15 octobre: élections du Comité syndical du Parc du Vercors

Les prochaines élections du Comité syndical du Parc du Vercors – bureau, président-e, vice-président-e-s – se dérouleront le samedi 15 octobre à 9h30 à  Vassieux-en-Vercors.

Nous avons rencontré un acteur essentiel du Parc, Pierre Buisson, maire délégué de Méaudre, président de la communauté de Communes du Massif du Vercors.

Ses premiers propos sont clairs: ” nous attendons que suite aux élections du 15 octobre le Parc se remette en marche. Le Parc est un outil indispensable sur notre territoire, il a des missions à mener des objectifs à atteindre dont certains sont urgents. ”

Et de prendre des exemples: ” La présence du Parc au salon de l’agriculture se prépare maintenant, idem pour la prochaine fête du bleu..

Il est certain, pour l’avoir vécu de près, qu’ on ne pourra pas monter ce genre d’opération toutes les années dans l’urgence..”

Pierre Buisson souhaite vivement la relance de la charte Parc ” qui est bloquée aujourd’hui”. ” Elle est d’autant plus importante qu’elle a valeur de SCOTT. “

Il faut savoir qu’à défaut c’est le SCOTT de la région grenobloise qui sera appliqué ” ce que nous ne voulons pas!. Il est donc primordial que la charte Parc voit le jour..

Le Président de la CCMV pense que ” le Parc ne doit pas grandir, il doit conserver ses limites actuelles. Il faut bien le faire fonctionner et travailler avec les territoires voisins comme le Diois, le Trièves.. “

Autre piste: ” relancer la marque Parc. Elle est en sommeil et c’est dommage. Certains producteurs ont quitté cette démarche car elle ne leur apportait rien. il faut que cette Marque Parc redevienne un formidable outil de promotion pour nos produits et nos producteurs.”

Bien entendu le Parc doit oeuvrer en direction de l’économie, du tourisme, du volet environnemental.

Pierre Buisson espère également que la charte signée entre La Métro, le Parc et la Communauté de communes du Massif du Vercors ” vive”. ” On peut imaginer par exemple la  création d’une via Vercors qui relie Engins à Sassenage.”

Il émet enfin un voeux: ” que le (la) futur président (e) du Parc du Vercors soit issu des 4 montagnes ce qui n’a jamais été le cas.”

Rendez vous le 15 octobre pour savoir…

Gilbert PRECZ

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page