Tag Archive | "bleu du Vercors Sassenage"

Le Critérium sur le Vercors.. Arrivée d’étape à Lans..


Le 70ème critérium du Dauphiné fait étape ce jeudià Lans en Vercors.  Les coureurs seront partis le matin de  Chazay sur Ain et entreront en Isère après 47 kilomètres de course à  Chimilin. Après avoir franchi le col des toutes Aures, les grimpeurs en découdront lors de la terrible montée du col du Mont noir, escalade inédite..Col classé en hors catégorie..17,5 km de montée avec une pente moyenne de 6,9%. Il ne restera plus qu’a rejoindre les hauteurs de Lans en Vercors ou sera jugée l’arrivée après 181 kilomètres de course.

« C’est bien entendu un très bel évènement pour le Vercors que cette arrivée à Lans » nous a précisé Franck Girard président de la communauté de communes du massif du Vercors… Cette arrivée d’étape  du critérium augure t-elle la possible venue du tour de France sur le Vercors:  » nous l’espérons tous  » rajoute Franck Girard..

L’occasion de faire le point avec le Président de la CCMV..

 » Au niveau activité touristique, nous avons eu un hiver avec beaucoup de neige, mais contrairement à ce que certains pourraient penser, la saison n’ a pas été exceptionnelle.. Il y a eu de nombreuses journées de mauvais temps, en particulier les week-end.. d’ou une fréquentation de nos stations moyenne. On ne peut pas parler d’année exceptionnelle.  »

Il est certain que se pose la question de la vitalité du tourisme de moyenne montagne, avec des conditions climatiques très aléatoires..  » ET pourtant le blanc est notre plus grosse économie, la neige fait vivre notre plateau.. mais nous sommes dans l’obligation de nous adapter, de prévoir. Cela signifie qu’un euro investi dans la neige doit être un euro qui serve au tourisme vert. » Et Franck Girard de prendre un exemple précis: » pour les canons à neige nous sommes dans l’obligation de créer des lacs collinaires. Il faut que ces derniers servent au printemps, l’été de bases de loisirs.. »

Le Vercors a aussi une agriculture dynamique..qui a cette année, son produit fleuron, le bleu du Vercors Sassenage qui fête ses 20 ans de l’AOP. C’est en effet en 1998 que le bleu du Vercors Sassenage a obtenu le label AOC transformé en label européen AOP.

De multiples animations sont programmées avec comme point d’orgue la fête du bleu qui se déroulera les 28 et 29 juillet à Lans en Vercors.

Franck Girard interrogé sur l’avenir de l’APAP qui est en pleine réflexion aura ces mots:  » L’association pour la promotion de l’agriculture du Parc doit exister. Il est en effet primordial que les filières agricoles du Parc soient représentées à travers une structure légitime. Il faut donc se donner les moyens pour qu’elle existe..

en attendant rendez vous sur les hauteurs de Lans pour assister au dénouement de la 4ème étape du Critérium du Dauphiné.. diverses animations sont prévues à partir du début de l’après midi. Le vainqueur d’étape étant attendu vers 16H30.

A noter que le lendemain les rescapés partiront de Grenoble, direction Valmorel..

cri


Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Villard de Lans: 37 tonnes de coquilles St Jacques…


La dixième fête de la coquille St Jacques organisée à Villard de Lans a tenu toutes ses promesses et même au delà.. Hélas il y a eu des mécontents ce dimanche après midi. Des visiteurs venus parfois de loin n’ont pu déguster le fameux coquillage cuisiné par les chefs, eux mêmes désemparés..!Et pour cause, les 37 tonnes de coquilles St Jacques qui ont rejoint Villard de Lans avaient trouvé preneur..

 » Nous sommes la quatrième ville de France qui vend le plus de coquilles St Jacques » a précisé Chantal Carlioz pendant que Claude Ruel, Président de l’association cuisine et passion en Vercors se demandait déjà combien de tonnes il faudra pêcher l’année prochaine..

Un premier jet se situe autour des 40 tonnes..  » Ce succès sans cesse grandissant va nous obliger à revoir toute notre organisation » annonce Claude Ruel.. Il faut dire que l’on a avoisiné les 30 000 visiteurs sur deux jours à Villard de Lans.

La fête doit son succès à la coquille mais aussi aux animations proposées par plusieurs confréries qui mettent à l’honneur les produits du terroir et ceux de la mer.. Des confréries qui intronisent plusieurs personnalités.. C’est une tradition..

Aux côtés de la confrérie de la coquille St Jacques étaient présentes les confréries du Bleu du Vercors Sassenage, St Marcellin, vins d’Uzes, de Cleebourg..

Voici un diaporama de la journée de dimanche..


Catégorie A la uneCommentaires fermés

20 ANS ÇA SE FÊTE A PARIS!


L’AOP du Bleu du Vercors-Sassenage est l’une des plus petites en lait de vache, c’est une réalité qui résonne aujourd’hui comme une fierté. Début des années 90, la filière fromagère du Vercors était vouée à disparaître si les producteurs n’avaient pas décidé de prendre leur destin en main. La stratégie de développement de la filière est basée sur le respect du consommateur, de l’agriculteur, de son outil de production et de son territoire.

Ainsi, sur le Vercors, on favorise la vente directe en valorisant les circuits courts et les échanges avec les clients. Les vaches sont nourries de foin provenant uniquement de la zone géographique et sont élevées dans un système extensif.

L’AOP du Bleu du Vercors-Sassenage se situe sur le chemin de la durabilité. Les fermiers aujourd’hui perpétuent les gestes traditionnels de fabrication. Le Bleu du Vercors-Sassenage allie un savant mélange d’un lait de la veille auquel on rajoute le lait frais du matin. La transformation est minutieuse, chaque étape nécessite une application particulière, c’est sans doute là, l’un des secrets qui 21 jours plus tard permet au bleu d’affirmer tout son caractère et sa douceur.

La reconnaissance obtenue en 1998 sera dignement fêtée au salon de l’agriculture sur le stand du Vercors.

Tous les jours, DÉGUSTATION DE LA VERCOULINE à 11h00 et à 16h30 sans modération.

La Vercouline est un met de partage et de convivialité. Le Bleu fondu sur des pommes de terre ou des tartines de pain offre au palais toute la subtilité d’une pâte fondante qui peu à peu dégage des arômes de sous bois et de noisette.

Fabrication du Bleu du Vercors-Sassenage sur le stand du Parc du Vercors, les MARDI 27 et MERCREDI 28 à 10 h 30 et 14 h 30 et LUNDI 26 à 15 h 00 sur l’espace Région Auvergne Rhône-Alpes (stand du CORAM – hall 1) avec une présentation de la Villarde.

RENCONTREZ TROIS GÉNÉRATIONS D’AGRICULTEURS

LORS DE LA PROJECTION DU FILM EN AVANT-PREMIÈRE

DE LA MÉMOIRE AUX GRAINES D’ÉLEVEURS

Au-delà de la présentation des spécificités du Bleu du Vercors-Sassenage, de ses saveurs et de son process ancestral, ce film, profondément humain, s’appuie sur des témoignages et l’expérience de femmes et d’hommes (sur trois générations) qui, sur le Vercors, ont joué un rôle déterminant dans l’évolution de la production laitière sur ce territoire.

> Dimanche 25 février à 14 H 00.

A 15h30, un gâteau d’anniversaire sera partagé.



Catégorie bleu du Vercors Sassenage, foires/salonsCommentaires fermés

Vercors: une année 2018 bien chargée!


Rencontre avec Jacques Adenot, président du Parc Naturel Régional du Vercors et Franck Girard président de la Communauté de communes du massif du Vercors.. Nous avons abordé l’actualité et les projets pour 2018..

On ne pouvait pas aborder avec le président de la CCMV la question des éventuelles fusions entre les communautés de communes attenantes.

 » Oui ce sujet a été d’actualité mais je ne tenais pas travailler dans la précipitation. Voilà pourquoi il y a un an j’ai engagé une étude spécifique sur les possibilités de rapprochement avec les communautés attenantes à la notre. Elles sont au nombre de trois et celles ci ne sont plus dans cette optique de fusion. Je comprends tout à fait cette décision et de fait l’étude est stoppée.  On en reste donc là pour le moment » a tenu à nous préciser Franck Girard.

Cela n’empêche pas la CCMV d’être très active et d’avoir des projets pour cette année 2018.  » Nous continuons à soutenir Vercors =lait dans ces travaux de modernisation. Ceux ci seront achevés fin 2018, début 2019.. Nous tenons beaucoup à la réussite de Vercors Lait, qui est une entreprise fleuron du massif.

Nous vivons une aberration: Notre plateau est couvert de forêts que nous exploitons. Est-il normal que les grumes aillent se faire travailler à des dizaines, voire des centaines de kilomètres de chez nous et reviennent ensuite sur le plateau. Notre réflexion porte sur l’opportunité d’installer une scierie sur notre territoire.

Autre chantier: la finalisation du PLUI qui a eu comme objectif de protéger les espaces forestiers, agricoles et aussi de limiter, contenir de façon raisonnable le taux d’accroissement de la population sur notre espace  » a précisé Franck Girard.

Ce dernier a tenu à rajouter que le Vercors, terre de champions va vivre une grande année en 2018 avec les Jeux Olympiques d’hiver.. » Plusieurs athlètes, une bonne dizaine,  issus du plateau sont tout à fait capables de ramener une médaille de Corée. Nous voulons honorer leur talent, audace en organisant  une grande fête au printemps avec tous nos sportifs, partenaires.. »

La gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (GEMAPI) est, depuis le 1er janvier une compétence confiée aux intercommunalités (métropoles, communautés urbaines, communautés d’agglomération, communautés de communes. La Communauté de communes du massif du Vercors a donc cette nouvelle compétence.

Franck Girard trouve que cette compétence cadrée au niveau du territoire de la CCMV est trop restrictive.  » Il faut voir cette compétence sur une échelle plus globale. Il me semble que ces missions doivent être partagées entre la Parc du Vercors et le département. Le Parc gérant la compétence aquatique et le département la prévention des inondations à travers le Symbhi.. »

Jacques Adenot, président du Parc est tout à fait en phase avec cette proposition  » qui va dans le bon sens « ..

Avec lui nous avons bien entendu aborder le problème de l’APAP que l’on dit en grande difficulté.  » Une structure comme l’APAP a toute sa raison d’être, et j’espère que des solutions seront trouvées afin de repartir sur des bonnes bases.

L’agriculture sur le Parc est indispensable à plusieurs niveaux. De plus on ne peut que féliciter son dynamisme, la qualité du travail fourni et aussi la jeunesse de ses agriculteurs. Oui il faut une structure qui réunisse en son sein toutes les filières qui composent notre agriculture. Une des particularité du Parc et c’est aussi une force, une richesse, est d’avoir de multiples filières qui vont de l’élevage  jusqu’à l’apiculture, les plantes aromatiques.. Cette structure doit en particulier faire le lien avec l’ensemble des acteurs, décideurs du territoire.. Travailler avec eux sur la communication, la promotion.. »

A propos de promotion 2018 est une grande année pour le produit fleuron du Vercors: le bleu du Vercors Sassenage.

En effet le Bleu a obtenu l’AOC en 1998. On fêtera donc les 20 ans de l’appellation.Pour ce de nombreuses animations se mettent en place. Le rendez vous le plus important étant la fête du bleu qui se déroulera les 28 et 29 juillet à Lans en Vercors.  » Cette fête sera orchestrée par le Parc avec le Siver et l’APAP comme partenaires essentiels. Le programme qui sera présenté sera dense avec en particulier une présentation historique du bleu, une rencontre avec d’autres  » petites » appellations bleu telles que la fourme de Montbrison, le bleu de Gex.. Ce sera l’occasion aussi de réunir plusieurs générations d’agriculteurs.. »

Bien entendu le Vercors sera une nouvelle fois présent au salon de l’agriculture à Paris ( 24 février/ 4 mars) ou  » nous sommes très attendus par les milliers de visiteurs »..

On en reparlera…

Gilbert PRECZ


Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Salon de la noix: un concours très attendu…


Les 25 et 26 novembre 2017 la noix de Grenoble, le Saint-Marcellin et le Bleu du Vercors Sassenage seront mis à l’honneur avec d’autres produits de notre terroir.
Vinay sera, outre capitale de la Noix de Grenoble, propulsée lieu de gourmandise et de gastronomie pendant le week-end.
L’accent sera mis tout au long des deux journées sur les dégustations et la découverte de recettes à base de tous les bons produits que l’on trouve sur le salon.
Les amateurs deviennent de véritables virtuoses quand ils se lancent dans la création de leurs pâtisseries et le « Salon de la noix de Grenoble et des produits du terroir » a décidé de mettre en avant ces talents.
Le traditionnel concours de pâtisserie à la noix de Grenoble se donc voit transformé et doté d’un véritable règlement pour répondre à la montée de la qualité des prestations des participants et aider le jury à les départager.
Le règlement intérieur limite le nombre de places, impose un ingrédient et donne surtout une date limite d’inscription au 15 novembre 2017.
Ces nouvelles contraintes sont dictées par le sérieux de l’affaire ! En effet, les compétiteurs, de plus en plus aguerris donnent du fil à retordre aux jurés, alors il est de bon aloi de fixer un cadre.
Le nombre limité de places est guidé par la nécessité pour le jury de goûter toutes les productions, or, après un certain nombre de dégustations, le sens du goût est trop sollicité et il devient difficile de porter un jugement sur la prestation. La date limite d’inscription est liée, quant à elle, à l’organisation proprement dite du concours.
Le jury sera composé de personnalités, professionnels et amateurs, officiels ou non.
1Trois grands noms locaux de la pâtisserie, Thierry Court, Franck Jouvenal et Martial Lecoutre seront présents pour dédicacer leur dernier ouvrage pendant le Salon et proposeront des ateliers et dégustation en alternance avec Sylvain Croce, le chef d’origine Vinoise présent sur le salon pour des préparations salées. Ils seront également membres du jury du concours de pâtisseries.

Ces trois jeunes talents ont fait sensation en remportant récemment le concours du meilleur pâtissier professionnel sur la chaine M6.
Originaire de Vinay, Sylvain Croce est propriétaire de son établissement, l’hôtel restaurant la Capitelle à Mirmande dans la Drôme.
Thierry Court est chocolatier-confiseur à Grenoble, Maison Thierry Court Création.
Franck Jouvenal est chef pâtissier à la maison Jouvenal à la Côte St André.
Martial Lecoutre est formateur en pâtisserie et chocolaterie à l’IMT de Grenoble.

Rendez-vous sur www.vinay.fr pour télécharger le règlement intérieur et le bulletin d’inscription au concours.

Spectacles et animations
Le salon est l’occasion pour tous de découvrir ou re-découvrir gratuitement le Grand Séchoir, espace muséographique installé dans une ancienne ferme et son séchoir à noix typique, à l’aide de visites guidées théâtralisées ou de visites libres. Un spectacle son lumières et pyrotechnique sera même donné sur ses façades, à la nuit tombée le samedi 25.
Les compétiteurs auront noté le concours de pâtisserie et de vins de noix, mais d’autres préfèreront casser des noix et se frotter aux champions du monde dans cette discipline. Les enfants des écoles de Vinay, quant à eux, participeront avec toujours autant de plaisir à un lâcher de ballons ou à des jeux en bois proposés par les jeunes agriculteurs. Dimanche 26 novembre 2017, les enfants et les plus grands seront ravis par la pièce Tata Chocolat.
Autour du salon : exposition photo dans les commerces de Vinay et de tableaux réalisés au brou de noix dans le patio de l’hôtel de Ville.

Exposants

Le salon est surtout initialement le lieu de rencontre des savoir-faire autour de la noix et ses dérivés. Ainsi, près de 70 exposants permettront aux visiteurs de « faire le plein » des produits qui les intéressent et aussi de découvrir des nouveautés car nos producteurs transformateurs innovent énormément pour rester proche des souhaits de leur clientèle en circuits court ou moins courts.

Catégorie foires et fêtesCommentaires fermés

Fête du sport et de la gastronomie


Avec ses milliers de visiteurs, ses 500 exposants, ses multiples animations, la foire de Grenoble est un évènement incontournable, attractif, un rendez vous à ne pas manquer..

Pour cette édition, la foire de Grenoble met les 50 ans des JO à l’honneur.. Elle a reçu de nombreux sportifs, acteurs des JO de 68 comme les soeurs Goitschel mais aussi Philippe Candéloro, Brian Joubert… De multiples animations basées sur les sports de glace ont été programmées de même que la présence des sports co que sont les rugbymen du FCG, les footballeurs du GF38 et les hockeyeurs des bruleurs de loup..

On ne passera sous silence la gastronomie, très présente avec en particulier ses restaurants et aussi le stand des confréries de l’Isère. Associées au syndicat des trufficulteurs de l’Isère, les visiteurs ont apprécié de découvrir le bleu du Vercors Sassenage et les fromages du Vercors, le St Marcellin, le murçon matheysin, la noix de Grenoble, la truffe de l’Isère, le safran du Drac…

Vous n’êtes pas encore allés à la foire de Grenoble.. Il est encore temps…Elle ferme ses portes lundi 13 novembre..!



Catégorie foires/salonsCommentaires fermés

Isère food festival: une sacrée vitrine..


La deuxième édition de l’Isère food festival a connu un succès largement supérieur à la première édition. La barre des 5000 visiteurs a largement été franchie et le grand hall du MIN de Grenoble n’a pas désemplit toute cette journée de dimanche.

Il faut dire que les animations étaient alléchantes..

L’Isère food Festival qui entre dans le cadre de la fête de la gastronomie a mis en valeur le thème choisi:  » au coeur de la gastronomie. »

Le parrain de cette édition entrait bien dans le moule de cette manifestation: Bernard Mure Raveaud, l’homme à la moustache et au col bleu banc rouge car meilleur ouvrier de France et surtout meilleur fromager du monde aura été un ambassadeur idéal..

Agriculteurs,  entreprises agroalimentaires, restaurateurs, chefs, divers métiers de bouche chacun a fait le maximum pour mettre en avant nos produits isérois.

il y avait en effet plus de 50 producteurs et artisans sous la grande Hall du MIN. Ils étaient accompagnés de 17 chefs qui n’ont eu de cesse de concocter de bons petits plats.. Vu aussi le concours  » cuisinez local »mais aussi de nombreuses expositions, dégustations bien évidemment, sculptures sur glace, atelier de cuisine, oenologie..

St Marcellin, Bleu du Vercors Sassenage, Murçon matheysin étant accompagnés par leurs confréries..

Jean Pierre Barbier, président du Département, a passé un long moment au MIN mettant en valeur le label AlpIs(h)ere tout en annonçant que l’Isère serait présente au prochain salon de l’agriculture à Paris..

Voici un diaporama qui pourrait s’intituler: une matinée à Isère food Festival..





Catégorie terroirs/gastronomieCommentaires fermés

Je deviens Maitre restaurateur d’un jour…


Amateur et passionné de cuisine, vous souhaitez dévoiler vos talents de chef ? Participez au grand concours organisé par l’association des Maîtres Restaurateurs de l’Isère et devenez le Maître Restaurateur d’un jour !

Ce concours, qui récompense la créativité et le talent des meilleurs cuisiniers amateurs, s’organise en deux étapes.

1. Réalisez une recette de votre choix, salée ou sucrée, en intégrant au moins un produit emblématique de l’Isère (voir liste des produits sélectionnés ci-contre).

Envoyez avant le 28 septembre 2017, minuit, votre recette détaillée, ainsi qu’une photo de votre réalisation et l’histoire accompagnant la recette.

18 candidats seront présélectionnés parmi les participants selon
3 critères d’évaluation :

  • la recette choisie
  • le visuel de la recette
  • l’histoire autour de la recette

2. Les 18 finalistes seront invités à confectionner une recette prédéfinie à partir d’un panier garni lors d’une seconde épreuve.

Deux villes accueilleront cette nouvelle étape :

  • Grenoble le 18 octobre 2017, au lycée Lesdiguières
  • Vienne, le 25 octobre 2017, à l’Espace Côte & Cuisine du Pavillon du  tourisme

Le jury, constitué de Maîtres Restaurateurs isérois et de professionnels du département, désignera un gagnant dans chacune des villes.

Les deux vainqueurs deviendront les « Maîtres Restaurateurs d’un jour » et participeront à la préparation d’un dîner caritatif organisé par l’association des Maîtres Restaurateurs de l’Isère, le 11 décembre 2017, au lycée Lesdiguières à Grenoble.

Ils se verront également offrir une veste ciglée « Maître Restaurateur de l’Isère » et un chèque de 200 € à consommer chez l’un des Maîtres Restaurateurs de l’Isère.

Qui peut s’inscrire ?

Ce concours est ouvert à toute personne majeure, habitant en France métropolitaine.

Comment s’inscrire ?

Remplissez le formulaire d’inscription ici avant le jeudi 28 septembre 2017, minuit. Cliquer ici

Formulaire d’inscription

S’inscrire

Pour participer au Grand concours amateur Devenez le « Maître Restaurateur » d’un jour, remplissez le formulaire en ligne :

Liste des produits sélectionnés

  • Noix de Grenoble
  • Saint-Marcellin
  • Bleu du Vercors-Sassenage
  • Murçon
  • Ravioles du Royans
  • Vins (vins de Vienne, de Balme, de Savoie)
  • Liqueurs (Chartreuse, Cherry Rocher, Poire Colombier, Ratafia,…)
  • Bières (Ursulines, Dauohine, Mandrin,…)
  • Sirops (Bigallet, Teysseire, Antésite,…)
  • Safran (du Dauphiné, de Chamechaude,…)

→ Téléchargez la liste (pdf)

Catégorie Département de l'Isère, terroirs/gastronomieCommentaires fermés

Le Parc du Vercors en fête du …. Bleu !


Depuis 2001, la Fête du Bleu est organisée chaque année sur
un village différent du Parc naturel Régional du Vercors.

Cette année c’est Sainte Eulalie en Royans qui sera à l’honneur ces 29 et 30 juillet..

Durant deux jours, c’est tout un territoire qui s’ouvre aux 25
000 visiteurs de la fête pour un voyage envoûtant, une
histoire à vous raconter : celle du Vercors et de son AOP
Bleu du Vercors-Sassenage, de son agriculture, mais aussi de
son terroir et de ses savoir-faire.

Vitrine d’une agriculture de qualité
« A la croisée des papilles gourmandes » thème de la 17ème édition, mettra à l’honneur les produits du
Vercors : sous le signe des AOP (du Bleu du Vercors-Sassenage, de la Noix de Grenoble et de la
Clairette de Die), de l’IGP du St Marcellin et des labels (Marque Parc), vos papilles s’égailleront tout au
long du grand marché des producteurs fermiers et des AOP invitées.

Savoir-faire agricoles et artisanaux : partage et transmission
De nombreuses démonstrations et animations seront proposées
par les exposants de la Fête : distillation de lavande, pressage de
noix, fabrication des fromages, travail du cuir… Des moment
d’échanges et d’expérience à ne pas manquer !

Parrain d’honneur, nous
accueillerons Pierre Ballouhey,
dessinateur d’humour et illustrateur
de Presse française, natif de St
Marcellin. Dédicace, dessin en live,
vous pourrez échanger avec lui sur
le stand des Auteurs

AU PROGRAMME

Des animations seront en continues, le samedi 29 et dimanche 30 juillet de 9h à 18h. Plusieurs espaces de restauration seront disponibles.
  • Animation de Plein air / Enfant : avec du biathlon, VTT, fatBike, tour de train par les Mini-trains-Lyonnais, ateliers créatifs et scientifiques pour les enfants, dinette géante et ateliers des saveurs proposées par Festijeux, balade à poneys (certaines animations sont payantes et proposées qu’un jour sur les deux jours)
  • Espace développement durable  : présence du Parc naturel Régional du Vercors, du CPIE Vercors et de nombreuses associations de nature et environnement (Beeppy, Fédération de la Chasse Drôme, les Centrales villageoises…)
  • Animation agricole : présence de la diversité des races agricoles avec la Poule Grise du Vercors, la Villarde, Cheval du Vercors Barraquand.. mais aussi les vaches Monbéliardes, Hérens, moutons et brebis… Sur le ring : spectacle de voltige équestre, comice agricole. Animation : traite des vaches et chèvres, tonte de moutons, battage à l’ancienne, exposition agricole et vieux tracteurs. Sous le chapiteaux savoir-faire : démonstration de fabrication de fromage, pressage de noix, distillation de lavande, travail du cuir
  • Animation festive et musicale : //Samedi 29 juillet : Bal dansant pour enfants à 16h, chanté par Thierry Dupuis ; Concert à partir de 18h – Moükti, trio féminin sur les airs Balkans, suivis de Lulu Maria et Quando avec leurs chansons festives Brésilienne, puis du quintet LMZG, qui viendront secouer les foules avec leur show Electro swing & Future funk. Bal dansant pour terminer la soirée du samedi. //Dimanche : animation musicale en journée par la Fanfare Echo de l’Argentelle, puis concert de SIGMA, groupe de folk rock à 18h.
  • Village de la diversité culturelle : la diversité culturelle représentée par les associations du Royans-Vercors ainsi que la présence du parrain de la fête, Pierre Ballouhey dessinateur humoristique de presse international. Un Espace « Autour du livre » rassemblera les auteurs du Vercors ou ayant écrit sur le territoir.
  • + de 50 exposants, producteurs fermiers et artisans du Parc du Vercors, sélectionnés pour leur savoirs-faire et leur produits de qualité, ainsi que de nombreux AOP/IGP invités
  • Des expositions photos et projections sur la diversité de l’agriculture, la biodiversité du Vercors…

Catégorie A la une, bleu du Vercors Sassenage, parcsCommentaires fermés

Vercors: les « graines d’éleveurs » honorées


Ils étaient une vingtaine, vingt et un exactement de graines d’éleveurs âgés de 6 à 16 ans, accompagnés par des jeunes agriculteurs à se rendre au salon de l’agriculture à Paris pour montrer le dynamisme de l »agriculture du Vercors.. Nombre d’entre eux se disant déjà prêts à prendre la succession de la ferme le moment venu.

Sans titre

Ils ont eu l’indescriptible honneur de présenter veaux, génisses, villardes sur le ring central du salon. Un ring qui bien entendu affichait complet.

Inutile de préciser que cette opération a été largement médiatisée..nos graines d’éleveurs se prêtant sans aucune angoisse au jeu des interviews..

Leur passion, fraîcheur, naïveté mêlée de spontanéité ont ému le nombreux public mais aussi les accompagnateurs, leurs parents..

L’espace Vercors au salon de l’agriculture a connu cette année encore un succès  » fou ».. Il n’a pas désempli accueillant un public nombreux venu découvrir le Vercors à travers ses produits, dont le fameux Bleu du Vercors Sassenage mais aussi son tourisme, son patrimoine, son histoire..

« Tenir un espace de cette envergure, l’animer pendant toute la durée du salon demande une mobilisation et une organisation sans failles, pas de place pour la lassitude, la fatigue.. Il faut être en permanence sur le pont!  » Cet engagement signe de réussite, le Parc Régional du Vercors a tenu à le mettre en avant au cours d’une soirée très conviviale organisée à Autrans.

Jacques Adenot, président du Parc a remercié l’ensemble des personnes, dont les  agriculteurs, les éleveurs qui se sont lancés dans cette aventure couronnée de succès. Il a précisé  » combien notre présence à Paris est devenue indispensable pour mettre en avant notre territoire, ses atouts, nos savoir faire.. »

Il a également vivement remercié les partenaires  » ceux qui ont permis à nos graines d’éleveurs de pouvoir monter à Paris.  Parmi ceux ci, la région Auvergne Rhône-Alpes, les Départements de l’Isère et de la Drôme, l’Association pour la promotion de l’agriculture du Parc du Vercors,  le SIVER, Vercors Lait.. la communauté de commune du massif du Vercors. Son ancien Président, Pierre Buisson a de suite cru en la réussite de ce projet et l’a soutenu avec beaucoup de ferveur. L’actuel Président Franck Girard est allé dans le même sens. »

Comment passer sous silence aussi le Crédit Agricole sud Rhône Alpes. Outre un appui financier, le directeur de l’agence de Villars de Lans,  Christian Foex, passionné de vidéo s’est rendu deux jours au salon, a filmé la totalité du déplacement des  » graines d’éleveurs » et a montéun film de 20 minutes offert au 21 jeunes..Un souvenir inoubliable!

La soirée s’est poursuivie par un buffet dînatoire très convivial, chacun pensant déjà au rendez vous fixé par la prochaine fête du bleu. Elle se déroulera à Ste Eulalie les 29 et 30 juillet.. On en reparlera!

Gilbert PRECZ







Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juin 2018
L Ma Me J V S D
« mai    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+