Une météo qui fait mal !

Les caprices de la météo, avec un temps exceptionnel en février, ont permis à la végétation de prendre une quinzaine de jours d’avance. Afin d’éviter de gros dégats il aurait fallu que le mois de mars soit normal. Cela n’a pas été le cas en ce dernier week end où une vague de froid avec gel et neige a déferlé sur notre région. Ce froid anormal pour la saison a causé de gros dégâts en zones fruitières. Selon les premières estimations, en nord Drôme, les 2/3 de la récolte d’abricots et de cerises sont perdus. Plus de 1000 exploitations seraient concernées par ce désastre.

En Isère rhodanienne, les pertes seront également conséquentes. On parle de 50% de pertes dans la région de Roussillon. “Les dégâts sont importants mais il est trop tôt pour faire un comptage précis, il faut attendre une petite semaine afin de bien cerner le problème” précise Jean-Louis Ogier, président départemental de la Coordination rurale.

sillon 38.com se rendra ce jeudi sur les lieux et mettra en ligne un article décrivant l’étendue des dégâts, les conséquences pour les arboriculteurs dans la soirée. On peut déjà se poser la question de savoir si le processus de calamités ne va pas être déclenché.

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page