Archive | 10 février 2010

Les casseuses de noix d’AMB Rousset: matériel performant

Gérard Eymond est donc nuciculteur à L’Albenc. Installé en exploitation individuelle, il a 37 hectares de noyers. Sa production, AOC noix de Grenoble, est livrée en totalité à la coopérative Coopénoix.

Les noix de petit calibre, tachées ou cassées sont traitées sur place. « On en retire le cerneau que l’on livre également à Coopénoix. Ils partent soit en cerneaux soit à la fabrication d’huile de noix. »

Auparavant, cette opération était réalisée au cours des traditionnelles mondées. Elles réunissaient parfois plus d’une vingtaine de personnes, voisins, amis, qui cassaient, dans une ambiance joviale les noix à l’aide d’un support rigide, une tuile par exemple, et d’un maillet de bois.

Cette méthode, même si elle a gardé tout son charme n’est plus adaptée au système de production moderne.

casseuse2

Gérard Eymond est très satisfait de son matériel: il m’apporte un gain de temps et une souplesse d’utilisation appréciables.

« Les établissements Rousset proposent de nos jours une gamme de casseuses et énoiseuses tout à fait adaptée à notre demande. Personnellement, j’ai fait l’acquisition d’un ensemble casseuse-énoiseuse à  trois cônes. Je l’ai choisi en fonction de mon activité et il me convient tout à fait. Il est très simple d’utilisation, une personne seule peut travailler avec. Autre avantage, on peut s’en servir quand on le souhaite, en périodes creuses par exemple. Le travail fourni est de qualité car le matériel proposé est au point, très performant. »

Bien entendu Gérard Eymond a, lors de l’achat de son matériel, pensé à la fiabilité.

 » Il est très fiable mais en cas de problème, on appelle à Beaulieu et on est dépanné au plus vite.  Ceci pour l’ensemble du matériel Rousset que l’on possède. Ce service est très appréciable mais surtout sécurisant ».

Pour en savoir plus sur le matériel proposé par les établissements Rousset ou contacter l’entreprise: cliquez sur l’illustration ce dessous.

Catégorie nucicultureCommentaires fermés

Demi-journée technique sur les intercultures

Une demi-journée technique sur les intercultures se tiendra le mercredi 17 février, à partir de 13h30 à la mairie du Tullins puis sur le terrain (parcelle vitrine d’intercultures à proximité).

Elle sera animée par la chambre d’agriculture 38 et la Dauphinoise. Seront abordés les aspects réglementaires (directive nitrates), les intérêts agronomiques et environnementaux et les limites des couverts d’interculture, avant de présenter les espèces et mélanges adaptés à la région en visitant l’essai de Jean-Pierre Durand.

Les agriculteurs peuvent s’inscrire par fax au 04 74 59 44 36, ou par mail agronomie@groupe-dauphinoise.com. L’inscription est gratuite, elle permettra juste d’évaluer le nombre de personnes présentes.

Catégorie agriculture, enseignement-formationCommentaires fermés

Contrôles sanitaires: vigilance accrue aux frontières

Dans le cadre de la réforme de l’État, avec le souci de simplification et d’une plus grande efficacité administrative, le ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche met progressivement en place courant 2010 le SIVEP, service à compétence nationale chargé de l’inspection vétérinaire et phytosanitaire aux frontières (institué par l’arrêté ministériel du 28 décembre 2009).
La protection sanitaire aux frontières européennes repose sur une vigilance accrue et une action harmonisée et coordonnée. C’est le rôle des postes d’inspection placés sous la responsabilité des États membres de l’Union européenne. Cette mission de protection aux frontières dont l’importance a encore été récemment rappelée par Bruno Le Maire lors du lancement des États Généraux du Sanitaire le 19 janvier dernier, est une priorité constante du gouvernement. Celle-ci avait notamment été soulignée pendant la Présidence française du Conseil de l’Union européenne en 2008.
L’objectif de cette nouvelle organisation rattachée à la Direction générale de l’alimentation est d’assurer un pilotage centralisé des postes frontaliers, pour une meilleure efficacité dans les contrôles vétérinaires et phytosanitaires à l’importation. Cette nouvelle organisation permettra également de fusionner des postes là où un regroupement géographique est possible.
La France dispose de :
-24 « postes d’inspection frontaliers » (PIF) chargés du contrôle vétérinaire des animaux vivants et des produits d’origine animale,
-19 « points d’entrée désignés » (PED) chargés du contrôle vétérinaire des aliments pour animaux,
-25 « points d’entrée communautaires » (PEC) chargés du contrôle phytosanitaire des végétaux et de leurs produits.
Chaque année, l’importation de 62 000 lots de produits d’origine animale (430 000 tonnes), 55 000 lots de végétaux (120 000 tonnes), 2000 lors d’aliments pour animaux et 10 000 lots d’animaux vivants sont contrôlés.

Catégorie prophylaxieCommentaires fermés

Les JA de l’Isère vont plancher sur l’avenir des filières

Cette année, l’Assemblée Générale de JA Isère aura lieu chez les Jeunes Agriculteurs de Saint Marcellin/Pont-en-Royans le

JEUDI 18 FEVRIER

la Salle des Fêtes

SAINT ANTOINE L’ABBAYE

Le thème général de la journée sera: l’avenir des filières

Programme

9h30 : Accueil, café

-10h00 : Début du Huis-Clos pour les adhérents

  • Discours de bienvenue du Secrétaire-Général
  • Rapport financier
  • Rapport d’activités
  • Elections

12h00 : Apéritif et repas

- 14h00 : Début des travaux dans leur partie publique

  • Discours de bienvenue du Président de canton et du Maire
  • Rapport d’orientation

16h30 : Discours de clôture

A propos de Jeunes Agriculteurs Isère

Jeunes Agriculteurs Isère (JA 38) est un syndicat agricole professionnel qui regroupe des chefs d’exploitations, des conjoints collaborateurs, des aides familiaux et des porteurs de projet d’installation à courte échéance âgés de 18 à 35 ans.

JA 38 est composé de 11 cantons, et comprend plus de 250 adhérents.

Les missions de Jeunes Agriculteurs Isère sont :

- de promouvoir et de faciliter l’installation en agriculture

- d’informer et de former les agriculteurs aux évolutions de leur environnement

- de communiquer sur le métier d’agriculteur auprès du grand public

Tous les ans, afin de répondre à cette mission de communication vers un public non agricole, JA 38 organise des évènements destinés à tous : marché de Noël, Foire agricole de la Saint Martin, Agrivillage.…

Contact

Animatrice : Amandine Généré

Tel : 04 76 20 67 26 Port : 06 18 37 75 95

E-mail : ja38@jarhonealpes.fr

Catégorie agricultureCommentaires fermés

La crise du lait n’est pas réglée

L’ Association des Producteurs de Lait Indépendants de l’Isère, European Milk Board organise une rencontre, le 23 février à Colombe sur le thème: la crise du lait n’est pas réglée.

apli

Catégorie lait/produits laitiersCommentaires fermés

Décès de Marcel Eymard

Nous venons d’apprendre le décès de Marcel Eymard qui a durant de longues années dirigé sa scierie située à Veurey et qui a eu de grosses responsabilités au sein de la filière.

Marcel Eymard a largement contribué au développement de la scierie familiale qu’il a dirigé pendant de longues années. Créée en 1899, aujourd’hui elle peut produire 35000 m3 de sciage.

Marcel Eymard a eu également des responsabilités au sein de la filière bois puisqu’il fut Président de la Chambre Syndicale des Marchands de Bois et Scieurs de  l’Isère, président du groupement régional des exploitants forestiers et scieurs de Rhône-Alpes et membre actif de Créabois Isère dont il fut pendant presque deux décennies un vice-président passionné.

L’ensemble de la filière bois adresse ses sincères condoléances à sa famille.

Catégorie - filière boisCommentaires fermés

St-Geoire-en-Valdaine: une association active en direction des retraités

L’association de coordination pour les actions sociales en faveur des retraités du canton de St-Geoire-en-Valdaine a tenu son assemblée générale. La mission de cette association: harmoniser, synchroniser, toutes les actions entreprises en faveur des retraités.

L’assistance a été nombreuse et composée de responsables associatifs, d’élus dont Mr Cudet, maire de St-Geoire-en-Valdaine, et Mr Gillet, conseiller général du canton, de personnes intervenant dans les CCAS, les services à domicile, et de personnes qualifiées.

Après un bref rappel sur la composition et les missions de la coordinations, notamment en partenariat avec les communes, et les  différents services dans le cadre du bien vieillir, furent présentés les rapports financiers et d’activité.

Une activité dense en 2009 avec des actions sur la sécurité des biens et des personnes animées par la gendarmerie de St Geoire-en-Valdaine, des conférences sur la sécurité routière, la rencontre d’été annuelle à Massieu, la réunion inter-coordinations à Montalieu, ainsi que la participation au lancement de la semaine bleue à Pont-de-Claix avec la chorale «chantons ensemble »

Ce qui est intéressant à retenir, ce sont les projets pour 2010 qui portent, en plus des rencontres annuelles sur : la mise en place d’ateliers mémoire, des réunions concernant la prévention des accidents domestiques et des gestes qui sauvent en partenariat avec les Aînés Ruraux et les pompiers, une conférence «  enjeux et solutions pour maitriser l’énergie, les énergies nouvelles ».

D’autre actions sont en cours d’élaboration:ateliers informatique, bilans de santé, informations sur la famille face au vieillissement, dossier sur le 5ème risque, conférence avec pour objet «  les droits de succession » sous la responsabiité de la chambre des notaires et des Aînés Ruraux, la vieillesse, maladie, ( abordées de manière ludique, sous forme de spectacle ).

Il est également prévu une adhésion à l’ANCV ce qui permettrait à des personnes à faible ressources de partir en séjours.

Cette liste n’est pas limitative, et la  coordination est à l’écoute des municipalités, ainsi que des associations pour envisager en commun les projets proposés, toujours dans le cadre inter-générationnel et  vivre ensemble.

Il a été enfin rappelé  la mission première de la coordination qui consiste à harmoniser, synchroniser, toutes les actions entreprises en faveur des retraités.

A noter enfin qu’ il a été proposé dans le cadre «  la sirène du coeur » une possibilité de participation de l’association afin de fournir un défibrillateur placé sur un site de grande utilité.

Catégorie aînés rurauxCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

février 2010
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+