Archive | territoires

PNR du Vercors: Jacques Adenot réélu président

adenotLe comité syndical du Parc naturel régional du Vercors s’est réuni samedi 3 octobre à La Chapelle-en-Vercors pour procéder aux élections de son bureau, de sa présidence et des vice-présidences.

Le bureau a été renouvelé à 46% (soit 16 nouveaux élus sur 35 qui siègent), vous trouverez la liste complète sur Internet via ce lien.

Jacques Adenot a été élu pour un second mandat à la présidence du Parc du Vercors avec Michel Vartanian en tant que 1er vice-président en charge de la Réserve naturelle des Hauts-Plateaux, de la question du loup, de l’aménagement et de la communication par 129 voix sur 158 exprimées (soit 29 votes blancs ou nuls).

L’équipe des vice-président-e-s est composée de :

  • Philippe Ageron (Pont-en-Royans), vice-président en charge de la biodiversité
  • Robert Alleyron-Biron (La Rivière), vice-président en charge de l’agriculture et de la forêt
  • Marie-Odile Baudrier (St-Julien-en-Vercors), vice-présidente en charge de l’éducation, la culture et la participation citoyenne
  • Didier-Claude Blanc (Région Auvergne-Rhône-Alpes), en charge des relations à la Région
  • Pierre-Louis Fillet (Communauté de communes du Royans-Vercors), vice-président en charge de la révision de la charte
  • Michaël Kraemer (Communauté de communes du Massif du Vercors), vice-président en charge du tourisme
  • Christian Morin (département Drôme), vice-président en charge des relations au département de la Drôme
  • Fabien Mulyk (département Isère), vice-président en charge des relations au département de l’Isère
  • Virginie Pfanner (Région Auvergne-Rhône-Alpes), vice-présidente en charge des finances.

  • bureau PNRV

Des délégations se verront confiées dans un second temps après la prise de fonction.

Catégorie territoiresCommentaires fermés

VIS MA VIE D’AGRICULTEUR EN CHARTREUSE !

En 2020, le Parc naturel régional de Chartreuse lance l’événement « Vis ma vie d’agriculteur »

9 visites de fermes seront organisées en 2020 pour l’événement « Vis ma vie d’agriculteur », créé par le Parc de Chartreuse. Ces nouveaux rendez-vous proposent de faire découvrir aux habitants du territoire l’agriculture locale et de mieux comprendre son fonctionnement et ses enjeux.

Ces visites de 2h30 environ aborderont l’activité agricole dans sa globalité (production, transformation, commercialisation) et permettront aux participants de visiter des fermes de productions différentes (viticulture, élevage, maraîchage, …). Ces rencontres permettront de répondre aux questionnements du grand public sur le métier d’agriculteur et d’échanger.

Au programme 9 rendez-vous :

- Viticulture : « Aux fruits de la treille », Corinne et Daniel Billard, 228 Route des Echelards D22 73800 Myans – 04 79 28 02 87 → Mercredi 8 juillet à 16h

-Viticulture : « Domaine le P’tiou vigneron », Jean François Marechal, Les Belettes – 73190 Apremont – 06 03 25 41 96 → Vendredi 17 juillet à 17h30

- Apiculture « Le Ruchers des Marmottes », Claire Revel, 60 chemin de l’Alpette-Bellecombe – 38530 Chapareillan – 06 87 89 33 59 → Mardi 28 juillet à 15h30

- Elevage de vache à viande : « La ferme de l’Oie », Alain et Nadine Pajon, chemin de l’Oie-38700 Le Sappey en Chartreuse – 04 76 88 85 22 → Mardi 4 aout à 14h

- Maraichage : « Les Bottes Vertes », Stéfany Rey, Chemin des barrières – Le Sappey en Chartreuse – 06 73 29 69 05 → Jeudi 6 aout à 10h

- Elevage de chèvre Mohair : « Mohair des Petites Roches », Eric Galaup, 124, route des 3 villages – St Hilaire – 38660 Plateau des Petites Roches – 06 73 77 69 93 / 06 09 05 32 80 → Vendredi 14 aout à 10h

- Maraichage : « Les jardins de Chamechaude », Stéphanie Pitot, Les Epallets – 38380 Saint-Pierre-de-Chartreuse – 06 40 98 72 84 → Mercredi 26 aout à 9h30

- Elevage ovin viande et laine : « La ferme des Belines », Nadège Herveleu, Le Désert 73670 Entremont le Vieux – 06 60 76 66 76 → Mercredi 16 septembre à 10h

- Elevage bovin viande : « la ferme de la Provenchère », Véronique Iannuzzi, 3053 route de Lyon – 73360 Les Echelles – 06 50 72 13 29 → Mercredi 4 novembre à 14h

RENSEIGNEMENTS

Ces visites ont lieu dans les fermes

Adaptez votre tenue, respectez les consignes données par l’agriculteur et respectez le site qui vous accueille.

Ces visites sont accessibles aux enfants sous la responsabilité de leurs parents.

Afin de garantir la sécurité de tous, chacune de nos visites fera l’objet d’un cadre sanitaire adapté : sortie exclusivement sur inscription, groupe limité à 10 personnes jusqu’à nouvel ordre, respect des distances de sécurité, port du masque conseillé (le Parc ne fournira pas les masques)

INSCRIPTIONS

Visite gratuites organisée par le Parc de Chartreuse

Sur inscription auprès de l ‘office de tourisme Cœur de Chartreuse

04 76 88 62 08 – info@coeurchartreuse-tourisme.com

Catégorie parcs, territoiresCommentaires fermés

Enfin des perspectives d’avenir pour la liaison ferroviaire entre Grenoble et Gap !

Christophe FERRARI, Président de Grenoble-Alpes Métropole et Yann MONGABURU, Vice-Président délégué aux déplacements, participaient ce jour au Comité de Pilotage interrégional de l’étoile ferroviaire de Veynes :

« La Métropole est mobilisée depuis le début de la mandature en cours pour la pérennisation de la liaison ferroviaire entre Grenoble et Gap, une mobilisation qui s’est notamment traduite par une participation inscrite dans le cadre du Contrat de Plan Etat-Région 2015-2020.

Elle poursuivait depuis l’origine un objectif simple : pas de fermeture et pas de suspension des circulations sauf pour la réalisation de travaux.

Si beaucoup de temps a de toute évidence été perdu, un temps qui ne peut malheureusement pas totalement être rattrapé, l’essentiel est que cette mobilisation, partagée avec de nombreux usagers et citoyens comme avec de nombreux Maires et Présidents d’intercommunalité, porte aujourd’hui ses fruits. Enfin !


Ainsi, la réunion du Comité de Pilotage interrégional de l’étoile ferroviaire de Veynes ce jour a permis de conclure le tour de table financier d’une première phase de régénération de la ligne qui permet d’écarter toute menace de fermeture.

C’est ainsi pas moins de 22,5 millions d’euros qui seront mobilisés par les partenaires sur son versant situé en région Auvergne-Rhône-Alpes.

La Métropole y prend naturellement toute sa part, convaincue de l’importance de la préservation d’une liaison ferroviaire à travers les Alpes du sud, qui sera pour partie le support du futur « RER » métropolitain, et solidaire de l’ensemble des territoires desservis. »


Catégorie La Métro, région Auvergne Rhône-Alpes, transportCommentaires fermés

SALON TERRITOIRE CHARTREUSE

Organisée par l’agence évènementielle chartrousine Déplacer les montagnes avec le soutien de la Communauté de Communes Cœur de Chartreuse et du PNR Chartreuse, la première édition du Salon Territoire Chartreuse aura lieu sur le site de la Salle du Revol de Saint Laurent du Pont (38) du 23 au 25 mai 2019 et regroupera près de 90 exposants et participants !
Accédez au programme
3 jours d’exposition, de conférences, de rencontres et d’animations en tous genres pour célébrer le #madeinchartreuse, et permettre aux professionnels comme au grand public de (re)découvrir en accès libre tous les trésors et ressources du territoire grâce aux 90 exposants et participants !

Catégorie nature, territoiresCommentaires fermés

Le Crédit Agricole double ses forces sur la montagne

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et le Crédit Agricole des Savoie créent une coopération montagne pour amplifier leurs accompagnements des acteurs de l’arc alpin. Ainsi, l’expertise et la capacité financière de l’ensemble offriront une puissance sans équivalent au service du territoire alpin !

Le salon Alpipro a été l’occasion de signer une convention de coopération entre les deux banques en présence des acteurs du marché de la Montagne. Cette coopération va permettre aux banques de couvrir un territoire plus large et de doubler leur capacité financière sur la montagne ; elles vont donc être plus puissantes dans les tours de table, aussi bien en tant que prêteurs que pour des opérations sur fonds propres.

Les deux Caisses régionales au service du territoire vont être capables de traiter plus de dossiers, avec une capacité d’investissement encore plus im­portante. L’économie alpine en sortira gagnante.

L’accord entre les deux Caisses régionales se fait tout naturellement, car il vient formaliser une relation déjà très étroite.

Depuis deux ans, elles ont mené plusieurs actions en commun : le pôle Montagne du Crédit Agricole des Savoie a participé au financement de projets hôteliers en Isère, comme le Daria I Nor du groupe Lodge and Spa à l’Alpe d’Huez. Pour sa part, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes est venu aux côtés du Crédit Agricole des Savoie pour investir dans le Club Med Les Arcs Panorama en Tarentaise. D’ores et déjà, il est acté que les deux banques participeront ensemble au futur ascenseur valléen Allemont-Oz, en Isère.

Richard Laborie, directeur général adjoint Développement du Crédit Agricole des Savoie, rappelle que la montagne, « ce sont des métiers, des investissements et une économie spécifique avec des enjeux environnementaux importants. L’économie de la montagne représente 120.000 emplois directs et indirects dans plus de 350 stations de ski. Le marché alpin offre donc une forte attractivité sur un espace très large, justifiant une nouvelle approche globale et homogène pour mieux répondre aux besoins d’ensemble. »

Vincent Mouveroux, directeur général adjoint Développement Sud Rhône Alpes, affirme que « l’expertise et la puissance financière née de la coopération des deux banques offriront une puissance financière sans équivalent au service du territoire alpin.

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et le Crédit Agricole des Savoie se mobilisent déjà régulièrement ensemble sur des investissements pour des remontées mécaniques en stations ou sur des opérations de construction pour accroître le stock de lits chauds. Demain, ensemble, nous allons continuer avec ferveur à oeuvrer pour accompagner cette modernisation et contribuer à l’attractivité de nos stations de l’arc alpin. »

Sans titre

Catégorie Pays de Savoie, territoiresCommentaires fermés

19ème fête du St Marcellin

Le Saint-Marcellin, petit fromage crémeux à pâte molle au lait de vache, tient son nom de son berceau d’origine : un village d’Isère au pied du Vercors. Parfois légèrement plissée, sa croûte est en grande partie ou totalement recouverte d’une flore blanche, beige à gris-bleue. Il se présente sous la forme d’un cylindre à bords arrondis pesant au minimum 80 grammes.

Franc et moyennement salé, le Saint-Marcellin présente une richesse aromatique équilibrée (arômes fruités, de miel…) à dominante lactique.

Ce fromage a obtenu son IGP en 2013 et il se devait bien d’être fêter au centre de son berceau: à st Marcellin..

Ce dimanche 7 avril 2019  s’est donc déroulée  la 19ème édition de la Fête du Saint-Marcellin !

Organisée par la ville de Saint-Marcellin, en collaboration étroite avec le Comité pour le Saint-Marcellin IGP, cette  Fête a été l’occasion de profiter des différentes animations familiales et de (re)découvrir le fameux Saint-Marcellin IGP  mais aussi une multitude de produits locaux présentés par les producteurs eux mêmes..

Car comme l’a précisé Frédéric DE AZEVEDO, maire de St André en Royans et Président de  la Communauté de communes de l’Isère au Vercors la région de St Marcellin est le poumon gastronomique de l ‘Isère avec les ravioles, la noix de Grenoble, le bleu du Vercors sassenage, la truite du Vercors , le St Félicien et bien sûr le st Marcellin.. propos tenus lors de son intronisation au  sein de la confrérie du St Marcellin..
Fête qui a connu bien entendu un très beau succès avec la présence de milliers de visiteurs et de nombreux  agriculteurs dont leur président Jean Claude Darlet et  aussi et surtout de producteurs laitiers..

On citera en particulier Paul Faure Président de Vercors Lait,  Daniel Vignon du Syndicat interprofessionnel du Vercors Sassenage, Jean Michel Bouchard président du comité de promotion du St Félicien au lait de vaches, association qui mène depuis deux ans, une réflexion engagée par les producteurs laitiers du saint-marcellin pour la labellisation IGP (Indication géographique protégée) du Saint-Félicien et bien entendu Bruno Neyroud président du Comité interprofessionnel du St Marcellin..

Avec ce dernier nous avons abordé les derniers rebondissements dans l’affaire de la station d’épuration de l’entreprise Lactalis à St Just de Claix..
Pour rappel en 2000, l’entreprise avait demandé son raccordement à la station d’épuration de la communauté de communes alors en construction, avant de demander en 2014 à construire sa propre installation de traitement. Et depuis il y avait blocage, Lactalis continuant à rejeter ses déchets dans la rivière Isère..

Le maire Joël O’Baton devant la pression de l ‘Etat et de Lactalis acceptant fin mars de « signer le permis de construire pour éviter le blocage de l’ensemble de la commune en termes d’urbanisme, de préserver les emplois, l’avenir des producteurs laitiers  et surtout pour faire cesser la pollution émise par Lactalis »
Bruno Neyroud a salué cette décision  » sans la juger » .. Cette affaire a trop durer, 8 ans c’est trop… elle a fait beaucoup de tort à notre filière…Il était vraiment temps qu’une solution soit trouvée ».
A noter que cette année est marquée par le cinquième anniversaire de la confrérie du St Marcellin qui pour l’occasion était accompagnée de ses confréries amies que sont celles du bleu du Vercors sassenage et du St Marcellin

Voici le déroulé de cette 19ème édition en images:





Catégorie A la une, foires/salons, terroirs/gastronomieCommentaires fermés

GROUPE PROVENCIA : A L’ÈRE DU DIGITAL

Le groupe Provencia, 1er distributeur de Produits Régionaux et Locaux en région Rhône Alpes, propose aujourd’hui plus de 3 650 références régionales et locales dans les rayons de ses 41 magasins. Toujours à l’affut de nouvelles opportunités de communication, Provencia surfe plus encore depuis janvier 2018 sur la tendance du digital. Après Sans titreSkiinfo.fr cet hiver, c’est sur le site Routard.com que le groupe a réalisé une campagne attractive estivale, dans le but de toucher au plus près ses client, et particulièrement ses prospects les touristes.

Séduire les touristes 2.0

Entre juillet et août 2018, c’est sur Routard.com que le groupe a lancé une campagne digitale veillant à informer les touristes de l’existence de Provencia et de son offre de produits régionaux. 1er site éditorial francophone français consacré aux voyages, Routard.com a ainsi permis de toucher directement les potentiels clients en vacances dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.
Le site, qui propose une large palette de rubriques et de services pour donner envie de voyager et bien préparer ses week-ends et ses vacances, offre ainsi à Provencia une belle visibilité auprès des touristes de passage dans la région ou en instance d’arriver.
Une campagne digitale multicanal Cette campagne a eu pour but de rappeler aux touristes qu’il est possible de trouver d’excellents produits régionaux et locaux dans les magasins Carrefour et Carrefour Market du Groupe Provencia. Des spécialités régionales que les estivants sont friands de consommer sur place mais également de ramener chez eux.
Les arguments défendus par la campagne sont ceux de la diversité des produits proposés au sein du Groupe, avec plus de 3 650 produits issus de la région, de qualité et à prix abordable.

Provencia s’engage également auprès des touristes et l’a fait savoir, puisqu’il propose sur son site web de nombreux itinéraires de balades et randonnées ainsi qu’une large sélection de recettes de cuisine à base de bons produits du terroir (salaisons et charcuteries, poissons du lac, biscuits, chocolats, confitures…).
Entre le 16 juillet et le 6 août 2018, cette campagne digitale s’est adressée aux visiteurs du site via 5 dispositifs :
• Un article éditorial entièrement dédié au Groupe Provencia.
• Une bannière dans la rubrique « actus voyageurs ».
• Une newsletter envoyée à plus de 350 000 abonnés.
• La mise en place de push sur les réseaux sociaux pour
toucher la communauté sur la page Facebook du Routard
(365 000 abonnés) et sur le compte Twitter (39 600
followers).
• Une bannière sur l’ensemble du site Routard.com.

Provencia au plus proche de ses clients

Par ce nouveau dispositif, le groupe Provencia dynamise sa communication en la diversifiant plus encore avec le digital. Un virage entamé en 2014 avec la création de son site internet www.provencia.fr, véritable vitrine du Groupe et de l’ensemble de ses magasins, permettant de retrouver produits & services en temps réel, depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone.

Egalement présent sur les réseaux sociaux avec une page Facebook https://www.facebook.com/provencia/ sur laquelle sont présentées les actualités du Groupe et des 41 magasins, les animations, promotions et jeux en cours, Provencia les optimise pour créer plus encore de proximité avec ses clients, en dehors des magasins.

Les produits du terroir chez Provencia : proximité, qualité, saveur

Acteur de la distribution en Rhône-Alpes depuis 1963, le groupe Provencia s’est depuis sa création distingué par son attachement aux Produits Régionaux & Locaux. Fidèle à ses valeurs, il défend et soutient depuis toujours le savoir-faire des producteurs et affiche avec fierté sa volonté de s’impliquer et d’agir pour l’économie de la région.

Les 41 magasins Carrefour et Carrefour Market du groupe Provencia, présents en région Auvergne-Rhône-Alpes et dans le Jura, référencent plus de 309 producteurs régionaux et locaux, qui s’illustrent au travers de 3 650 références produits présents à l’année dans l’ensemble des magasins.

Catégorie consommation, terroirs/gastronomieCommentaires fermés

LE PONT DE SAINT-QUENTIN-SUR-ISERE INAUGURE

Ce jeudi 20 septembre, le Président du Département Jean-Pierre Barbier a inauguré le nouveau pont de Saint-Quentin-sur-Isère de la RD45. Cet important chantier d’un montant de 22,25 millions d’euros permet de fluidifier le trafic tout en le sécurisant.

DSC_3575001

Un chantier terminé dans les temps

Livré dans les temps, le nouveau pont a été mis en circulation en novembre dernier.
Engagés en avril 2015, ces travaux étaient de grande envergure. Le pont long de 190 mètres, fait une largeur de près de 15 mètres et pèse environ 600 tonnes. Il supporte 2 voies de circulation de 3,50 mètres. Construit à partir d’une ossature métallique, le pont est un exemple d’ingénierie routière de haut-niveau.
Au-delà de la construction du pont, le projet global nécessitait d’autres travaux pour rendre cohérent l’itinéraire en :
- réalisant un nouveau pont au-dessus du canal de la Morge
-  élargissant le pont franchissant le canal de Saint-Quentin-sur-Isère
- mettant au gabarit la RD 45 sur 1,7 km
- raccordant le hameau du Port au giratoire de l’A49
- aménageant les différents accès desservis depuis la RD 45
Depuis novembre, la circulation sur la RD 45 s’effectuait par alternat de circulation aux extrémités du nouvel ouvrage avec deux feux, afin de finaliser les raccordements routiers.
Le budget total des travaux était de 22,25 millions d’euros dont 13,5 millions d’euros pour le pont, entièrement financés par le Département.
Bernard Perazio, vice-président du Département en charge de la voirie, explique : « C’était un chantier de grande envergure, avec une construction d’une haute technicité. C’est peut-être le pont du siècle en Isère ! Chaque jour le Département investit pour des routes plus fluides et sûres. Ces grands projets sont possibles grâce à notre volonté politique de moderniser chaque jour le réseau routier isérois. »

Un ancien pont trop vétuste pour les besoins actuels

La RD 45 reliant les communes de Saint-Quentin-sur-Isère et Tullins en franchissant l’Isère est un axe important. Elle supporte un trafic moyen de plus de 6 500 véhicules/jour dont près de 5 % sont des poids lourds. Le vieux pont datant de 1930, trop étroit, était devenu au fil du temps inadapté aux besoins de circulation.
Le nouveau pont permettra ainsi de fluidifier et sécuriser le trafic des usagers qui empruntent cette route

Il est doté d’un trottoir ainsi que de deux bandes cyclistes, aménagement intégré lorsque cela est possible dans les nouveaux projets routiers du Département
L’ancien pont a quant à lui été démonté.
« Ce pont et cette inauguration illustrent bien, après le drame de Gênes, l’engagement que le Département prend pour la sécurité des Isérois. Celui de prendre toutes les mesures nécessaires pour prévenir les dangers et de faire preuve d’une réactivité maximale face à l’impact du temps sur certaines structures. La sécurité des routes a un prix, le Département est prêt à le payer » ajoute Jean-Pierre Barbier, Président du Département.

Des aménagements environnementaux réalisés

Des aménagements environnementaux spécifiques ont été réalisés pour compenser les impacts des travaux notamment :
- Le rétablissement d’une zone humide d’environ 1,4 ha sur le site des travaux. Cette surface sera également utilisée pour rétablir l’habitat du triton crêté (espèce protégée)
- La création de zones humides en dehors du site des travaux
- La réalisation d’un passage inférieur sous la RD 45 pour favoriser la traversée de la faune.

Catégorie Département de l'Isère, aménagementCommentaires fermés

Ligne Grenoble-Lyon : Les collectivités et l’Etat donnent le cap !

Ce 17 septembre 2018, Lionel Beffre, Préfet de l’Isère, et Martine Guibert, Vice-
Présidente du Conseil régional, déléguée aux transports, ont co-présidé, en
préfecture de l’Isère, le comité de pilotage de l’Etoile Ferroviaire Grenobloise.

La Région Auvergne Rhône-Alpes, le Département de l’Isère, Grenoble Alpes
Métropole, le Pays Voironnais, le Grésivaudan et l’État, en présence de
parlementaires de l’Isère, s’accordent sur une vision partagée pour l’avenir de la
ligne ferroviaire Lyon-Grenoble autour de 3 grands objectifs :
• Une meilleure régularité : des temps de parcours fiables,
• Une meilleure desserte : plus de trains et une capacité suffisante,
• Un temps de parcours amélioré.
Cette réunion se tenait dans un contexte national marqué par l’élaboration de la loi
d’orientation des mobilités qui sera prochainement examinée par l’Assemblée
Nationale et le Sénat.
Ce comité de pilotage a permis, après des échanges précis et constructifs, de
dégager un consensus sur les conclusions suivantes :
→ la modernisation de la ligne ferroviaire Lyon-Grenoble est identifiée par l’Etat,
les élus et SNCF Réseau comme un enjeu majeur pour le territoire tant du point
de vue de l’attractivité économique que des conditions de vie et de travail des
usagers ;
→ une étude d’exploitation, co-financée par l’Etat et les collectivités, sera lancée
prochainement, afin de disposer des choix techniques et du calendrier de
réalisation avant le 31 décembre 2019 ;
→ des travaux qui s’inscrivent dans le temps : en première phase, aménagement
de l’avant-gare de Grenoble et doublement des voies entre Grenoble et Moirans. Il
s’agit d’améliorer la robustesse et les capacités de la ligne. En deuxième phase,
travaux de modernisation de la voie pour une amélioration du temps de parcours
grâce aux « shunts » de Rives et du Grand-Lemps.
Les acteurs présents se sont engagés à l’unanimité à soutenir cette feuille de
route et à en appuyer l’inscription dans la programmation nationale actuellement
en cours d’élaboration.

Catégorie Département de l'Isère, aménagement, transportCommentaires fermés

Provencia souffle ses 55 bougies et 3 650 produits régionaux !

Le groupe Provencia a réuni ce jeudi 21 juin plus de deux cents producteurs régionaux et locaux, à l’occasion d’un évènement consacré à l’échange, à la rencontre et à la présentation de ses actions de communication dédiées aux fleurons de notre terroir. Une soirée rétrospective à l’initiative d’un groupe de distribution qui mise depuis 55 ans sur la promotion du labeur régional, devenu au fil des ans un véritable partenaire pour plus de 300 entreprises du territoire.

Provencia souffle ses 55 bougies et 3 650 produits régionaux !
Groupe de distribution régional né à Annecy en 1963, sous la houlette de Gustave Rosnoblet, puis successivement Roger et Stéphane Rosnoblet, le groupe Provencia s’est toujours distingué par son attachement aux Produits Régionaux & Locaux. Fondé par un homme fier de la terre et de son terroir, le groupe Provencia a su au fil des décennies rester fidèle aux valeurs qui l’ont vu naître, défendant et soutenant depuis toujours le savoir-faire des producteurs, affichant avec fierté sa volonté de s’impliquer et d’agir pour l’économie de la région.

Son soutien indéfectible des fournisseurs régionaux a permis dans de nombreux cas, le développement de petits producteurs devenus grands (à l’image du Veau des Frères Drevon, de Thomas Leprince, de la minoterie Degrange), et la renaissance de savoir-faire oubliés (à l’instar du Beaufort d’Alpages dont la production a pu être relancée sous l’initiative du Groupe).

Depuis toujours, Provencia explore le territoire et déniche les meilleurs produits, les plus variés, les plus riches, afin d’offrir à ses clients une diversité et un choix inégalés, au meilleur prix.

Avec plus de 309 producteurs régionaux et locaux pour près de 3 650 références distribuées tout au long de l’année dans ses rayons, l’enseigne Provencia arbore plus que jamais les couleurs locales en apportant de la qualité et du goût dans ses 41 magasins Carrefour et Carrefour Market, situés en Auvergne-Rhône-Alpes et dans le Jura.

6 de ces magasins se trouvent en Isère: Crémieu, La tour du Pin, St Jean de Moirans, Voiron, Tullins et Crolles

2018, Provencia frappe fort pour promouvoir les Produits Régionaux
L’année 2018 a commencé sous les meilleurs auspices, Provencia détenant désormais 41 magasins Carrefour et Carrefour Market, le dernier ayant ouvert ce printemps en Isère. Le Groupe poursuit le remodeling et l’amélioration de l’ensemble des magasins, afin de maintenir un parc qualitatif et compétitif. Un virage est pris en 2018, avec une communication accrue autour du fer de lance du Groupe : le régional.

Une opération de promotion en fil rouge
Les Produits Régionaux & Locaux sont plus que jamais valorisés en magasins : désormais, ce ne sont plus trois opérations de promotion des Produits Régionaux qui sont mises en place dans l’année, mais une seule et même opération en fil continu, avec tous les 15 jours une sélection de produits régionaux de saison mis en avant dans les magasins, et à travers une feuille de chou distribuée auprès des clients. Une manière de se démarquer pour le Groupe, avec un rythme régulier, soutenu et dynamisant de promotion des fleurons du terroir !

Provencia séduit les touristes
Pour capter les touristes, un dispositif digital a été mis en place en février, et a largement fait ses preuves. Cette grande campagne de communication depuis le site web SKIINFO et son application mobile, véritable référence dans le domaine du tourisme d’hiver, a permis de générer un fort trafic sur le site provencia.fr, les touristes ayant identifié Provencia comme LE référent en matière de produits régionaux ! L’opération sera renouvelée cet été cette fois sur le Guide du Routard.

La parole est donnée aux producteurs du cru
Dans ses magasins, Provencia intensifie ses actions pour valoriser les produits du terroir, notamment grâce à de nouveaux stands de dégustation permettant de faire découvrir et apprécier les fleurons du terroir. Les producteurs régionaux et locaux sont régulièrement invités à venir en magasin pour présenter le fruit de leur travail et partager leur passion avec les clients, très sensibles à cette proximité. Une relation de confiance s’instaure, mais c’est aussi la meilleure façon de transmettre le goût des bonnes choses, le respect du savoir-faire et l’attachement à la région !
Les fournisseurs régionaux sont largement valorisés dans toutes les actions de communication du Groupe, qui veille également à leur donner la parole plusieurs fois par an, à travers des portraits présentés dans les différents catalogues promotionnels du Groupe (prospectus d’ouverture ou de réouverture de magasins, ainsi que dans les deux catalogues hiver et été). En plus, des publi-reportages en PQR sont réalisés plusieurs fois par an, présentant à chaque fois un producteur régional fournisseur du Groupe, informant le consommateur sur son histoire, ses spécificités et son lien avec Provencia.

Élus Meilleurs magasins Produits Régionaux & Locaux
Pour la 3e année consécutive, le groupe Provencia a été élu « Meilleurs Magasins Produits Régionaux & Locaux », suite à une enquête de satisfaction menée auprès des consommateurs dans les magasins du Groupe. Qualité des Produits Régionaux et Locaux, diversité de la gamme, présence de l’offre toute l’année et visibilité en rayon : l’ensemble de ces critères ont été passés au crible et donnent entière satisfaction aux clients ! Un label qui fait la fierté du Groupe, valorisant son positionnement unique qui fait sa marque de fabrique.

Catégorie terroirs/gastronomieCommentaires fermés

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2020
L Ma Me J V S D
« sept    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+