Retraites: la confédération paysanne appelle à la mobilisation

Alors que se déroulent au Sénat,les débats concernant la réforme des retraites, la Confédération paysanne rappelle son opposition au projet présenté.

Le prétexte de l’allongement de l’espérance de vie n’a aucun sens ; 40 ans d’activité usent autant aujourd’hui qu’il y a 20 ou 30 ans, notamment pour les métiers astreignants comme les paysans. Il faut parler élargissement de l’assiette de cotisations aux revenus financiers et non allongement de la durée d’activité.

Le comportement inflexible du gouvernement suite aux nombreuses et massives mobilisations de la rue démontre à quel point il est guidé par des orientations dogmatiques basées sur l’iniquité sociale et le refus de dialogue.

La Confédération paysanne rappelle ses propositions concernant les retraités agricoles, à savoir :

  • un minimum de 85 % du SMIC pour les paysan(ne)s comme pour les autres catégories socioprofessionnelles,
  • l’utilisation des ressources obtenues par la taxation des revenus financiers spécifiquement pour relever les plus petites retraites,
  • une vraie prise en compte de la pénibilité du travail.


La Confédération paysanne appelle à rejoindre les cortèges le 12 octobre prochain avec ceux qui proposent légitimement :

  • un système basé sur la justice sociale et sur l’égalité, sur la répartition et la solidarité
  • la participation de tous les revenus et pas seulement de ceux du travail

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page