Tag Archive | "Association Franco-péruvienne d’Aide au Développement de Grenoble"

Les Flamants roses des Andes


Sans titre 0

Sur les hauts plateaux des Andes il existe 3 sortes de Flamants Roses .

Sans titre 2

Le flamant Andin, jusqu’à 1,10m. Plumage rose vif pour les 2/3 et plumage noir pour le tiers postérieur.
 Bec noir et pattes jaunes.

Sans titre19

Le Flamant Chilien, environ 1mètre . Plumage saumon presque rouge  avec quelques plumes noires.
 Bec blanc avec la pointe noire. Pattes bleues virant au gris (et oui ça existe les flamants bleus mais ce n’est pas forcément des mâles).

5

Le flamant James, le plus petit,maxi 0,90m. Plumage rose et comme le flamant Andin il possède 1/3 
postérieur de plumes noires mais moins vif. Bec jaune virant à l’orange. Pattes rouges
…

Voila, vous savez presque tout sur les Flamants roses.

Bien évidement je ne vous parlerai pas du flamant rose de Camargue que vous connaissez 
tous et qui est facilement reconnaissable à ses santiags qu’il porte aux pattes. 
Hé hé; pas bête la bête, moins froid aux pattes.

Par Thierry Maisonneuve président de l’ Association Franco-péruvienne d’Aide au Développement de Grenoble

Sans titre 7

Catégorie coopération internationaleCommentaires fermés

La polyclinique d’Arequipa..


La Polyclinique d’Arequipa au Pérou est gérée par l’association Franco-péruvienne d’Aide au Développement de Grenoble.

Une véritable réussite qui entre bien dans le cadre de noël ou les enfants sont à l’honneur..

Voici un article rédigé par Léa..


0

1

Catégorie coopération internationaleCommentaires fermés

A la découverte de SILLUSTANI


Le site funéraire de SILLUSTANI pré Inca et Inca se trouve sur une presqu’île à 4000m 
d ‘altitude et domine le lac UMAYO.

Une cinquantaine de tombes ou Ayahuasis (aya/mort et huasi/maison) sont  posées ça et là sur une colline.

Les premières tombes datent de la civilisation COLLAS (1200 avant JC) mais les plus récentes de 1400 à 1535 après l’invasion INCA par le grand chef TUPACINKA YUPANQUI.

En entrant les morts (en général les chefs, et oui déjà les privilèges) par une petite ouverture donnant vers l’est.

Ils étaient enfermés avec femme, esclaves, nourritures, tout ce qui pouvait servir dans l’autre vie. La plus grande tour mesure 12m de haut et se nomme Tumba del lazarto (tombe du lézard).

Les Incas ayant une meilleure architecture vous remarquerez la différence entre les 2 
sortes de tours. Les Incas remontaient une autre tour, comme un sarcophage, autour de la 
1ere afin d’avoir un centre funéraire cohérent. Malheureusement ils n’ ont pas eu le temps 
de terminer le travail. Au sommet de la colline nous pouvons découvrir un temple, délimité par des pierres, d’autres sont également construit plus bas.

Quelques momies  sont exposées au musé situé en contre bas du site. Il y a quelques tunnels écroulés ou ils venaient faire des offrandes aux monde des esprits souterrain.

Ce site est magnifique mais malheureusement, par un manque d’entretien, il se dégrade très vite
. Au delà du centre funéraire, je vous laisse admirer les paysages à couper le souffle dans 
les 2 sens du terme (4000m). Comme je vous l’avez dit nous étions seul sur le site et au 
musée. Le silence et la beauté des paysages avaient quelques chose de magique…

Cliquer sur les photos pour les agrandir..


Thierry Maisonneuve

Président de l’Association Franco-péruvienne d’Aide au Développement de Grenoble

ASSOCIATION FRANCO PERUVIENNE D’AIDE AU DEVELOPPEMENT.
3 RUE Lieutenant Chabal 38100 Grenoble

Nous contacter :

M.Maisonneuve Thierry
11 allée du Grand Champs
38450 VIF.
Tél: 04.76.72.70.33.
thierry.maisonneuve@orange.fr

Mme Suc Anne Marie
25 rue Eugène Suc
38100 Grenoble.
Tél: 04.76.09.27.36.

Mme Veyet Françoise
25 rue Lonvois
38100 Grenoble.
Tél: 047609.20.90.

Catégorie coopération internationaleCommentaires fermés

Le salar de Uyuni


Une fois la frontière passée entre le Pérou et la Bolivie, ils ne vous reste plus qu’à faire une nuit de bus pour descendre au sud dans la petite ville d’Uyuni.

Le 4X4 réservé pour un départ en général le lendemain, nous partons visiter le triste cimetière des trains à la sortie de la ville. C’est la que sont entreposés, comme de vulgaires tas de ferrailles rouillés, les vieilles locomotives du début du siècle.

Le lendemain, départ à 10H avec quelques compagnons de routes et un chauffeur Bolivien. Mieux vaux ne pas se perdre.

Nous voila donc parti pour 3 jours au milieu du Salar d’UYUNI, vaste étendue de sel à 3653M  d’altitude, d’un diamètre de plus de 100 kms et d’une épaisseur de 120M  en moyenne.

Son origine remonte à l’époque du refroidissement ou les rivières ont accumulé des minéraux et des sédiments. L’évaporation a laissé le dépôt de sel. Blancheur immaculée garantie.

Ce sel, exploité aujourd’hui sert essentiellement à l’alimentation mais une réserve immense de lithium serait enfouit dans son sous sol et le gouvernement réfléchit à une exploitation raisonnée,écologique et surtout qui profiterai à la Bolivie et non pas au grands groupes étrangers.

Sur notre route, ou du moins notre vaste ligne blanche de sel de 100kms de large, nous avalons les kms à plus de 90km/h. Un arrêt obligé sur l’ile de Thunupa  ou se dressent des centaines de cactus géants. les plus grands peuvent atteindre 12 à 15 M de haut et vivre plus d’un millier d »années.

Le bois de ces cactus est même récupéré pour faire des meubles, portes, fenêtres et tout ce qui peut être travaillé dans ce bois tendre.

Après encore quelques heures de piste salée, nous arrivons dans une petite bâtisse construite en sel.

La nuit promet d’être froide et il faudra protéger le 4/4 d’une bâche. Le thermomètre affichera 5 degrés dans la chambre au levé. Dehors il a du friser les moins 20.

Demain, départ de bonne heure pour d’autres paysages, complètement différents …

PEROU 1PEROU 2PEROU 3PEROU 4PEROU 5

Thierry Maisonneuve

ASSOCIATION FRANCO PERUVIENNE D’AIDE AU DEVELOPPEMENT.
3 RUE Lieutenant Chabal 38100 Grenoble

M.Maisonneuve Thierry
11 allée du Grand Champs
38450 VIF.
Tél: 04.76.72.70.33.
thierry.maisonneuve@orange.fr

Catégorie A la une, coopération internationaleCommentaires fermés

A la découverte de la civilisation TIWANAKU…


Dans le cadre du partenariat tissé entre l’Association Franco-péruvienne d’Aide au Développement de Grenoble et sillon38, nous mettons en ligne une série d’articles, de reportages sur le Pérou en général et la région d’Arépiqua en particulier.. Nous découvrons aujourd’hui la civilisation TIWANAKU

Tout le monde connaît la civilisation Incas mais peu de monde connaît la civilisation TIWANAKU.

Aux abords du lac Titicaca (coté Bolivie) ce peuple a vécu pendant près de 3000 ans.

Il s’est étendu sur les Andes pour y développer son savoir faire en agriculture, architecture, mathématiques et bien sur de l’astrologie qui tenait une place importante dans leur quotidien. Ce sont eux les 1er qui ont intégré la pomme de terre dans l’alimentation.

De plus ils ont su développer un système d’irrigation qui leur a permis d’obtenir des rendements agricoles surprenants (20 fois supérieur à la norme).

Le site de TIWANAKU (TIAHUANACO) se situe à 70kms de la Paz et nous n’avons donc pas manqué l’occasion d’aller le visiter ainsi que le musée qui abrite, poteries, pièces en métal, ossements, momies,…malheureusement la prise de photos au musée était interdite mais nous avons ramené quelques clichés du site qui est encore un vaste chantier car tous les temples et autres constructions se trouvent sous terre.

L’UNESCO a pris les choses en main et aide aux recherches archéologiques mais il reste de nombreuses années de travail avant que le site de Tiwanaku ne dévoile tous ses secrets.

Vous avez certainement tous lu TINTIN et le Temple du soleil et bien en fait Hergé se serait inspiré de ce site pour faire ses dessins. A l’époque le Pérou et la Bolivie ne faisaient qu’un.

Vous retrouverez sûrement des dessins ressemblants aux photos.
Alors bonne lecture ou relecture. On ne se lasse pas des aventures de Tintin et …Milou bien sur.

Thierry Maisonneuve


TIWI 1TIWI 2TIWI3TIWI SIG

Catégorie A la une, coopération internationaleCommentaires fermés

A la découverte de… Puno


Thierry Maisonneuve, président de l’Association Franco-péruvienne d’Aide au Développement de Grenoble nous invite à découvrir la ville de Puno…

Voici son reportage.

Située au bord du lac TITICACA à 3850 mètres d’ altitude, cette ville de 100 000 habitants se trouve dans une des régions les plus pauvres et les plus arides du Pérou.

Fondée en 1666 par le comte DE LEMOS, alors vice roi du Pérou, la ville prospéra grâce aux mines d’argent de LAYKAKOTA.

C’est la région des Andes ou les hommes possèdent une cage thoracique et un taux de globules rouges supérieurs à la norme. Leurs joues violacées s’expliquent par ce taux élevé de globules rouges.

Le centre ville est original avec sa plaza des Armas, sa cathédrale en pierres rouges sculptées de figures de style baroque et renaissance. La rue piétonne est très animée le soir avec ses boutiques, banques et restaurants ..

En descendant en direction du lac, la ville continue de se construire et ressemble a un vaste 
chantier.

Nous avons trouvé cette ville très agréable et très vivante contrairement a ce que 
nous avions  pu lire. Nous ne devions y rester qu’une journée et finalement nous y sommes restés 4…

Ainsi nous avons pu assister au carnaval des collèges de Puno. Grande parade de danses et musique toute en couleur, ceci sous un soleil radieux. Chaque section a paradé toute la journée avant de faire un dernier tour autour de la plaza des Armas ou s’était regroupé un grand public.

Je vous laisse admirer les photos tout en couleurs.

PINO 1BPINO 3PINO 4PINO 5PINO 6PINO 7

Contact de l’AFPAD Grenoble

 ASSOCIATION FRANCO PERUVIENNE D’AIDE AU DEVELOPPEMENT.
3 RUE Lieutenant Chabal 38100 Grenoble

M.Maisonneuve Thierry
11 allée du Grand Champs
38450 VIF.
Tél: 04.76.72.70.33.
thierry.maisonneuve@orange.fr

Mme Suc Anne Marie
25 rue Eugène Suc
38100 Grenoble.
Tél: 04.76.09.27.36.

Mme Veyet Françoise
25 rue Lonvois
38100 Grenoble.
Tél: 047609.20.90.

Catégorie A la une, coopération internationaleCommentaires fermés

A la découverte du lac Titicaca…


Dans le cadre du partenariat qui uni l’Association Franco-péruvienne d’Aide au Développement de Grenoble et sillon38.com, nous vous proposons un article présentant le fameux lac de Titicaca…

Le lac Titicaca est le plus grand lac d’Amérique du sud et il est le plus haut lac navigable du monde (3810m).

Il se partage entre le Pérou et la Bolivie. D’une longueur de 175 kms, 8340 KM2 avec une profondeur maximum de 284m. C’est ici que serait née la civilisation INCA.MANCO CAPAC descendant du dieu soleil.

Ce serait lui le fondateur de la ville de Cuszco un peu plus au nord du lac.
 Une légende dit qu’un trésor dormirait au fond du lac, le commandant COUSTEAU effectua des recherches en 1970 mais rentra bredouille. Le lac est immense et il reste encore beaucoup de fonds inexplorés, alors si vous ne savez pas quoi faire cet été vous pouvez toujours venir faire de la plongée au lac Titicaca.

lac 1

Sa couleur bleue qui se marie à merveille du bleu du ciel est d’une incroyable beauté. Proche du rivage ou à quelques heures de bateau, se trouvent plusieurs îles habitées. Au nord, la belle petite ville de Puno accueille chaque année le Carnaval des collèges avec ses merveilleux costumes..

lac 2

Mais tout cela sera à suivre dans de prochains articles.

Merci à Thierry Maisonneuve, Président de l’AFPAD pour sa précieuse collaboration.

Contact de l’AFPAD Grenoble

 ASSOCIATION FRANCO PERUVIENNE D’AIDE AU DEVELOPPEMENT.

3 RUE Lieutenant Chabal 38100 Grenoble

M.Maisonneuve Thierry
11 allée du Grand Champs
38450 VIF.
Tél: 04.76.72.70.33.
thierry.maisonneuve@orange.fr

Catégorie A la une, coopération internationaleCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

septembre 2020
L Ma Me J V S D
« août    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+