Drame de Grignan: réaction du syndicat des trufficulteurs de l’Isère

Suite au drame qui s’est joué à Grignan, un jeune agriculteur ayant abattu d’un coup de fusil un homme qu’il soupçonnait de venir voler des truffes, le  syndicat des trufficulteurs de l’Isère a tenu à réagir par la voix de son président Paul Chamarbois.

Ce que je viens d’apprendre est simplement attristant et grave. Certes la riposte n’est pas à la hauteur du “méfait”: il y a tout de même mort d’homme, mais cependant il est temps de s’organiser sérieusement afin que l’on puisse se défendre et que l’on nous reconnaisse comme victimes.

Que faire ?
– Laisser se faire voler notre production, sans arrêt, et se contenter d’une main courante lorsque l’on porte plainte.
– Clore nos propriétés sur une hauteur de 2 mètres, est ce réalisable techniquement et financièrement ?
Installer des affiches “Truffières protégées par la loi  etc…”, Cela n’incitera pas à certains de franchir ces interdictions ?

On est responsables et tenus de protéger nos biens…alors défendons les !!!

En attendant reste à savoir comment réagir correctement, efficacement ?
Des questions méritent réponse: la victime était-elle récidiviste ? Accompagnée d’un chien ? Entrain de caver ? Faisait-elle l’objet de plaintes antérieures ? etc…

Notre demande: que la Gendarmerie et la Justice nous indiquent les façons légales de nous défendre sans arriver à faire la police nous-mêmes. Cela évitera l’irréparable.
Il faut que chacun y réfléchisse à tous niveaux et prenne des mesures afin qu’un tel drame ne se reproduise plus.”
Rappelons que Laurent Rambaud, 35 ans, président des jeunes agriculteurs de la Drôme a abattu d’un coup de fusil Ernest Pardo, 42 ans. Ce dernier se trouvait sur les terres de l’agriculteur qui a pensé que celui ci lui volait ses truffes.
Laurent Rambaud a été mis en examen et placé en détention provisoire.

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page