Catégorie | tourisme

ViaRhôna en fête

Pour le mois de Juin, nous vous invitons à découvrir l’initiative ViaRhôna. Il s’agit d’un projet qui
consiste à équiper les routes longeant le Rhône de voies dédiées aux cyclistes. Initié depuis 2005, ce
projet a pu aujourd’hui couvrir jusqu’à 83 % des routes concernées dans notre région (soit 464 km).
L‘objectif final est de relier le Lac Léman à la Méditerranée. L’itinéraire est constitué d’une
alternance de voies vertes (complètement coupées des automobilistes) et de bandes cyclables.

Par ailleurs, ces voies ne couvrent pas seulement les seules bordures du Rhône, certaines
s’enfoncent également dans les alentours.

-Valoriser le tourisme local-

En plus de faciliter le cyclisme tout en offrant de multiples itinéraires, le projet ViaRhôna vise
également la valorisation et le renouvellement du tourisme local, invitant les utilisateurs à profiter
de découvertes culturelles, patrimoniales, gastronomiques ou bien même oenotouristiques.

C’est également l’occasion pour tous de découvrir des paysages variés, des montagnes Alpines aux
plages de Camargue en passant par les villages et les champs Provençaux.

-De nombreux services mis en place-

Pour permettre à toutes et à tous de profiter au mieux du trajet, ViaRhôna met à disposition de
nombreux services. Ainsi nous pourrons compter sur une application de guidage GPS, une
conciergerie et une consigne à vélo à Lyon, des transferts touristiques depuis l’aéroport, ou encore
la création d’un label « Accueil Vélo » garantissant un accueil de qualité aux cyclistes.

Enfin, l’ensemble du tracé ViaRhôna devrait être balisé pour cet été.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8478 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

CREDIT.jpg

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

mai 2017
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+