Archive | economie/emploi

Concours Annuel Professionnel Tomme de Savoie IGP

Cette année, le Concours Annuel Professionnel de la Tomme de Savoie IGP s’est tenu pendant l’Ancileviennerie à Annecy-le-Vieux, ce dimanche 22 octobre.

Réservé aux professionnels de la filière, il a récompensé les meilleures productions de Tomme de Savoie IGP de l’année, par catégories. Une vingtaine de producteurs fermiers et de fromageries ont comparé le fruit de leur production et connaissent leur position sur le marché de la Tomme de Savoie IGP. Conformité au cahier des charges mis en place dans le cadre de l’IGP (forme, poids et aspect visuel et particularités organoleptiques) ont été étudiées pendant ce concours.

Sans titre


Tomme de Savoie : la doyenne des fromages de Savoie !
Confectionnée jadis par chaque fermier, la Tomme de Savoie est réputée pour être le plus ancien des fromages de Savoie. Menacée de disparaître parce qu’elle ne bénéficiait pas de la notoriété des fromages de garde (tel que l’Emmental de Savoie), la Tomme de Savoie a fini par investir les fruitières.

En effet, sa petite taille permettait de fabriquer du fromage lorsqu’il n’y avait pas assez de lait pour un fromage de grande taille. Aujourd’hui, elle est fabriquée en fruitière mais aussi comme jadis à la ferme !

En chiffres : près de 700 producteurs de lait IGP • plus de 30 producteurs fermiers • près de 30 fruitières et caves d’affinage • 6 400 tonnes produites en 2016.

Catégorie agro-alimentaire, lait/produits laitiersCommentaires fermés

Partenariat Crédit agricole sud Rhône-Alpes/CPME Isère

Le lundi 02 octobre 2017, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, représenté par Christian
ROUCHON – Directeur Général et la CPME Isère, représentée par Jérôme LOPEZ – Président ont officialisé le renouvellement de leur partenariat à l’occasion d’une rencontre qui s’est tenue dans les locaux de la CPME Isère.

A

De gauche à droite  Ivan BORNECQUE – Directeur du Marché des Entreprises et des Institutionnels du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes,  Jérôme LOPEZ – Président de la CPME Isère, Christian ROUCHON – Directeur Général du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, Frédéric MANSORD – Directeur des marchés spécialisés (Banque Privée – Professionnels – Agriculture) du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes a eu l’occasion de faire la synthèse des actions qui
sont mises en place sur le territoire en faveurs des commerçants, des TPE, des PME et des
professions libérales, dans le but de les aider à assurer leur développement économique.
Un focus a également été fait sur l’accompagnement que le Crédit Agricole SRA propose
aux start-up et au monde de l’innovation.
Cette rencontre fut aussi l’occasion pour les membres du Bureau de la CPME Isère de se
présenter et de faire remonter les besoins et les attentes des chefs d’entreprises de TPE et
PME en matière de gestion financière et de financement.
Ce partenariat exprime clairement la volonté de continuer de créer du lien entre
tous pour accompagner et soutenir l’entrepreneuriat local et l’innovation.

Catégorie economie/emploi, questions d'actualitéCommentaires fermés

FORUM DE RECRUTEMENT VERCORS

Dans le cadre de l’opération régionale « 1 Semaine pour 1 Emploi » qui se déroule du 3 au 13 octobre 2017, plus de 100 évènements sont organisés sur l’ensemble des territoires d’Auvergne-Rhône-Alpes.Plus de 10 000 offres d’emploi et 2000 recruteurs présents.

Venez rencontrer en direct les employeurs qui recrutent sur votre territoire ou dans votre secteur d’activité à l’occasion du

FORUM DE RECRUTEMENT VERCORS
le Mardi 10 octobre 2017
de 10h00 à 12h30 : Tous secteurs
et 14h00 à 17h00 : Hôtellerie – Restauration
Salle des Fêtes LA COUPOLE
Place Mure RAVAUD-38250 VILLARD DE LANS

Cet évènement sera, pour vous, une opportunité de :
► bénéficier d’un contact direct avec des entreprises qui recrutent
► découvrir les métiers et secteurs d’activité qui vous intéressent
► connaître les aides à la reprise d’emploi et sur les formations utiles à votre parcours professionnel
► obtenir des conseils sur votre orientation professionnelle.

Saisissez cette opportunité originale et venez à la rencontre de votre futur employeur.

Afin d’optimiser la réussite de votre entretien, nous vous recommandons de vous munir de plusieurs CV.

Catégorie economie/emploiCommentaires fermés

Le Crédit Agricole, SuperNova Invest et le CEA se mobilisent pour l’innovation..

Le Crédit Agricole, SuperNova Invest et le CEA se mobilisent pour l’innovation et annoncent le lancement de deux fonds de capital-risque dédiés à l’accompagnement de l’innovation de notre région :

  • « Supernova 2 » doté de 75 millions d’euros, et
  • « CA Innovations & Territoires » doté de 50 millions d’euros.

Supernova 2

« Supernova 2 », est un FPCI – Fonds Professionnel de Capital Risque – doté de 75 millions d’euros, dédié à l’investissement en amorçage au capital de sociétés développant une activité et un produit technologique présentant de fortes innovations de rupture dans le domaine des technologies pour l’Industrie, la Santé, l’Énergie, l’Environnement et  l’Information et la Communication.

« Supernova 2 » se distingue des autres fonds d’amorçage par son focus sur les innovations matérielles et son orientation résolument technologique. Il est, à ce titre, le successeur d’ATI, levé en 2013, avec une stratégie d’investissement analogue à celui-ci, mais avec une taille inférieure (38 millions d’euros).

Alors que la levée initiale visait 50 millions d’euros, le résultat de la souscription de « Supernova 2 » de 75 millions d’euros est la preuve de confiance accordée à son équipe de gestion, dont la capacité d’analyse de dossiers techniquement complexes et hybrides est reconnue, autant que ses résultats financiers sur les 10 dernières années.

Les souscripteurs du fonds sont :

•       Le Crédit Agricole via 9 Caisses régionales et en particulier la Caisse régionale Sud Rhône Alpes proche de l’équipe de Supernova Invest et du CEA de Grenoble, pour 41 % ;

•       Le Fonds National d’Amorçage géré par Bpi France, dont « Supernova 2 » mettra en œuvre les éléments stratégiques principaux, pour 33 % ;

•       Le CEA via CEA Investissement pour environ 10 % ;

•       Des grands industriels ou apparentés (Michelin, Vinci, EDF, Biomérieux, l’Udimec) pour environ 10 % ;

•       Des families offices et entrepreneurs pour 6 %.

« Supernova 2 » est immédiatement actif avec plusieurs investissements déjà décidés sur le fondement du travail préparatoire réalisé parallèlement à la levée du fonds. Les sociétés Upmem et Diabeloop font partie des premières bénéficiaires de ce fonds.

Pour Régis Saleur, Managing Partner de Supernova Invest, « le lancement de « Supernova 2″ est une réussite qui dépasse nos objectifs et  consacre la pertinence de l’alliance entre le CEA, Amundi et l’équipe de gestion. « Supernova 2″ dispose de moyens largement supérieurs à ceux dont disposait ATI, qui a pourtant réalisé plusieurs cessions avec plus-value et introductions en bourse ».

Pour Daniel Verwaerde, Administrateur général du CEA, « SuperNova 2 est un très large succès qui permettra de financer de belles sociétés innovantes, en particulier valorisant des technologies issues des laboratoires du CEA, mais pas exclusivement. »

Crédit Agricole Innovations et Territoires

Le fonds « Crédit Agricole Innovations et Territoires » mobilise environ 50 millions d’euros pour accompagner les jeunes entreprises innovantes grâce au Groupe Crédit Agricole – via les Caisses régionales, Crédit Agricole Assurances et Crédit Agricole S.A. La gestion de ce fonds a été confiée à SuperNova Invest, et ce au résultat d’un appel d’offres.

Ce fonds doté de 50 millions d’euros pourrait atteindre 100 millions d’euros d’ici 2020. Cet investissement porté par les Caisses régionales de Crédit Agricole à hauteur de 40 millions d’euros, Crédit Agricole Assurances et Crédit Agricole S.A. à hauteur de 5 millions d’euros chacun, vise à dynamiser l’économie des territoires par le financement de l’innovation et l’investissement dans des jeunes sociétés technologiques, opérant prioritairement dans les six relais de croissance du Crédit Agricole : agriculture et agroalimentaire, énergie-environnement, logement, santé, tourisme et mer

Le Groupe Crédit Agricole est avant tout une banque de territoire et un acteur majeur du financement de l’économie réelle. Avec ces deux fonds, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes souhaite accompagner les jeunes entreprises innovantes de ses départements, Ardèche, Drôme, Isère et Sud-Est lyonnais. L’objectif final est bien le développement économique local et la création d’emplois, en investissant prioritairement sur les secteurs porteurs et futurs relais de croissance.

Jean-Pierre Gaillard, président du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, rappelle que « notre banque est une entreprise qui sait se mobiliser pour l’innovation, les entreprises, l’emploi. Nous sommes implantés sur un territoire innovant qui mérite une banque en capacité de l’accompagner. Nous sommes également implantés sur une terre de coopération entre recherche, universités et entreprises.  Nous sommes une banque coopérative, sensible à toutes les coopérations pour développer l’économie locale. Bref, « toute une banque pour vous » et résolument tournée vers l’avenir ! »

Christian Rouchon, directeur général du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, souligne que « le Groupe est une force de frappe qui permet de créer des outils nationaux avec un usage régional, reflétant la valeur de proximité propre au Crédit Agricole. Nous sommes le partenaire financier de l’innovation, avec une vingtaine de référents innovation répartis dans tous nos Centres d’Affaires, une filière crédit dédiée et une société de capital-risque propre.

Nos collaborateurs sont issus du milieu de l’innovation, aguerris en finances, mais avec des profils scientifiques pour parler le même langage que les porteurs de projets et comprendre leurs besoins. Nous avons les outils et le savoir-faire avec des offres bancaires traditionnelles, une capacité à renforcer le capital et des solutions d’hébergement, d’accompagnement et de coaching avec le Village by CA, jusqu’à une mise en relation nationale et internationale. Parmi les start-up issues de l’écosystème grenoblois sur ces dix dernières années, notre banque en a accompagné plus du quart, avec pour conséquence la création de quelque 600 emplois. Notre ambition : affirmer notre statut d’acteur économique incontournable de l’innovation grenobloise. »

FinancementStart-up_CASRA_CEA_Supernova_28-09-2017-1

De g. à d. : Ivan Bornecque, directeur du marché des entreprises du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes ; Erik Huneker, dirigeant de Diabeloop ; Stéphane Siebert, directeur de la recherche technologique du CEA ; Jean-Pierre Gaillard,  Christian Rouchon,  président et directeur général du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes ; Geneviève Fioraso, ancienne ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ; Christophe Gégout, Administrateur général adjoint du CEA ; Régis Saleur, Managing partner de SuperNova Invest ; Gilles Hamou, président de Upmem

Catégorie economie/emploiCommentaires fermés

Journée de la création / reprise d’entreprise en Chartreuse

Le Parc naturel régional de Chartreuse propose un salon de la création/ reprise d’activité le Jeudi 19 octobre 2017 à St Laurent du Pont, salle du Revol. Entrée libre.

Pour quoi ? pour qui ?

Ce salon grand public, permettra de réunir sur un même lieu porteurs de projets, entrepreneurs, étudiants, élus locaux et l’ensemble des partenaires institutionnels et des experts de la création / reprise / cession d‘entreprise.

La Chartreuse, un territoire d’accueil d’entreprises

Cette journée mettra en avant le territoire du Parc naturel régional de Chartreuse, situé sur les deux départements de l’Isère et de la  Savoie, avec ses potentiels en matière de création et de reprise. La Chartreuse est un territoire innovant et dynamique qui accueille de nombreuses entreprises. L’activité économique chartrousine repose sur  plus de 1 200 entreprises et 400 exploitations agricoles. Ces entreprises sont surtout des TPE (très petites entreprises) avec un effectif moyen de 6 salariés mais il existe aussi des entreprises avec plus de 150 employés.

Le tissu économique est diversifié avec l’artisanat, le commerce, le tourisme, la filière bois, l’agriculture et l’industrie qui représente près du quart de l’activité.

Et pourquoi pas vous ? Des experts pour s’informer…

Les spécificités du territoire seront mises à l’honneur avec la mobilisation des acteurs moteurs du commerce, de l’artisanat, des filières bois, agriculture et tourisme qui tiendront des stands.

Différents organismes seront présents pour conseiller et vous appuyer dans toutes vos démarches entrepreneuriales. Vous pourrez notamment retrouver : La Chambre de Commerce et d’Industrie, la Chambre des métiers et de l’Artisanat, la Chambre d’agriculture, mais aussi des experts comptables, banques, des structures de financement, les plateformes d’initiative (prêt d’honneur à taux 0%), une couveuse d’entreprise, des coopérative d’activités, le portage salarial….

3 tables rondes sur comment entreprendre en Chartreuse

La journée sera ponctuée par trois tables rondes, avec des témoignages de professionnels. Ces tables rondes permettront aux porteurs de projets d’obtenir des renseignements pratiques quant au parcours de création  / reprise d’activité en milieu rural et plus particulièrement en Chartreuse.

Des renseignements sur l’entrepreneuriat social, des thématiques qui aborderont les risques et les aléas de la création d’entreprise, les formations, et aides au montage de projet possible et aussi la question de la reprise d’entreprise et de l’évaluation de l’activité

De nombreux partenaires pour cette opération

Cette manifestation est organisée en collaboration avec les chambres consulaires, les Plateformes Initiative, France Active, la Maisons de l’Emploi, Pôle emploi, les collectivités du Parc…. Et financée par les départements de l’Isère et Savoie, la région Auvergne-Rhône Alpes et l‘Europe.

Pour quoi ? pour qui ?

Ce salon grand public, permettra de réunir sur un même lieu porteurs de projets, entrepreneurs, étudiants, élus locaux et l’ensemble des partenaires institutionnels et des experts de la création / reprise / cession d‘entreprise.

La Chartreuse, un territoire d’accueil d’entreprises

Cette journée mettra en avant le territoire du Parc naturel régional de Chartreuse, situé sur les deux départements de l’Isère et de la  Savoie, avec ses potentiels en matière de création et de reprise. La Chartreuse est un territoire innovant et dynamique qui accueille de nombreuses entreprises. L’activité économique chartrousine repose sur  plus de 1 200 entreprises et 400 exploitations agricoles. Ces entreprises sont surtout des TPE (très petites entreprises) avec un effectif moyen de 6 salariés mais il existe aussi des entreprises avec plus de 150 employés.

Le tissu économique est diversifié avec l’artisanat, le commerce, le tourisme, la filière bois, l’agriculture et l’industrie qui représente près du quart de l’activité.

Et pourquoi pas vous ? Des experts pour s’informer…

Les spécificités du territoire seront mises à l’honneur avec la mobilisation des acteurs moteurs du commerce, de l’artisanat, des filières bois, agriculture et tourisme qui tiendront des stands.

Différents organismes seront présents pour conseiller et vous appuyer dans toutes vos démarches entrepreneuriales. Vous pourrez notamment retrouver : La Chambre de Commerce et d’Industrie, la Chambre des métiers et de l’Artisanat, la Chambre d’agriculture, mais aussi des experts comptables, banques, des structures de financement, les plateformes d’initiative (prêt d’honneur à taux 0%), une couveuse d’entreprise, des coopérative d’activités, le portage salarial….

3 tables rondes sur comment entreprendre en Chartreuse

La journée sera ponctuée par trois tables rondes, avec des témoignages de professionnels. Ces tables rondes permettront aux porteurs de projets d’obtenir des renseignements pratiques quant au parcours de création  / reprise d’activité en milieu rural et plus particulièrement en Chartreuse.

Des renseignements sur l’entrepreneuriat social, des thématiques qui aborderont les risques et les aléas de la création d’entreprise, les formations, et aides au montage de projet possible et aussi la question de la reprise d’entreprise et de l’évaluation de l’activité

De nombreux partenaires pour cette opération

Cette manifestation est organisée en collaboration avec les chambres consulaires, les Plateformes Initiative, France Active, la Maisons de l’Emploi, Pôle emploi, les collectivités du Parc…. Et financée par les départements de l’Isère et Savoie, la région Auvergne-Rhône Alpes et l‘Europe.


Pour découvrir le programme de la journée, s’inscrire aux tables rondes: Cliquez ici pour visualiser la pièce jointe : Programme.pdf

Catégorie Département de l'Isère, economie/emploi, région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

Encore plus de viande en provenance du Brésil, d’Argentine..

Dans le cadre de l’accord de libre-échange négocié actuellement par la Commission européenne avec le bloc de pays sud-américains, INTERBEV, l’Interprofession Elevage et Viande, s’alarme d’un nouveau quota d’importations à taux de douane réduits de 70 000 tonnes, proposé au Brésil et à l’Argentine, principaux exportateurs mondiaux de viandes bovines produites « à bas coûts ».

Malgré les grandes difficultés économiques de la filière viande bovine française et les conclusions très préoccupantes de la Commission d’experts français sur l’accord Canada/UE (CETA), la Commission européenne continue de privilégier sa politique commerciale en voulant conclure rapidement un accord avec le Mercosur. Comme les viandes canadiennes, les viandes bovines sud-américaines ne répondent en aucun point aux attentes des consommateurs, que ce soit en termes de traçabilité, de sécurité sanitaire, d’environnement et de protection animale.

En effet, ces viandes sont produites au sein de systèmes d’élevage pas ou peu règlementés, largement responsables de la déforestation, utilisant farines animales et autres traitements vétérinaires strictement interdits au sein de l’Union européenne.

C’est pour toutes ces raisons qu’INTERBEV dénonce avec force l’irresponsabilité de ces futures négociations commerciales et demande au Gouvernement français de rejeter ce nouvel accord.

Pour Dominique LANGLOIS, Président d’INTERBEV : « Notre demande d’exclusion définitive de la viande bovine de tout accord commercial entre l’UE et le Mercosur est non négociable. Nous refusons que les viandes bovines servent une nouvelle fois de monnaie d’échange. Il en va de l’avenir de la filière bovine française, au service des populations, des territoires et de l’environnement. »

Catégorie Union européenne, consommation, élevageCommentaires fermés

Fête de la gastronomie 2017, Isère food festival

La Fête de la gastronomie 2017

1Avec 5000 visiteurs, la 1ère édition de Isère Food Festival a remporté un franc succès en 2016 ! Cette année, la convivialité, le partage et la valorisation des savoir-faire locaux sont à nouveau au cœur de l’événement.

AU MARCHÉ D’INTÉRÊT NATIONAL & SUR l’ISÈRE
Le festival s’étale sur 3 jours, du 22 au 24 septembre 2017 sur le département, avec comme point d’orgue, la journée festive du dimanche 24 septembre sur le MIN de Grenoble.

“AU CŒUR PRODUIT”
Soutenu par le Commissariat général à la Fête de la Gastronomie qui en a fait l’un de ses coups de cœur, Isère Food Festival s’inscrit dans le programme national 2017 de la Fête de la Gastronomie ayant pour thème cette année “Au cœur du produit”. L’association organisatrice poursuit sa mission de valoriser le terroir et les savoir-faire, de porter haut et fort l’identité gastronomique iséroise, de renforcer l’attractivité du territoire !

LE PARRAIN
L’excellence brodée sur la veste, une moustache légendaire, un verbe haut, juste et bienveillant, notre “fromager national” porte depuis de nombreuses années les valeurs de la gastronomie locale. Bernard Mure-Ravaud,  Champion du monde et l’un des Meilleurs Ouvriers de France Fromager, est à nos côtés en tant que parrain de cette 2ème édition d’Isère Food Festival.


Télécharger le PROGRAMME

VENDREDI 22 SEPTEMBRE

ANIMATIONS SUR LES MARCHÉS

Animation avec un chef et dégustations sur le marché de l’Estacade à Grenoble, le matin.


MENUS “FÊTE DE LA GASTRONOMIE”

Des menus festifs autour des produits locaux en restauration collective.

Les établissements partenaires :

  • Le CCAS Multi-accueil de Seyssins proposera aux enfants un menu exclusivement préparé avec des produits locaux
  • Les cantines scolaires de Méaudre et Autrans / Le Bois de Lune proposeront un menu bio et local aux enfants
  • La cuisine mutualisée de Seyssuelproposera aux collégiens un “Menu Isère”
  • Le collège Marcel Cuynat de Monestier de Clermont proposera un menu local avec des produits bio
  • La cantine de l’école de Quaix en Chartreuseproposera un menu local
  • La cantine des écoles de Crolles proposera un menu local
  • La cantine de l’école de St Joseph de Rivière proposera un menu local

SAMEDI 23 SEPTEMBRE

ANIMATIONS SUR LES MARCHÉS

Animation avec un chef et dégustations sur le marché de l’Estacade à Grenoble, le matin.


PIQUE-NIQUE AUX HALLES SAINTE CLAIRE DE GRENOBLE

Les Halles Sainte Claire seront ouvertes de 7 h à 19 h non-stop pour des dégustations sur place à l’heure du déjeuner. L’après-midi, stands autour de la lutte contre le gaspillage alimentaire et pour le composte urbain, musique et danse… au rendez-vous !

DIMANCHE 24 SEPTEMBRE

FESTIVAL AU MIN DE GRENOBLE

De 10h à 18h, une journée placée sous le signe de la convivialité, du partage et de la valorisation des savoir-faire locaux, sous la majestueuse voûte du Marché d’Intérêt National de Grenoble.

  • MARCHÉ avec plus de 50 producteurs et artisans locaux
  • GRANDE TABLÉE : 17 chefs cuisinent pour vous en direct 600 menus !
  • PLACE STREET FOOD : 11 artisans food trucks & triporteurs en extérieur
  • SCÈNE CULINAIRE : Démonstrations toute la journée de 15 chefs, en duo !
  • CONCOURS “CUISINEZ LOCAL!” : Finale en direct du Concours amateurs Cuisinez local !
  • ANIMATIONS : Expositions, Dégustations, Sculpture sur glace, Ateliers de cuisine, Œnologie
  • ESPACE JEUX : découvertes pour les enfants
    … et plus encore !


Catégorie agro-alimentaire, consommationCommentaires fermés

Villard fête le coco de Paimpol!

Après 9 années de la Fête de la Coquille St Jacques, Cuisine & Passion continue à promouvoir les produits Bretons et notamment ceux de la Baie de St Brieuc.
A l’occasion de la fête nationale de la gastronomie, c’est Paimpol, port Breton renommé qui est mis à l’honneur dans le Vercors, à villard de Lans avec son fameux Coco, haricot frais à écosser, dont les qualités gustatives sont reconnues par les plus grands chefs.


Sans titre

Cette association de passionnées a donc invité des personnalités de la gastronomie rhône-alpine à sublimer ce produit AOP trop méconnu au cours d’une manifestation conviviale et gourmande.
Seront présents :
- Olivier Pons : Eurotoques
- Cédric Boyer : Le Fleury – Lyon
- Alain Berne (MOF) : Ecole de Cuisine Terre Gourmande à Hostun (26)
- Fabrice Rosset-Boulon : restaurant les Trente Pas à Villard de Lans
- Annabelle Nachon : Des Saveurs et des Savoirs – Grenoble
- Antoine Frémont : Institut Paul Bocuse

Ces journées de découverte festive et conviviale auront lieu en même temps que la journée nationale des Virades de l’espoir.
Les bénéfices de cette opération seront reversés à l’Association de lutte contre la mucoviscidose.

Rendez vous samedi 23/dimanche 24 septembre , place de la libération, Villard de Lans, à partir de 8 heures.

Catégorie Communauté de Communes du Massif du Vercors, agro-alimentaireCommentaires fermés

Etats généraux de l’alimentation: la région se mobilise

Le Président de la République a décidé d’organiser des « états généraux de l’alimentation » afin de  relancer la création de valeur et en assurer une équitable répartition qui permette aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail.

L’enjeu est aussi d’accompagner la transformation des modèles de production afin de répondre davantage aux attentes et aux besoins des consommateurs, et de promouvoir les choix de consommation qui privilégient une alimentation saine, sûre et durable.

L’agriculture et l’agroalimentaire constituent un atout économique majeur pour la région. Le préfet de région a décidé de contribuer au débat national en organisant, avec la contribution du conseil régional, un temps d’échanges et de réflexion sur la création et la répartition de la valeur.

Ce mercredi 6 septembre, des parlementaires et une cinquantaine de personnalités du monde agricole, de la transformation, de la distribution et des consommateurs étaient réunis à la préfecture de région afin de proposer des évolutions autour de trois thèmes :

- l’élaboration d’un prix rémunérateur pour le producteur,
- la différenciation comme source de valeur,
- l’export et la restauration hors domicile, des opportunités à saisir.

Les propositions suivantes ont émergé des débats :

- proposer des évolutions réglementaires nationales et européennes permettant un prix rémunérateur pour l’ensemble des acteurs (encadrement des promotions, relèvement du seuil des ventes à perte, amélioration de la contractualisation notamment avec des contrats tripartie intégrant les coûts de production, extension du périmètre de l’observatoire du prix et des marges pour améliorer la transparence).
- développer la différenciation (territoriale, par l’innovation, via les circuits de proximité…) avec la confiance des consommateurs.
développer l’export par une unité dans les actions des acteurs publics, travailler avec tous les acteurs sur le secteur de la restauration hors domicile pour qu’elle créé également de la valeur.

Le Président de la République a souhaité une concertation la plus large possible pour que toutes les  idées pertinentes s’expriment et que les pistes de solution les plus efficaces puissent être identifiées.

À cette fin, une consultation publique est en ligne depuis le 20 juillet jusqu’à fin novembre. Tout citoyen peut donc verser sa contribution sur le site en ligne dédié : https://www.egalimentation.gouv.fr/.

Le préfet de région poursuivra la réflexion lors d’une seconde rencontre fin octobre.

Deux sujets seront abordés : d’une part, l’innovation et les besoins d’investissements de l’agriculture et de ses filières de transformation, d’autre part, l’alimentation de proximité, le gaspillage alimentaire ou l’adoption par tous d’une alimentation favorable à la santé.

Catégorie agriculture, agro-alimentaire, région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

Label Ecocert pour St Just de Claix

Créé en 1991, Ecocert est le spécialiste français de la certification des produits issus de l’agriculture biologique.

En 2013, Ecocert s’est engagé aux côtés des professionnels qui oeuvrent à l’introduction des produits biologiques et locaux en restauration collective, en leur proposant un nouvel outil de valorisation : le label Ecocert « En cuisine »

Les fondements du référentiel « En cuisine » pour la restauration collective

Le développement de l’approvisionnement bio est un impératif : le restaurant doit proposer toute l’année un choix varié de produits issus de l’agriculture biologique, pour un impact réduit des pesticides dans l’assiette.

Des garanties sont exigées sur la provenance des aliments : les filières courtes doivent être privilégiées, afin de réduire l’empreinte carbone et pour créer un lien social avec les producteurs bio les plus proches.

Le respect de l’équilibre nutritionnel, la diversité alimentaire et la valorisation du « fait maison » font partie des exigences du référentiel, tout comme la limitation des additifs, la traçabilité des produits, et la clarté de l’information pour une éducation alimentaire des équipes, des convives, et particulièrement des enfants.

Des mesures concrètes doivent être mises en place pour réduire le gaspillage alimentaire et améliorer la gestion des déchets. L’objectif à terme est d’appliquer une politique environnementale à l’ensemble du restaurant (eau, énergie, détergents, emballages, vaisselle…).

La commune de ST Just de Claix c’est vue décerner le label Ecocert remis officiellement lors de la fête du bleu à Sainte Eulalie en Royans.

Pour le maire Joël O’Baton  » manger local reste un privilège et nous devons permettre aux écoliers de manger local et bon. Voilà pourquoi la commune de St Just de Claix, s’est engagée à maintenir une cuisine scolaire de qualité confectionnée sur place à partir de produits locaux et avoisinants. »

Cela permet de soutenir l’agriculture locale et d’offrir une alimentation saine et équilibrée aux scolaires mais aussi de les sensibiliser au goût, au gaspillage..

Cette démarche soutenue et accompagnée par la commune de St Romans, le programme Leader Terre d’Echos , le Parc naturel régional du Vercors, les chambres d’agriculture de la Drôme et de l’Isère,  concerne également les communes du Royans et du Vercors.

Démarche pilote qui pourrait à moyen terme permettre à d’autres collectivités à s’engager sur une voie similaire..

P1230647

Le maire de St Jus de Claix aux côtés de Jean claude Darlet Président de la chambre d’agriculture de l’Isère.  Il s’est dit  » fier du résultat de l’audit Ecocert attestant de la conformité de notre cuisine centrale au référentiel  » en cuisine pour la restauration collective ».



Catégorie agro-alimentaire, consommation, la vie des communesCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2017
L Ma Me J V S D
« oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+