Tag Archive | "Isère"

BIEN MANGER POUR BIEN ETUDIER


Ce lundi 3 septembre, Jean-Pierre Barbier, Président du Département et Cathy Simon, Vice-Présidente en charge des collèges ont assisté à la rentrée des classes dans 3 collèges du Département. Cette visite leur a permis notamment de renouveler l’engagement du Département à faire appel à des producteurs locaux pour approvisionner les cuisines des collégiens d’Isère.
Cuisines mutualisées : place aux produits locaux !
Chaque jour, les cuisines mutualisées ou autonomes du Département servent 37 000 repas. Ce sont 8 cuisines mutualisées et 57 cuisines satellites qui s’affairent chaque jour à préparer une nourriture dotée des justes apports nutritionnels tout en assurant l’éducation alimentaire des collégiens.
Mais au-delà de la simple éducation alimentaire, le Département veut continuer à augmenter la part des produits locaux dans les assiettes de nos jeunes. Aujourd’hui, 30% des produits servis dans les cantines gérées par le département viennent de l’Isère. Lors de cette journée de rentrée, le Président du Département a rencontré 4 producteurs locaux qui travaillent avec les cuisines des collèges à proposer des assiettes de qualité:
-Isère Assaisonner / AB Epluche : fruits et légumes, produits labélisés, agriculture conventionnelle
- Les éleveurs de saveurs : viande de boeuf, élevage conventionnel
- Motte Viande : charcuterie-saucisse, élevage conventionnel principalement
- Récolter : fruits et légumes, agriculture conventionnelle
Le Département s’attache également à lutter contre le gaspillage alimentaire dans les cantines : en quelques années, le pourcentage de nourriture gaspillé a été quasiment divisé par 2.

Cette nette diminution du gaspillage alimentaire représente à la fois un plus grand respect des produits alimentaires mais également une économie de 1,4 million d’euros pour le Département.

Catégorie Département de l'Isère, agricultureCommentaires fermés

Pollution Isère: Sans vignette interdit de circuler!


Compte tenu des prévisions émises par Atmo Auvergne Rhône-Alpes, la procédure préfectorale d’alerte de niveau N2 est activée à compter du 5 août 2018, pour l’ensemble du département de l’Isère.

Afin de réduire les sources d’émissions polluantes, le préfet de l’Isère instaure de nouvelles mesures détaillées ci-dessous qui s’ajoutent à celles diffusées lors de l’activation de la procédure préfectorale d’alerte de niveau N1.

Ces nouvelles mesures prennent effet à compter de ce jour à 17h00 à l’exception des mesures relatives au secteur du transport qui sont mises en œuvre à partir du lundi 6 août 2018 à 5h00.

Épisode estival en cours – Procédure d’Alerte Niveau 2

Mesures réglementaires en vigueur jusqu’à la fin de l’épisode de pollution

Mesures relatives au secteur du transport et à la circulation différenciée sur les 3 Bassins

  • La circulation différenciée est instaurée dans les conditions définies à l’article 7-3 de l’arrêté préfectoral n° 38-2018-01-02-004 du 2 janvier 2018 relatif aux procédures préfectorales d’information-recommandation et d’alerte du public en cas d’épisode de pollution de l’air ambiant dans le département de l’Isère.

  • Ainsi, à compter du lundi 6 août 2018 à 5h00, seuls les véhicules disposant d’un certificat de qualité de l’air sont autorisés à circuler.

  • Ne sont pas soumis aux restrictions :

      - les véhicules d’intérêt général prioritaires : véhicules des services de police, de gendarmerie, des douanes, de lutte contre l’incendie, d’intervention des services de déminage de l’Etat, d’intervention des unités mobiles hospitalières ou, à la demande du service d’aide médicale urgente, affectés exclusivement à l’intervention de ces unités et du ministère de la justice affecté au transport des détenus ou au rétablissement de l’ordre dans les établissements pénitentiaires ;

      - les véhicules d’intérêt général : ambulances de transport sanitaire, véhicules d’intervention de sécurité des sociétés gestionnaires d’infrastructures électriques et gazières, du service de la surveillance de la Société nationale des chemins de fer français, de transports de fonds de la Banque de France, des associations médicales concourant à la permanence des soins et des associations agréées de sécurité civile, des forces armées, des médecins lorsqu’ils participent à la garde départementale, de transports de produits sanguins et d’organes humains, des engins de service hivernal et véhicules d’intervention des services gestionnaires de voirie ;

      - les véhicules assurant un service public de transport routier de personnes.

Autres mesures relatives au secteur du transport

  • Les essais moteurs des aéronefs dont l’objectif n’est pas d’entreprendre un vol sont interdits et reportés à la fin de l’épisode de pollution.

  • Les tours de piste d’entraînement des aéronefs, à l’exception de ceux réalisés dans le cadre d’une formation initiale dispensée par un organisme déclaré, approuvé ou certifié, avec présence à bord ou supervision d’un instructeur sont interdits et reportés à la fin de l’épisode de pollution.

  • Les bateaux fluviaux sont raccordés électriquement à quai en substitution à la production électrique de bord par les groupes embarqués, dans la limite des installations disponibles.

Mesures relatives au secteur industriel

  • Les prescriptions particulières prévues dans les autorisations d’exploitation des ICPE en cas d’alerte à la pollution de niveau d’alerte 2 (ou au niveau d’alerte 2 aggravé) sont activées, sans délai, par les exploitants.

  • Toute unité de production, émettrice de particules fines, de NOx, ou de COV déjà à l’arrêt ou qui seraient arrêtées durant l’épisode de pollution n’est autorisée à reprendre son activité qu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • Réduire les émissions, y compris par la baisse d’activité.

  • Arrêt temporaire des activités polluantes.

Mesures relatives au secteur chantier BTP et carrière

  • Sur les chantiers, les travaux générateurs de poussières (démolition, terrassement, etc.) sont arrêtés et reportés à la fin de l’épisode de pollution.

Mesures relatives au secteur résidentiel

  • L’utilisation de groupes électrogènes, pendant la durée de l’épisode de pollution, n’est autorisée que pour satisfaire l’alimentation électrique d’intérêts essentiels, notamment de sécurité.

Par ailleurs, afin de protéger la population des effets du pic de pollution, le préfet de l’Isère formule les recommandations suivantes :

Recommandations faites aux personnes sensibles et vulnérables

  • Éloignez vous des grands axes routiers aux périodes de pointes ;

  • Éloignez vos enfants de la pollution automobile ;

  • Limitez les sorties durant l’après-midi (13h-20h)

  • Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air, celles à l’intérieur peuvent être maintenues ;

  • En cas de symptômes ou d’inquiétudes, prenez conseil auprès de votre pharmacien ou de votre médecin.

Plus d’informations :

Catégorie environnementCommentaires fermés

L’ Isère honore son agriculture sur le Tour..


Pour la Treizième étape du Tour, le département de l’Isère a largement été à l’honneur.

En effet la caravane du tour a quitté Le bourg D’Oisans pour faire étape à Valence en passant par Grenoble.

Grenoble qui a de très fortes chances d’être ville étape du Tour en 2019. Ceci pour fêter les 100 ans du maillot jaune.

C’est en effet en 1919, lors du 13ème Tour de France qu’il a été décidé de distinguer le leader de la course avec un maillot jaune.

Maillot qui a été pis pour la première fois à Grenoble, au café de l’ascenseur, ou se tenait le départ de la onzième étape que le directeur du Tour Henri Desgranges remet le premier maillot jaune à Eugene Christophe.

Cela dit dans le cadre de l’opération les agriculteurs aiment le Tour, organisée conjointement par ASO et la FNSEA, la FDSEA de l’Isère s’est mobilisée à St Romans en proposant une fresque  représentant une main ( thème de l’opération) qui a mis en avant le Bleu du Vercors Sassenage  qui fête ses 20 ans d’AOP et la noix  de Grenoble ses 80 ans d’AOP.

fd

Les agriculteurs profitant de l’occasion pour mettre en avant le nouveau label départemental: Alpes is Here mais en le transformant en agri is here..

A noter qu’au départ de l’étape Bernard Thévenet s’est vu remettre un bleu du Vercors Sassenage.

Catégorie A la uneCommentaires fermés

Le Tour arrive en Isère!


Soyons honnêtes la coupe du monde de foot et le formidable parcours des bleus ont quelque peu occulté le tour de France..

Un tour qui va retrouver son aura avec son arrivée dans les Alpes. L ‘Isère sera bien sûr très concernée par ce rendez vous avec la montagne.

Ce jeudi 19 juillet pour la 12ème étape les coureurs partiront de Bourg St Maurice pour arriver à l’Alpe D’Huez . Une étape difficile avec le franchissement des cols de la Madeleine, de la croix de Fer avant d’entamer la fameuse montée de l’Alpe avec ses 21 lacets.

Voici le parcours de l’étape:tour1Le lendemain vendredi 20 juillet les rescapés partiront du Bourd’Oisans et rejoindront Valence en passant par Grenoble, Sassenage, St Quentin sur Isère, Izeron… C’est ce qu’on appelle une étape de transition..

le tourRéservez en gîte..Logo Gîtes de France

Vous souhaitez voir le Tour en Isère et vous n’avez pas encore d’hébergement.. il reste encore quelques possibilités en gîte de France. Voici une liste non exhaustive d’hébergements qui sont à quelques encablures du parcours.

https://www.gites-de-france-isere.com/fiche-hebergement-289207.html
https://www.gites-de-france-isere.com/fiche-hebergement-20200.html
https://www.gites-de-france-isere.com/fiche-hebergement-302200.html
https://www.gites-de-france-isere.com/fiche-hebergement-237102.html
https://www.gites-de-france-isere.com/fiche-hebergement-394100.html
https://www.gites-de-france-isere.com/fiche-hebergement-356101.html
et aussi 
Les hébergements:  205200 / le 329102 / le 442545 / le 396202 et 396201 / le 237201.

 

Catégorie questions d'actualité, sportCommentaires fermés

Une pluie de récompenses en Isère !


Le Département de l’Isère a reçu les participants isérois au concours général agricole de Paris 2018, lors du salon de l’agriculture. A cette occasion étaient récompensés les lauréats dans leurs domaines respectifs. Le reflet d’une agriculture de proximité et de qualité qu’il est crucial de promouvoir dans le département et bien au-delà.

Cette année, ils étaient 31 agriculteurs isérois à participer au concours et cette édition s’est soldée par une véritable pluie de récompenses :
- 5 médailles d’or dans les spiritueux, les vins et les bières
- 7 médailles d’argent dans les spiritueux, les bières, les fromages et produits laitiers
- 2 médailles de bronze dans les fromages et produits laitiers
- 4 Premiers prix dans le concours bovins et équins
- 2 Prix d’Excellence pour les pratiques agro-écologiques


Sans titrePour remettre les prix aux lauréats, le Président du Département de l’Isère, Jean-Pierre Barbier, le Président de la Chambre d’agriculture, Jean-Claude Darlet, et le vice-président du Département chargé de l’agriculture, Robert Duranton, étaient présents.

Sans titre

Les récompenses ont été remises autour d’un buffet qui faisait la part belle aux produits isérois avec en priorité, les productions des agriculteurs de ce concours 2018.
« Je félicite tous les participants au concours général agricole 2018. Ils font rayonner l’Isère. Derrière ces produits, je mesure le travail, l’engagement et la passion qui animent les femmes et les hommes dans nos campagnes. Ces agriculteurs valorisent des produits de qualité faits localement et c’est ce que veulent les consommateurs aujourd’hui. Au Département, nous structurons la filière départementale pour permettre la pleine valorisation de cette agriculture en laquelle je crois » explique Jean-Pierre Barbier, Président du Département de l’Isère.

LAUREATS

Spiritueux

  • Cherry Rocher à Bourgoin-Jallieu

3 médailles d’or : 2 liqueurs crème de fruit (mûre et fruits rouges)

Boissons spiritueuses anisées/Absinthe verte

2 médailles d’argent : liqueurs aux plantes (Génépi/Génépi Eau de Mont Blanc)

Bières

  • Une Petite Mousse (Brasserie indépendante) à Echirolles

1 médaille d’or : bière brune à dominante houblonnée

1 médaille d’argent : bière blonde à dominante houblonnée

Vins

  • Vignoble Chevalier Bayard (Jean-Michel Reymond et Yves Jean) à Pontcharra

1 médaille d’or : Savoie-Bugey/IGP Isère – Coteaux du Grésivaudan/Blanc millésime 2017

Fromages et produits laitiers

  • GAEC de Plantimay (Pascale Francillon) à Saint-Joseph-de-Rivière

1 médaille d’argent : fromages Saint-Félicien

1 médaille de bronze : autre fromage au lait de vache à pâte pressée non cuite

(Tomme de Chartreuse)

  • GAEC des Essarts (Jean Belissard, Joël et Lionel Mabily, Stéphanie Bernard) à Plan

1 médaille de bronze : fromages frais faisselle nature (Les coteaux de la Bièvre)

  • SARL Fruitière de Domessin à Panissage

1 médaille d’argent : fromage à raclette

  • Fromagerie du Dauphiné à Têche

1 médaille d’argent : fromages Saint-Marcellin IGP (Chartrousin)

  • Etoile du Vercors à Saint-Just-de-Claix

1 médaille d’argent : fromage au lait de vache à pâte molle et à croûte fleurie (Tentation)

- 2 -

Animaux

Bovins

  • GAEC de Sarapin (Eric, Isabelle, et Julien Gentil, Gilles Guttin) à Panissage

1ère écriture – Vache de race Montbéliarde

-       Femelles en 6ème lactation et plus

-       Prix de la meilleure laitière de race

-       Prix de championnat adulte

  • EARL de Ternan (Jean-Michel et Guillaume Noël-Baron) à Gillonnay

Vache de race Montbéliarde

-       Femelles en 4ème et 5ème lactation

-       Femelles en 6ème lactation et plus

  • GAEC Les Trois Sapins (Cédric et Philippe Goy) à Nantoin

Vache de race Prim’Holstein

-       Femelles en 1ère lactation

Equins

  • Philippe Lassalle à Saint-Jean-de-Bournay

Cheval de race comtois : concours modèles et allures – Juments

Pratiques agro-écologiques « Prairies et parcours »

Prairies pâturées

  • La Ferme de Savoyères (Marie et Nicolas Champurney) à Claix

1er prix d’Excellence agri-écologie

Prairies de fauche et pâturages

  • La Ferme du Souillet (Eve Palacios) à Noyarey

2ème prix d’Excellence agri-écologie

Catégorie Département de l'IsèreCommentaires fermés

Prenez la clé des champs


Les 5 et 6 mai 2018, 114 exploitations isèroises, savoyardes et haut-savoyardes vous invitent à venir découvrir une agriculture de qualité, pleine de saveurs et qui fait l’identité de nos territoires et de nos paysages.

Visites d’exploitations, rencontres et échanges, activités ludiques, dégustation de produits fermiers vous sont proposés gratuitement au cours de ces deux journées.

De circuit en circuit, allez à la rencontre de producteurs passionnés par leur métier. Ils vous expliquent leurs productions et leur travail de transformation. Ils vous proposent une variété de produits fermiers dans un objectif permanent de qualité et d’authenticité.

Les agriculteurs vous font partager leurs passions et leurs recettes. Venez à leur rencontre et profitez pleinement de la richesse de nos terroirs !

Découvrez tous les circuits de la Haute-Savoie. Pour télécharger et imprimer la carte de la Haute-Savoie en pdf : cliquez-ici.

Découvrez tous les circuits de la Savoie. Pour télécharger et imprimer la carte de la Savoie en pdf : cliquez-ici.

Découvrez tous les circuits de l’Isère. Pour télécharger et imprimer la carte de l’Isère en pdf : cliquez-ici.

Renseignements Isère
Tél : 06 98 02 08 75
Chambre d'Agriculture de l'Isère
Savoie / Haute-Savoie
Tél : 06 16 67 58 73
Chambre d'Agriculture Savoie Mont-Blanc

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Département de l’Isère: bilan à mi-mandat


Trois ans après son élection à la tête du Département, le Président Jean-Pierre Barbier, entouré des vice-présidents de la collectivité, a dressé un bilan de mi-mandat.

Sans titre

 » A travers une méthode nouvelle incarnée en 5 piliers, la majorité départementale redresse le Département » précise en préambule Jean Pierre Barbier.


Ces 5 piliers sont..

Le Département a une qualité : il tient ses promesses
Gratuité des transports scolaire, relance de l’économie (75% d’entreprises iséroises bénéficiant du plan de relances), augmentation du budget culture (+55% en 3 ans), contrôle des allocataires du RSA (4 millions d’indus frauduleux), etc. Dans tous ces domaines le Département a tenu sa parole et réalisé les actions annoncées.
Pour tenir toutes ses promesses, le Département va aussi aller jusqu’au bout des projets encore en cours, comme le THD avec 100% des communes reliées d’ici 2024 ou encore le lancement effectif de la marque agricole Alpes Is(h)ere.
2. Le Département a une marque de fabrique : la réactivité
Dans toutes les situations difficiles, le Département a réagi le plus rapidement possible pour trouver des solutions sur le terrain. Crise du Chambon, incendie du collège Lucie Aubrac, tempête Eleanor, crise financière des SAAD, sauvetage de VFD, etc. A chaque fois, le Département a pris ses responsabilités. Il est intervenu et a rétabli la situation. A l’avenir, les élus de la majorité continueront d’agir de la même manière, dès que la situation le nécessitera, prêt à soutenir les acteurs des territoires et tous les Isérois.
3. Le Département a un pouvoir : celui d’améliorer la vie des Isérois
La majorité départementale croit fermement en la capacité d’action des élus locaux pour améliorer la vie des concitoyens. Fort de cette conviction, le Département a mis en place un plan senior de 10 millions d’euros pour rénover et construire de nouvelles maisons de retraite et foyers pour personnes âgées. Objectif : des conditions de vie digne. Autre exemple, le petit train de la Mure, qui semblait voué à disparaitre. Il sera finalement remis en fonctionnement dès 2020 grâce au Département et à ses partenaires institutionnels. Enfin, dans le prochains mois, le programme d’investissement pluriannuel pour la rénovation des collèges va se poursuivre avec déjà 12 projets accomplis et 30 nouveaux projets d’ici 2021.
4. Le Département a aussi une obsession : préparer l’avenir
La majorité départementale fait des choix pour apporter des solutions dès aujourd’hui tout en ayant une vision du long terme. L’illustration parfaite : l’A480 avec le déblocage du dossier et le lancement des travaux, dès 2019. Ils vont permettre pour 2023, de disposer d’infrastructures routières modernes qui datent de plus d’un demi-siècle ! L’avenir s’écrit aussi pour les bénéficiaires du RSA avec lesquels ontété bâties de nouvelles perspectives via les contrats d’engagement réciproques signés par plus de 80% des bénéficiaires. Cette démarche favorise leur réinsertion professionnelle, et a contribué à la sortie de 1 300 personnes du RSA en Isère depuis.
5. Le Département a un style : être proche des Isérois
Dernier pilier de la méthode de la majorité départementale, le Département est proche des Isérois ! Cette proximité compte à l’heure de la multiplication des métropoles et des méga-Régions. Par des permanences directement auprès des habitants dans chaque Maison du Département (1 permanence du Président/mois), par des réunions cantonales avec les élus (1 réunion du Président/mois), par les 13 Maisons de Département dans tous les territoires, par une présence quotidienne sur le terrain, les élus de la majorité comprennent les enjeux des habitants et peuvent y répondre de manière pertinente.

« C’est par cette méthode que nous réussissons depuis 3 ans. Si nous obtenons des résultats, si les projets sortent de terre et avancent, si l’Isère va désormais de l’avant, ce n’est pas un hasard. C’est le fait des élus qui m’entourent aujourd’hui. Ils sont extrêmement engagés et fiers d’agir pour les Isérois et Iséroises » insiste Jean-Pierre Barbier, Président du Département de l’Isère.


Catégorie Département de l'IsèreCommentaires fermés

Concours Général Agricole « Produits & Vins »: 9 médailles pour l’Isère


Pendant 4 jours les finales du Concours Général Agricole ont mis fin au suspense et révélé les nouveaux produits et vins médaillés de l’année !

Un palmarès d’or, d’argent et de bronze qui distingue depuis près de 150 ans le savoir-faire et l’excellence des produits et des vins des terroirs français.

Le Concours Général Agricole – copropriété du Ministère de l’Agriculture et de
l’Alimentation et du CENECA (Centre National des Expositions et Concours Agricoles) – qui
regroupe les principales organisations professionnelles du secteur agricole – est sans
équivalent dans le monde tant en nombre qu’en diversité de produits en compétition.
Profondément enraciné dans le patrimoine gastronomique français, le Concours Général
Agricole tient plus que jamais une place de coeur et de choix auprès des consommateurs :
plus de 50% des Français ont acheté au moins un produit médaillé au cours des 12
derniers mois.
1 398 produits médaillés sur 5 782 produits en compétition

Les médailles de l’Isère


112

Catégorie agro-alimentaire, foires/salonsCommentaires fermés

Salon de l’agriculture: l’Isère en première ligne..


Sans titre

Catégorie Département de l'Isère, agriculture, foires/salonsCommentaires fermés

L’ISERE VA SE DOTER D’UNE AGENCE POUR DEVELOPPER SON ATTRACTIVITE


A l’occasion du cinquantenaire de l’aéroport, Grenoble Alpes Isère, à St-Etienne-de-St Geoirs, le Département a annoncé son intention de se doter d’une agence pour renforcer l’attractivité du territoire. L’annonce a été faite pendant la soirée ayant réuni les principales forces vives faisant rayonner le département. 50 ans après les Jeux Olympiques, le Département s’appuie sur cette infrastructure de transport clef pour développer l’attractivité de l’Isère.

Photo 50 ans Aéroport 1

La célébration du cinquantenaire de l’aéroport en présence du monde économique
L’ aéroport de St-Etienne-de-St-Geoirs fête ses 50 ans. Toutes les forces vives iséroises, soit près de 700 personnes, étaient présentes à cette occasion : chefs d’entreprises, cadres de grandes groupes, représentants d’administration, élus locaux, etc.
Créé en 1968, à l’occasion des Jeux Olympiques de Grenoble, l’aéroport s’est développé et modernisé dans le temps pour être aujourd’hui un pilier de l’action touristique et économique en Isère.
Preuve de cette très bonne santé, l’aéroport a enregistré un trafic passager de 346 000 personnes en 2017, en progression de 13% par rapport à 2016. La création d’une ligne Grenoble-Londres en 2017 sur la période estivale, et pérennisée pour 2018, contribue à cette hausse, en créant un nouveau marché estival au départ de l’Isère.
Pour Jean-Claude Peyrin, vice-président du Département en charge des transports « Nous avons développé jusqu’ici un aéroport qui faisait venir essentiellement des touristes en période hivernale. C’était un point d’arrivée. Nous allons maintenant en faire un point de départ pour les Isérois : c’est le cap donné avec la ligne Grenoble-Londres de la compagnie RyanAir reconduite en 2018, qui est le début d’un nouveau développement du terminal »

Une agence autour de l’attractivité pour mieux vendre l’Isère
Partant du constat que l’attractivité est une question à traiter globalement, le Département souhaite qu’une seule agence agisse dans les domaines du développement touristique et de l’attractivité du territoire. Ainsi, le Département a exprimé à Isère Tourisme sa volonté d’agir dans ce sens, qui pourra alors engager un travail de transformation dans ce sens.
Les missions de la nouvelle agence seront de faire rayonner le département à 360°, c’est-à-dire continuer de faire la promotion de la destination Isère tout en faisant connaître ses atouts sur le plan business.


Sans titre

Pour le Président du Département, Jean-Pierre Barbier, « Les territoires se livrent une bataille féroce. Nous avons d’importants atouts en Isère et nous devons nous structurer pour progresser encore en attractivité. Auprès des touristes, des investisseurs, des étudiants, etc. Avec cette agence au champ élargi, nous aurons plus de capacité d’action, toujours au service de l’Isère.»
Chantal Carlioz, Présidente d’Isère Tourisme, ajoute « Je me réjouis de la volonté du Département d’étendre les missions d’Isère Tourisme à la notion d’attractivité. Avec la marque Alpes Is(h)ere depuis plus d’un an désormais, nous vantons les mérites du territoire nationalement et internationalement. Nous avons déjà senti les premiers effets et ce n’est que le début »

Catégorie Département de l'IsèreCommentaires fermés

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2018
L Ma Me J V S D
« sept    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+