l’avenir. Sa valorisation énergétique présente en effet un bilan carbone bien meilleur que les voies de biocarburants de première génération.

Néanmoins, la viabilité de cette voie n’est possible que si de très grandes quantités de ressources ligneuses sont mobilisables. Du fait de la dispersion géographique de ces ressources et pour limiter l’impact économique et environnemental du transport, les chercheurs développent des techniques de préconditionnement de la biomasse sur sites décentralisés, à proximité de la récolte.

La pyrolyse flash est une de ces techniques. Elle permet de transformer la biomasse en une huile intermédiaire. Celle-ci peut ensuite être amenée vers une installation centralisée pour la production de gaz et la synthèse de carburants. Avant d’en arriver là, les huiles obtenues doivent revêtir certaines caractéristiques, notamment en termes de viscosité, de stabilité, de teneur en eau mais aussi en particules solides et en cendres. L’installation pilote dont dispose aujourd’hui le Cirad a été sélectionnée et améliorée de façon à répondre au mieux à ces spécifications. Elle sert de point d’entrée à un travail de modélisation et d’extrapolation vers l’échelle industrielle.

Les chercheurs obtiennent ainsi à partir du bois – d’abord du hêtre puis des résineux – des huiles aux caractéristiques proches de l’idéal. La paille, au rendement énergétique moins élevé – 50 % au lieu de 70 % pour le bois –, passera également au crible de l’analyse dans un proche avenir. Les chercheurs testeront pour finir des biomasses tropicales. Cette voie n’a, en effet, été étudiée principalement que dans les pays du Nord où existent des installations à l’échelle de démonstration. Elle intéresse toutefois, de plus en plus, des pays émergents comme le Brésil.

Catégorie recherche scientifiqueCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

janvier 2009
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+