Le Crédit Mutuel proche des agriculteurs

Certes le Crédit Mutuel Sud Est n’a pas de stand fixe à la foire de Beaucroissant, pourtant sa présence est très remarquée au niveau du concours régional charolais. Le Crédit Mutuel étant le parrain exclusif du concours de pointage.

cm

Claude Rey, président du syndicat charolais Sud Est est ravi de la présence parrainage du Crédit Mutuel Sud-est en ce qui concerne le concours de pointage.

Eric Drevet (secteur de Vienne), Pierre Guy Némoz (Vienne-Roussillon), Damien Massardier ( Bourgoin-La Tour du Pin), Daniel Grandouiller ( Dauphiné Vivarais), accompagnés de Régis Tholoniat responsable du marché de l’agriculture   ont assisté à ce concours qui consiste pour les concurrents à noter deux animaux (une femelle et un mâle) selon des critères bien précis. Il faut en effet juger le développement musculaire et squelettique des animaux en fonction des critères répondant aux standards de la race. Cela demande obligatoirement une solide connaissance de la race Charolaise et des qualités d’observation des animaux.

cm 2

Le Crédit Mutuel est donc très proche de l’agriculture.  » Il s’agit pour nous d’aider les jeunes, qui sont de futurs chefs d’entreprise à s’installer et de les accompagner tout au long de leur vie professionnelle. De nous adapter à leurs demandes, qu’elles soient générales ou propres à chacun. Il nous paraît en effet important de rester proches des agriculteurs, sur le terrain. Cela nous permet de rester à leur écoute, en permanence. En un mot d’être réactifs.  »

Le Crédit Mutuel banque de proximité, rurale est un acteur indispensable de la vie locale.  » Voilà pourquoi nous sommes proches des agriculteurs mais également des artisans, des particuliers… » Les pôles d’action du Crédit Mutuel sont nombreux, parmi ceux ci on peut citer: le financement, l’assurance, diverses services dont par exemple la téléphonie. Déjà dans certains secteurs le téléphone remplace la carte bancaire, » service en plein développement et sécurisé ».

Le Crédit Mutuel du Sud soutient le monde agricole avec des chargés de clientèle spécialisés en agriculture, » c’est important afin de mieux comprendre les demandes de nos clients, voire de les anticiper. Ceci est très apprécié par nos clients car ils n’ont qu’un interlocuteur. L’Isère est un département leader en diversification, les circuits courts, la vente directe se développe, là aussi on doit accompagner, s’adapter… »

Bien entendu, en cours de route il y aura forcement des embûches: aléas climatiques, conjoncturelles, sanitaires… » A nous de rebondir au plus vite, de trouver une solution, globale ou individuelle, d’analyser si besoin dossier après dossier. Nous l’avons fait par exemple en se qui concerne la sécheresse, nous sommes attentifs à la crise qui frappe les arboriculteurs. »

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page