Archive | 22 avril 2010

Participez à l’enquête « quelle ruralité pour demain? »

Dans le cadre de son rôle de représentation des retraités et personnes âgées, les Aînés Ruraux – Fédération nationale, interlocuteurs reconnus par les Pouvoirs publics et porte-paroles des habitants du monde rural, lance une enquête de fond sur la ruralité.
Les objectifs principaux sont de cerner avec exactitude les difficultés rencontrées par les personnes vivant en milieu rural, de dresser un bilan des besoins non satisfaits et d’être force de proposition.
Participez à l’enquête

Changement d’adresse:

La Fédération nationale a déménagé d’adresse de siège social.

Ce dernier se situe désormais au 60, rue de Londres 75008 Paris (4e étage – métro Europe ligne 3, Liège ligne 13, Saint Lazare lignes 3,12,13,14).  Les coordonnées téléphoniques ont également été modifiées : l’accueil téléphonique est disponible au 01 53 42 46 01 de 9h00 à 18h00 du lundi au vendredi.

Catégorie aînés rurauxCommentaires fermés

Fromages AOC : des OGM sur un plateau ?

Des OGM dans les fromages AOC ?
Sur 46 fromages AOC, 21 excluent systématiquement les OGM de l’alimentation des animaux produisant le lait utilisé. 10 autres fromages AOC se sont engagés à prochainement les rejoindre. Ceci prouve que les filières laitières « sans OGM » existent bel et bien en France. Par contre, pour les 15 fromages AOC restants, chaque producteur est libre d’exclure ou non les OGM de l’alimentation animale. Rien n’est garanti pour le Munster, le Chabichou du Poitou, le Livarot ou le Camembert de Normandie ou Maroilles AOC par exemple.

On pourrait croire qu’un label de qualité comme les AOC garantit l’exclusion des OGM de la production. C’est en tous cas ce que pense le grand public.
Pourtant ils sont omniprésents dans toutes les filières de production animale, notamment laitières. En effet, le cheptel laitier peut être nourri avec du soja ou du maïs OGM importé du continent américain. Depuis dix ans, les OGM ont été massivement introduits dans notre alimentation à notre insu.

Greenpeace entame une campagne pour que fromage AOC rime avec « sans OGM » et réclame donc un étiquetage permettant de savoir si les animaux ont été nourris ou non avec des OGM. Greenpeace publie aussi un tout nouveau « Guide des produits laitiers avec ou sans OGM ».

Et le bleu du Vercors Sassenage: le cahier des charges va être modifié afin d’exclure les OGM de l’alimentation animale

Télécharger le « Guide des produits laitiers avec ou sans OGM »

Catégorie OGM, agro-alimentaire, lait/produits laitiersCommentaires fermés

Les 24 et 25 avril promenez vous de ferme en ferme

Découvrez les fermes de Rhône-Alpes, les produits du terroir et les métiers des hommes et femmes qui font l’agriculture de notre région. Les 24 et 25 avril, promenez vous de « Ferme en ferme » dans l’Ain, le Rhône, la Loire, la Drôme et l’Ardèche.

Et les 1 et 2 mai « Prenez la clé des champs » en Isère et Savoie.  Quatre cent fermes ouvriront leurs portes : il y a forcément une près de chez vous !
Comme chaque année, la Région soutient ces rendez-vous de printemps qui permettent aux Rhônalpins de découvrir la multitude des savoir-faire des agriculteurs, les rôles économiques et sociaux des circuits courts de commercialisation sans oublier les atouts des territoires.
Ces initiatives sont déclinées sur tout le territoire rhônalpin et contribuent à renforcer les relations ville-campagne.
Retrouvez sur le Web le programme et les circuits « De ferme en ferme » et de « Prenez la Clé des Champs« 

Catégorie agricultureCommentaires fermés

L’Isère en force sur le SAM

L’Isère est au SAM de Grenoble (21-23 avril Alpexpo), salon mondial de l’aménagement durable en montagne. Et en bonne place. Sous une bannière commune « Made in Isère », le stand isérois regroupe plusieurs entreprises, collectivités, organismes consulaires, participant à  l’économie montagnarde et au développement durable. Une démarche partenariale originale pour cet événement qui attire des visiteurs de 57 pays.

Sur l’espace « Made in Isère », on trouve AEPI, Ascenso, Auphys Technologie, CCI de Grenoble, CG38, Faure automatisme, Grenoble Alpes Métropole, Ives, Ludequip, Mayonnaise, MTC SAS, Neptune, Internet Services, Pays du Grésivaudan, Pays voironnais, Switch, Telnowedge, Triode+, UXP, Ville de Grenoble.

François Montes, PDG de Gimar Montaz-Mautino, présente le dispositif de sécurité mis au point par GMM et utilisable par toutes les remontées mécaniques.

François Montes, PDG de Gimar Montaz-Mautino, présente le dispositif de sécurité mis au point par GMM et utilisable sur toutes les remontées mécaniques.

On trouvera aussi sur le SAM des entreprises iséroises qui sont des fleurons historiques du transport par câble, présentes sur ce salon international depuis sa création. Gimar Montaz Mautino (GMM), dont le siège est à Echirolles, en est une. Sur son stand,  plusieurs innovations parmi lesquelles une poulie téleski avec roulement à cartouche, un enrouleur magnétique, et un dispositif de sécurité permettant de détecter la perte ou le blocage d’un galet, ou un déraillement.

Cette cabine doit prochainement traverser l'Atlantique. Poma construit un tramway aérien qui reliera l'île Roosevelt à Manhattan.

Cette cabine doit prochainement traverser l'Atlantique. Poma construit un tramway aérien qui reliera l'île Roosevelt à Manhattan.

Pomagalski (dont le siège est à Voreppe) expose, pour sa part la fameuse cabine (110 places) fabriquée à Veyrins (Isère) qui reliera l’île Roosevelt à Manhattan en traversant l’East River. Une opération hors normes dans un environnement hors normes . Ce téléphérique, réplique du « Vanoise express », démontre que le transport par câble peut s’inscrire dans des environnements variés et notamment urbains.

Et la pluriactivité montagnarde?

Le SAM n’est-il que le salon des exploitants de domaines skiables et des industriels des sports d’hiver ? Il l’est devenu, c’est un fait, en grande partie. A sa première édition, en 1974, et jusque dans les années 80, l’économie alpestre avait toute sa place, avec vaches et fromages. La création d’un salon de l’agriculture dauphinoise (SAD) entraîna un transfert des bestiaux du SAM au SAD avant que ce dernier ne s’arrête définitivement en 1999.

Mais Laurent Reynaud, qui dirige le SNTF (syndicat national des téléphériques de France) semble regretter que tous ceux qui participent à l’aménagement, à l’entretien, à la vie socio-économique de ces territoires, d’une façon ou d’une autre, ne soient pas plus présents au SAM de Grenoble :

« Les stations sont certes un moteur essentiel pour l’économie montagnarde mais elles sont ancrées dans le territoire. Les liens organiques existent, en termes de pluriactivité, avec les forestiers, les agriculteurs, les BTP, et tous ceux qui développent des produits de terroirs. Les retombées fiscales ou autres du tourisme doivent nous relier à l’aménagement de la montagne et réconcilier les différents acteurs sans les opposer.  Si nous voulons que ce SAM soit celui du développement durable, il ne peut oublier les liens vivants entre la vallée et les cimes ».

Ce 19e SAM a-t-il réussi cette osmose parfaite souhaitée par Laurent Reynaud ? L’association nationale des élus de montagne (ANEM)  qui organisait aujourd’hui un colloque sur le thème « Pour une mobilité durable: le savoir-faire des élus et des acteurs économiques de la montagne » , a certainement un avis sur la question. Mesdames et Messieurs les élus, votre avis nous intéresse. Donnez-le nous.

Catégorie La Métro, aménagement, montagneCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

avril 2010
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+