Archive | 27 février 2012

La truffe à notre portée…

La truffe intrigue, la truffe fascine.

Champignon souterrain au parfum envoûtant, tous les mystères de son cycle biologique ne sont pas levés et on ne cesse d’apporter de nouvelles réponses aux énigmes de sa production inconstante.

Les prix hautement rémunérateurs de sa vente contribuent à alimenter une attirance pour ce diamant noir.

Pour la 3ème année, un stage de formation à sa reconnaissance, sa culture et sa récolte vous est proposé par la Maison Familiale de Vif.

Cette formation, ouverte à tous, est particulièrement destinée aux porteurs de projet de plantation ou de réhabilitation de truffières. Elle apporte tous les éléments techniques, réglementaires et économiques permettant la mise en place d’une activité génératrice d’un complément de revenu à long terme pour des agriculteurs, aussi bien que des particuliers.

Stage du 26 au 30 mars 2012: 35h de formation incluant cours théoriques et visites de truffières.

Inscriptions avant le 16 mars.

Tarifs et financements, contacter

MFR Vif, 04 76 72 51 48,

Mail: veronik.leblay@mfr.asso.fr

Nos partenaires:

Maison familiale et rurale de Vif

VIF

www.Truffes38.com Syndicat des trufficulteurs de l’Isère

Catégorie enseignement-formation, trufficultureCommentaires fermés

Rhône-Alpes: offres et demandes d’emploi dans le secteur agricole

Retrouvez ces offres d’emploi sur www.anefa.org :

Ain . Expl, élevage caprin, transformation, activité de vente à la ferme cherche un salarié (H/F) très dynamique, autonome. Vs serez responsable du troupeau de chèvres (280). Vs interviendrez ponctuellement en fromagerie. CDI tps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OCA2-01

Loire . GAEC, élevage laitier, cherche un salarié polyvalent (H/F) pr réaliser la traite, les soins aux animaux, les travaux extérieurs. Qualités requises : motivation et sens des responsabilités. Le poste peut évoluer vers une association. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. ODI2-42

Savoie . Expl. cherche un agent d’élevage laitier (H/F) pr assurer la traite, les soins et l’alimentation des vaches laitières. Conduite de tracteurs ponctuelle. CDD tps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL22-73

Rhône . Entreprise recrute un salarié (H/F) pr entretenir les cultures : viticulture, maraîchage et cultures de céréales. Conduite de tracteur obligatoire. CDD tps partiel. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. ODI16-69

Rhône . Club hippique cherche un agent d’élevage équin (H/F). Vs nettoierez les écuries (au tracteur), sortirez et rentrerez les animaux du pré, assurerez l’alimentation des animaux et entretiendrez les clôtures. La connaissance des chevaux et la possession du BEPA seraient des plus.  CDD tps plein 3 mois. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OEQ2-69

Retrouvez ces demandes d’emploi sur www.anefa.org :

Ain . Agricultrice cherche emploi à tps complet ou partiel. Etudie toute proposition. Cptces : élevage, conduite de tracteur, aviculture, comptabilité, horticulture. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DEL28-01

Ardèche . Femme pluriactive cherche emploi en maraîchage. Exp. saisonnières en cultures légumières et viticulture. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DMA7-07

Hte-Savoie . Homme cherche emploi en polyculture-élevage. Etudie tte proposition. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DEL4-74

Isère . Homme cherche emploi de chauffeur et/ou mécanicien d’engins agricole en ETA/CUMA.  Titulaire du BTSA Agroéquipement. Expérimenté. Contact : 04 76 20 68 08 ou emploi-isere@anefa.org.

Loire . Femme cherche emploi d’agent d’élevage. Titulaire BTS prod. animale. Exp. de courte durée en bovins et caprins. Mobilité : Loire – Rhône. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DEL14-42

Catégorie agriculture, economie/emploi, petites annoncesCommentaires fermés

Terre de débat: table ronde avec pour thème les zones humides

La Chambre d’agriculture de l’Isère lance en 2012 un cycle de tables rondes intitulé Terres de débat.

La Chambre d’agriculture souhaite en effet proposer aux acteurs départementaux et des territoires isérois des espaces de rencontres et d’échanges avec la profession agricole sur des sujets d’actualité en Isère.
Chaque table ronde se déroulera sous un format innovant et convivial en soirée, elle réunira plusieurs intervenants isérois et sera enrichie par l’éclairage extérieur d’un invité (expert, témoignage…).

Ce cycle Terres de débat démarre le 6 mars avec une première table ronde consacrée aux zones humides en Isère.

Concilier protection des zones humides et activité économique agricole est au coeur des préoccupations de la profession agricole. La Chambre d’agriculture s’est déjà exprimée en faveur de l’arrêt de l’urbanisation en zone humide, pour un maintien d’une économie agricole viable, dynamique et épargnée par d’éventuelles mesures compensatoires dans ces espaces.

La Direction Départementale des Territoires et la SAFER seront présentes à cette table ronde. L’éclairage extérieur sera apporté par la Chambre d’agriculture du Pas de Calais avec l’exemple du Marais Audemarois où logique de préservation d’une zone humide se conjugue au quotidien avec l’activité agricole.


RDV à la Maison des agriculteurs, Avenue Marcellin Berthelot à Grenoble
le mardi 6 mars 2012 à partir de 18h45.


Les zones humides* en Isère, c’est :
• 46 600 ha selon l’inventaire départemental réalisé en 2009, dont 17 745 ha de surface agricole utile
• 2 800 exploitations agricoles concernées
* l’arrêté ministériel du 1er octobre 2009 défini une zone humide par la présence de types de sols ou d’espèces caractéristiques de ces milieux.

Catégorie agricultureCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

février 2012
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+