Archive | grand angle

Festival « De l’Ecrit à l’écran »

A l’occasion de la dernière édition du Festival « De l’Ecrit à l’écran » (Festival de films documentaires, de médiation culturelle et d’éducation à l’image, Cf programme ci-dessous, la Ferme du Clos et Accueil Paysan Isère vous ont concoctés un petit programme histoire de passer un moment agréable à la ferme!

Mardi 18 Juillet
15h – 22h

Ferme du Clos, Chatelus (38)
www.lafermeduclos.fr

Au programme:
15h-16h30: Visite guidée de la Ferme du Clos au Pas des ânes (6€/pers)
Goûter fermier sucré-salé

18h30-21h: Soirée d’inauguration du Festival « De l’écrit à l’écran »(gratuit)
Projection Rétrospective des films réalisés en ateliers par « De l’Ecrit à l’Ecran »

21h: Pic-Nic paysan
Tous les bénéfices iront à l’association Accueil Paysan Isère.

Cet événement  sera une des dernières de « l’Ecrit à l’Ecran » , après 10 années de programmations sur le Royans Vercors !!

Catégorie grand angleCommentaires fermés

LE TOUR DE FRANCE «MONTAGNES»

Cols du Galibier, de l’Iseran, du Lautaret, le Mont Ventoux, la montée de l’Alpe d’Huez… Au fil des décennies, le Tour de France a rendu mondialement célèbres certains cols et routes de montagne.

Cet été, la célèbre course cycliste passera par 5 massifs français : les Vosges, le Jura, les Alpes (du Nord et du Sud), les Pyrénées et le Massif Central : cela fait 25 ans que ce n’était pas arrivé et c’est un beau coup de projecteur sur nos belles montagnes et les spécificités de chaque territoire.

France Montagnes sera présent lors des étapes de montagne française. Les huit étapes que compte ce « Tour de France Montagnes » verront le déploiement d’un maillot à pois géant de 40 mètres par 40, un clin d’oeil au maillot du meilleur grimpeur !

• Mercredi 5 juillet (Vosges) : Vittel / La Planche des Belles Filles : une montée courte mais avec 20% de pente !
• Samedi 8 juillet ( Jura) : Dole / Station des Rousses : une étape qui se déroule intégralement dans le département du Jura.
• Dimanche 9 juillet (Alpes du Nord) : Nantua / Chambéry : 4600m de dénivelé positif sur cette étape.
• Jeudi 13 juillet (Pyrénées) : Pau / Peyragudes : 214km pour l’étape la plus longue des Pyrénées.
• Vendredi 14 juillet ( Pyrénées) : Saint Girons / Foix : 100km et pas un de plus.
• Dimanche 16 juillet (Massif Central) : Laissac-Sévérac l’Eglise / Le-Puy-en-Velay : le col de Peyra Taillade sera gravi pour la première fois de l’histoire du Tour de France.


• Mercredi 19 juillet (Alpes du Sud) : La Mure / Serre Chevalier Vallée (183 km) : Un peloton de coureurs aux couleurs de France Montagnes composé de grands champions sportifs français & internationaux mais aussi de 40 moniteurs ESF ouvrira la route aux coureurs pro en grimpant le « sommet du Tour de France », le mythique Col du Galibier (2642m), avant de de rejoindre la station haute-alpine de Serre Chevalier Vallée.

Aux côtés des moniteurs, nous retrouverons :
- Jean-Baptiste Grange (double champion du monde de slalom)
- Franck Piccard (champion olympique de Super-G)
- Autres noms à venir…
• Jeudi 20 juillet (Alpes du Sud) : Briançon / Col de l’Izoard : une des grandes étapes du Tour dans un décor lunaire au nord-ouest du massif du Queyras.

LE VÉLO, BIENFAITS POUR VOUS !

• Les activités physiques en montagne, comme le vélo, permettent aussi au corps de sécréter des endorphines, qui procurent une sensation de bien-être intense…
• Plus de globules rouges, plus d’énergie ! Les sportifs de haut-niveau le savent depuis longtemps : s’entraîner en montagne permet d’accroître ses capacités physiques et pulmonaires une fois redescendu au niveau de la mer.

Au bout de quelques jours, le taux de globules rouges s’accroît pour aider le corps à capter le peu d’oxygène disponible en altitude. De retour en vallée, le résultat est là, on est plus performant, tout en se fatiguant moins vite.

Catégorie montagne, sportCommentaires fermés

Le Tour: étape La Mure/Serre chevalier

La Mure qui avait accueilli une arrivée d’étape du Dauphiné se verra accueillir les forçats de la route pour une étape de haute voltige du Tour de France.

En effet le mardi 18 juillet la 17ème étape du Tour partira de La Mure pour rejoindre Serre Chevalier. Une étape dantesque avec  ce que les Alpes présentent de plus prestigieux : le col de la Croix de Fer puis le Galibier de retour après six ans d’absence en passant par le Télégraphe…

Bien entendu l’ensemble du territoire matheysin est mobilisé pour que ce départ d’étape soit une véritable fête avec de nombreuses animations mais aussi une vitrine avec présentation de produits locaux, artisanat…

123456


Catégorie A la une, sportCommentaires fermés

Arrivée de la troisième étape du Criterium à Tullins

Pour sa 69ème édition, le Critérium a fait de Tullins l’arrivée de la troisième étape, la plus longue de toute la compétition. Après être parti du Chambon sur Lignon en Haute Loire, et après 184 km pluvieux, les coureurs ont finalement franchi l’arrivée au bout de plus de 4h de course.

C’est finalement le hollandais Koen Bouwman de l’équipe Lotto NL – Jumbo, porteur du maillot à pois, qui s’est imposé sur cette étape, offrant la victoire de l’étape à son équipe par la même occasion.

Cependant, l’équipe demeure 18ème au classement général de la compétition, le champion du jour lui-même ne se trouve qu’à la 147ème place en individuel.

Actuellement, Thomas De Gendt détient le maillot jaune et le maillot à pois (donc porté par Koen Bouwman) et Arnaud Demare tient le maillot vert. C’est Pierre-Roger Latour qui porte le maillot blanc.

Paul Savary

Catégorie A la une, sportCommentaires fermés

Critérium du Dauphiné: l’Isère en pôle!

Du dimanche 4 au dimanche 11 juin 2017, le 69e Critérium du Dauphiné comprendra 8 étapes pour une distance totale de 1155 kilomètres.

Sans titreCe dimanche, la première étape, très accidentée fera une boucle autour de St Etienne.

Dès la troisième étape, mardi 6 juin, le  » Cri » fera étape en Isère. En provenance du Chambon sur Lignon, l’étape s’achèvera à Tullins. L arrivée est prévue à Tullins vers 16 heures.

1

1

La quatrième étape, le lendemain mercredi, sera décisive puisqu’il s’agit d’un contre la montre  entre La Tour du Pin et Bourgoin jallieu. Long de 23,5 km le parcours passera par Rochetoirin, Montcarra, St chef, St Savin.. Une étape faite pour  » costauds » et nul doute que Chris Froome s’en donnera à coeur joie..

1

Après deux étapes de plat, le critérium reviendra en Isère avec la haute montagne au programme..Samedi 10 juin, la veille de l’arrivée finale sur le plateau de Salaison, le parcours proposé partira d’Aoste pour s’achever tout simplment à l’Alpe d’Huez.. Avec une grande nouveauté. Les coureurs de passeront pas par les fameux 21 lacets mais par Sarenne. Une route étroite, à la montée très difficile..Cette montée sera d’autant plus délicate qu’auparavant les coureurs seront passés par la chartreuse et franchi les cols du Crucheron, de Porte..

1


Catégorie sportCommentaires fermés

Parc du Vercors,Grenoble-Alpes Métropole unis dans: “Territoire à Energie Positive et Croissance Verte”

Jacques ADENOT, Président du Parc naturel régional du Vercors et Christophe FERRARI, Président de Grenoble-Alpes Métropole ont lancé le 4 mai dernier  une démarche commune baptisée “Territoire à Energie Positive et Croissance Verte” ou TEpos-CV, en mairie de Fontaine en présence de nombreuses
personnalités.

Le Parc du Vercors et Grenoble-Alpes Métropole reconnus et labellisés « Territoire à
Energie Positive pour la Croissance Verte » par l’Etat avec TEPCV* et par la Région
Rhône-Alpes Auvergne avec TEPOS* en 2016, s’engagent mutuellement en faveur de
la transition énergétique et écologique. Ce partenariat en faveur de la transition
énergétique intègre pleinement les choix de vie des habitants du Vercors et de la
métropole mais aussi des nouveaux enjeux liés au changement climatique, tout en
témoignant des liens forts entre la ville et la montagne, dans une complémentarité
de services, de ressources et de milieux.
Le programme commun 2017-2020, englobe 5 thématiques : les mobilités, la
biodiversité, la filière bois-énergie, la réduction de la pollution lumineuse et les
énergies renouvelables.
Des actions concrètes par territoire, telles qu’un Plan lumière pour la métropole, la
rénovation d’une chaufferie bois et l’extension d’un réseau de chaleur pour le Parc
du Vercors ou encore des actions communes comme un dispositif d’auto-stop avec
une signalétique connectée et un projet de stockage-séchage de bois de
chauffage, verront le jour sur ces deux territoires fortement impliqués en faveur de
la transition énergétique.
L’Etat et la Région Rhône-Alpes-Auvergne soutiennent cette collaboration
conjointe à hauteur de 2 millions d’euros (investissement) et 100 000 euros
(ingénierie).

- TEPCV est une reconnaissance de l’Etat de l’engagement des territoires dans une
démarche de transition énergétique.
- TEPOS est une reconnaissance régionale des territoires qui les engagent à produire autant d’énergie qu’ils n’en consomment d’ici 2050.

Le lancement de ce partenariat s’est officialisé à Fontaine. Choix judicieux puisque Fontaine  est ville porte du Vercors, membre de la Métro, adhérente au Parc Naturel Régional du Vercors … » Nous sommes au coeur de cette démarche qui doit être une mobilisation citoyenne, nous sommes concernés et sommes preneurs de toute initiative environnementale.. » a précisé Jean Paul Trovéro, maire de Fontaine.

Jérôme Dutroncy, adjoint au maire et vice président de la Métropole c’est réjouit de cette démarche  » de longue haleine, qui demande la mobilisation de tous. C’est un projet de territoire et il faut bien garder en mémoire que si rien n’est fait ce territoire aura un tout autre visage dans les prochaines années, réchauffement de la planète oblige.. »

Jacques Adenot, président du parc naturel régional du Vercors a rappelé que  » le Parc est au service du territoire et que nous devons tout mettre en oeuvre pour le protéger, assurer son avenir.. Nous prônons une approche territoriale de l’énergie qui valorise les besoins et les richesses locales. Tous les projets 20170504_172821allant dans ce sens auront l’appui du Parc..Bois énergie, centrales villageoises, modes de déplacement, cuisiner local, valorisation des produits du Vercors…nous sommes mobilisés avec l’ensemble des acteurs de notre territoire pour mener à bout cette démarche ambitieuse qui consiste à ce que le Vercors produise autant d’énergie qu’il en consomme en 2050… »

Virginie Pfanner, vice présidente à la région et au Parc a souligné : » la région est leader dans cette démarche et que celle ci ne peut se mettre en place qu’avec une mobilisation des collectivités, des entreprises et des citoyens.. Cette initiative dynamise l’esprit d’innovation mais aussi l’économie, l’emploi.. »

Christophe Ferrari, président de Grenoble-alpes-Métropole s’est dit  » ravi que cette démarche soit collective et concerne  » deux territoires complémentaires: le Parc du Vercors et l’agglo. Nous devons monter des actions collectives afin de réussir la transition énergétique, c’est indispensable, vital pour notre avenir et celui de nos enfants.. Il faut savoir que si les températures continuent d’augmenter, notre environnement et nos forêts auxquels nous sommes tant attachés n’auront plus du tout le même visage. »

20170504_174229

De gauche à droite, Jean-Paul Trovero, maire de Fontaine, Christophe Ferrari, président de la Métropole, Jacques Adenot, président du PNRVercors et Virginie Pfanner, vice présidente de la Région.

Et de poursuivre: la Métro est un espace d’innovation avec en particulier 4500 logements qui ont été rénovés grâce à l’opération Mur/Mur.  » Certains particuliers ont vu leur facture de chauffage baisser de25 à 30%. Nous avons l’ambition de faire bénéficier de cette opération Mir/Mur 4000 propriétaires supplémentaires d’ici 2022.. » A préciser cela a permis de ne pas rejeter 6000 tonnes  de CO2 dans l’atmosphère..

Le processus est engagé et bien engagé..


Catégorie La Métro, parcs, planète TerreCommentaires fermés

Talents gourmands 2017: très beau cru!

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes a organisé, aux côtés de 20 autres Caisses régionales du Groupe, le concours Talents Gourmands, en partenariat avec le magazine Bottin Gourmand.

L’ objectif de mettre à l’honneur l’ensemble de la filière gastronomique de son territoire.

Ce concours, au concept inédit « du champ à l’assiette », rassemble trois catégories de professionnels qui, par leur savoir-faire et leur amour du bon produit, célèbrent les richesses culinaires de la Drôme, de l’Isère, de l’Ardèche et du Sud-Est lyonnais :

· les agriculteurs ;

· les artisans des métiers de bouche ;

· les restaurateurs.

Pour cette troisième édition 135 inscrits, un record… 9 ont été sélectionnés pour participer à la finale qui s’est déroulée au restaurant les terrasse d’Uriage tenu par le chef étoilé Christophe Arribert.

Christophe Arribert, tout naturellement président du jury  a tenu à préciser:  » le slogan du champ à l’assiette correspond tout à fait à notre éthique.. Les producteurs nous offrent, dans la difficulté liée à la dureté de leur métier des produits d’excellente qualité, à nous, artisans et restaurateurs de savoir les transformer et de les faire apprécier. »

Nathalie Peyrachond, vice présidente de la caisse régionale du crédit agricole sud Rhône-Alpes a dit combien la banque verte  » celle qui est la plus proche du territoire, du terroir, des agriculteurs était fière d’organiser ce concours qui met en avant le savoir faire des hommes et des femmes qui dont dans l’ombre mais mettent en valeur nos produits et à travers eux notre région.  »

Pour Nathalie Peyrachond mais aussi pour l’ensemble du jury, tous les concurrents méritent de gagner mais il a fallu faire une sélection.  » Ce fût difficile  » précise le président du jury Christophe Arribert.

Pour la première fois c’est un trio dans chaque catégorie qui a été récompensé. Le lot le plus important étant un chèque de 3000 euros pour le vainqueur, les deux autres candidats retenus s’octroyant un chèque de 1000 euros.

PALMARES

catégorie agriculteurs

- Jocelyn Comaills, premier prix.. Petits-fruits bio, sorbets bio, pots gourmands et miel, il est installé à La chappelle du Bard ( Isère)

 » La formation et les différents stages m’ont orienté tout naturellement vers la production et la transformation de petits fruits rouges. Début 2014 j’ai pu lancer mes plantations sur mon terrain. Dans un souci d’équilibre de l’écosystème, j’ai planté différentes variétés, me garantissant une production diverse et des produits aux gouts variés. »


- Les deux autres classés: Rémi Tailhardas, apiculteur à Rochefort-Samson et Sophie Eymin, viticultrice  à Seyssuel.


Catégorie artisans

-  premier prix: Sylvain Petit, vinaigrier et moutardier à Aizac en Ardèche,

Vinaigrerie Moutarderie artisanale utilisant une méthode ancestrale pour fabriquer des produits haut de gamme avec des matières premières uniquement locales.


- La chocolaterie Jouvenal de La Côte St André et la cave Noisel de St Jean en Royans complètent le palmarès.


Catégorie restaurateurs

- Mathias Merle, du Carafons à Annonay en Ardèche, se hisse à la première place.

Mathias Merle fait  déguster une cuisine naturelle, axée sur le produit et le goût…

 » Je mets un point d’honneur à travailler avec les producteurs locaux, respectueux de notre environnement, afin de valoriser au fil des saisons leurs produits. »


- Les deux autres lauréats: Romain Hubert, de l’Emulsion à Saint-Alban-de-Roche, Isère, et Judith Auzias, de la Ribote à Buis-les-Baronnies ( Drôme).



Catégorie grand angleCommentaires fermés

Vivement l’année prochaine!

Les abords de la Coupole mais aussi tout Villard de Lans ont vécu un week-end de folie » rythmé par la coquille St Jacques. On annonce la venue à la fête de la coquille St Jacques de près de 30 000 personnes. Fort possible.

La seule certitude est que le cap des 30 tonnes de coquilles St Jacques a été atteint, même dépassé.

Sous le chapiteau qui n’a pas désempli, les chefs nous ont régalé en préparant les coquilles de multiples façons..Un vrai régal!

Dégustations, intronisations, animations diverses dont beaucoup de musique ont rythmé cette journée de dimanche.

Le mot de la fin revenant à Claude Ruel, président de l’association cuisines et passion en Vercors, organisatrice de la fête. « 

Cette neuvième édition est l’édition de tous les records, avec plus de trente tonnes de coquilles vendues. Cette fête nous demande des mois de travail car l’organisation est assez lourde. Mais le succès est là et nous encourage déjà pour organiser la fête de l’année prochaine qui s’annonce grandiose. On fêtera le 10ème anniversaire de ce rendez vous unique entre la mer et la montagne. Un anniversaire qui sera plein de surprises, de nouveautés…  » Rendez vous donc en mars 2018… Les 35, 40 tonnes seront elles d’actualité? Sans doute..

Voici le diaporama de la matinée de dimanche

Catégorie loisirs/détente, montagne, pêcheCommentaires fermés

Critérium du Dauphiné: l’Isère décisive.

Du 4 au 11 juin prochains, la 69ème édition du Critérium du Dauphiné mettra aux prises l’essentiel des favoris du Tour de France, pour la première fois confrontés en compétition au redoutable Mont du Chat. Au cœur du triptyque montagnard sur lequel se départageront les prétendants au titre, le Dauphiné fera étape pour la deuxième fois de son histoire à l’Alpe d’Huez…en empruntant un final inédit.

Le rendez-vous est fixé à Saint-Etienne, qui au-delà de son attachement au football, peut aussi être regardée comme l’une des capitales françaises du cyclisme, avec 25 passages du Tour de France, 59 pour Paris-Nice et surtout 24 apparitions sur la carte du Critérium du Dauphiné.

Le 4 juin prochain, c’est par une étape mouvementée, avec trois tours d’un circuit final exigeant comprenant la côte de Rochetaillée, que débuteront les débats. Les sprinteurs pourraient s’y retrouver en délicatesse, mais auront certainement l’opportunité de s’expliquer sur les deux arrivées suivantes, à Arlanc et Tullins, avant de laisser la parole aux rouleurs sur un contre-la-montre jugé à Bourgoin-Jallieu.

Les favoris de l’épreuve seront déjà identifiés après cet exercice solitaire de 23,5 km, mais ils devront surtout mobiliser leurs talents de grimpeurs (et de descendeurs !) sur les trois journées qui concluront la semaine. Immédiatement avant l’arrivée à La Motte-Servolex, ceux qui le peuvent sortiront leurs griffes sur les pentes du Mont du Chat, qui se raidissent sur près de 9 kilomètres, à plus de 10 % de moyenne.

La découverte sera particulièrement instructive sur cette ascension également au programme de la 9ème étape du Tour de France entre Nantua et Chambéry. Le Dauphiné prendra le lendemain aussi des airs de juillet pour une arrivée à l’Alpe d’Huez… dont l’approche est totalement revisitée. Un détour envoie les coureurs se départager en montant au col de Sarenne, puis sur les quatre derniers kilomètres de l’ascension classique !

Rien ne sera pourtant acquis dans la station iséroise, puisque les 115 kilomètres du lendemain ne laisseront aucun répit à ceux qui tenteront de défendre leurs positions : il n’y aura pour ainsi dire pas un mètre de plat, pour enjamber le col des Saisies, puis les Aravis et la Colombière, avant de s’attaquer aux 11,3 km de l’ascension finale au Plateau de Salaison (9,2 % de pente moyenne). Les prétendants au Tour de France devront être dans le coup.

Le programme des étapes :

Dimanche 4 juin, 1re étape : Saint-Etienne > Saint-Etienne, 170 km
Lundi 5 juin, 2e étape : Saint-Chamond > Arlanc, 171 km
Mardi 6 juin, 3e étape : Le Chambon-sur-Lignon > Tullins, 184 km
Mercredi 7 juin, 4e étape : La Tour-du-Pin > Bourgoin-Jallieu, 23,5 km (c-l-m. ind.)
Jeudi 8 juin, 5e étape : La Tour-de-Salvagny > Mâcon, 175 km
Vendredi 9 juin, 6e étape : Parc des Oiseaux Villars-les-Dombes > La Motte-Servolex, 145,5 km
Samedi 10 juin, 7e étape : Aoste > Alpe d’Huez, 167,5 km
Dimanche 11 juin, 8e étape : Albertville > Plateau de Solaison, 115 km

Catégorie sportCommentaires fermés

Adieu paysans..

Catégorie grand angleCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

juillet 2017
L Ma Me J V S D
« juin    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+