Finales départementale et régionale de labour: ambiance tendue mais sereine

Chacun le sait à présent, ce week end des 5 et 6 septembre, l’Isère agricole sera à la fête grâce à ses jeunes. En effet les jeunes agriculteurs du canton de Rives – Voiron ont décidé de relever le défi d’organiser la finale Isère du concours de labour samedi et la finale Rhône-Alpes dimanche.

Nous nous sommes rendus sur le terrain ce vendredi en fin de matinée avec une mission bien précise: livrer 20 kilos de bleu du Vercors Sassenage qui serviront à confectionner la nuciflette du samedi soir. Mission accomplie…

Première impression: le choix des terrains est excellent. A quelques encablures du péage autoroutier de Rives et proche de Beaucroissant, donc facile d’accès. De plus la manifestation se déroulera légèrement en retrait de la route: à la campagne…. Normal, les jeunes ont intitulé la manifestation: « Un week end à la campagne ».

Luc Tirard-Gatel  (sur notre photo) en grande discussion avec des agents de Bièvre-est, l’une des chevilles ouvrières de l’organisation s’affaire mais accepte de nous accorder quelques minutes.

« A cette heure-ci, nous sommes tendus. On a du résoudre une multitude de problèmes de dernière minute. Deux exemples on a su que l’on pourrait disposer du groupe électrogène qu’hier soir, il en est de même pour un terrain…

CL 1

Installer une buvette demande des aptitudes à la Tarzan…

cl2

…Mais il faut également savoir manier les outils …

Nous sommes loin d’avoir tout mis en place, on va travailler toute la nuit mais tout sera prêt demain matin: c’est une certitude…. »

CL3

Luc est tout de même amer vis-à-vis de la mobilisation:  » Il aurait fallu que l’on soit 80, nous ne sommes qu’une vingtaine de bénévoles mais on y arrivera, nous sommes sereins ».CL5

Organiser un week-end comme celui là demande une organisation sans failles

Et de nous rappeler que la dernière fois que les jeunes de Rives Voiron ont organisé la finale départementale,  proche d’ici. « Il faisait un froid de canard, il a plu toute la journée et il faisait un froid de canard… »

Je m’en souviens Luc, c’était en 2005.

Cette année, le beau temps sera de la partie, c’est une certitude, pour le plus grand plaisir des 8000 visiteurs attendus.

Bonne bouffe

Petit rappel, en plus des animations traditionnelles dont vous en avez le programme par ailleurs, nous tenons à insister sur le fait que les organisateurs ont choisi d’offrir à leurs convives de la bonne restauration.

Samedi soir, au cours du repas dansant, il sera servi une spécialité JA: la nuciflette dont la base est constituée de produits locaux: Noix, St Marcellin et Bleu du Vercors Sassenage.

Quant au dimanche, 6 cuisses de boeuf charolais vont cuire à la broche à partir de minuit samedi soir, afin ravir à midi les 800 personnes annoncées.

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page