Le pays voironnais en haut débit!

Jean-Jack QUEYRANNE, Président de la Région Rhône-Alpes, a inauguré le réseau haut débit du Pays Voironnais à Moirans (Maison de la production Centr’Alp) en présence de Thierry BRAILLARD, Conseiller délégué aux technologies de l’information, Robert Veyret, conseiller général, le préfet de l’Isère et d’Eliane GIRAUD, Conseillère déléguée à l’administration générale et aux parcs naturels régionaux.

inaug

Le Conseil régional a investit 3,4 M€ (dont 1,4 M€ de fonds européens) pour développer un Réseau d’Initiative Publique (RIP) sur ce territoire rassemblant 34 communes et 92 000 habitants.

Maillon essentiel dans l’aménagement numérique d’un territoire, le RIP du Pays Voironnais est constitué de 120 km de réseau de fibres optiques. Installés par l’opérateur SFR dans le cadre d’une délégation de service public, ce RIP permet d’atteindre un triple objectif :
· la desserte en très haut débit (100 megabits par seconde) de 28 zones d’activités et de 33 sites publics,
· l’amélioration de la couverture en dégroupage : la concurrence entre opérateur se développant, les habitants et entreprises bénéficient d’offres internet plus attractives (baisse du prix de l’abonnement, amélioration du débit et des services proposés),
· la réduction des zones non accessibles au haut débit, avec pour objectif de proposer aux internautes du Pays Voironnais un débit minimum de 2 megabits par seconde.

Ce projet n’aurait pu voir le jour sans l’implication concertée des acteurs publics, les opérateurs privés se situant dans une logique de rentabilité immédiate incompatible avec une logique d’aménagement global du territoire.
Avec la démarche SIDERHAL (Société de l’Information pour le Développement de Rhône-Alpes), la Région a choisi d’accompagner le développement des RIP, en concertation avec les départements et les structures intercommunales. D’ici 2012, Rhône-Alpes sera la 1ère région française à avoir accompagné le déploiement de réseaux de communication électroniques haut et très haut débit sur ses 8 départements.

Depuis 2005, le Conseil régional mène une politique active en faveur du numérique. Il ambitionne de renforcer la cohésion sociale et territoriale, d’améliorer la compétitivité et l’attractivité des territoires et d’intégrer les TIC dans une démarche de développement durable.

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page