Robert Duranton et Fabien Mulyk en forêt..

Le Vercors, massif montagneux où la forêt représente plus de 65% du territoire, était le cadre  choisi par le Département de l’Isère, l’ ONF et Créabois Isère pour faire découvrir aux 2 Vice-présidents du Département Robert Duranton ( vice président en charge de l’agriculture) et Fabien Mulyk ( vice président délégué en charge de la forêt) les problématiques (desserte, mobilisation des bois, exploitation forestière, dégâts de gibiers et équilibre sylvo-cynégétique, maintien des ETF et bûcherons, contrat pluriannuel, modernisation des scieries ) de l’amont de la forêt et celle de la 1ère transformation.

La toute nouvelle route forestière d’Autrans a servi de point de départ et a démontré la nécessité et l’efficacité de ces structures – 10 ans de concertation – 7 kms – les forêts communales et13 propriétaires privés concernés. La délégation a ensuite rencontré les bûcherons et débardeurs locaux qui ont exposé leurs problématiques bien particulières.

Un rappel : 1000m3 de bois mis en œuvre = 21 ETP dans la filière bois (source Fibra). Une cinquantaine d’Entreprises de Travaux Forestiers (ETF) sont concernées et surtout que la pluriactivité en montagne leur permet d’occuper un autre emploi avec les activités d’hiver.

L’après-midi, a été consacrée à une rencontre avec la première transformation avec la visite de la scierie Eymard à Veurey.

En majorité approvisionné par des bois locaux, le négoce est tributaire du développement de la construction, mais là encore, l’innovation prime car la demande évolue en permanence, la concurrence est farouche et les investissements pour se moderniser de plus en plus lourds.

La journée a été très instructive pour les élus qui ont pu appréhender au mieux les spécificités de la filière bois  et les particularités de la forêt de montagne.


Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page