Les Français et l’alimentation

Dans le cadre de la semaine du goût, Michel Barnier, ministre de l’agriculture et de la pêche, a dévoilé les principaux résultats du baromètre de l’alimentation.
Pour la deuxième année consécutive, le ministère a commandité une étude d’opinion auprès des Français sur leur perception de l’alimentation entre 2006 et 2007 :

4 Français sur 10 pensent que l’alimentation est avant tout une nécessité : le lien entre alimentation et santé a devancé la notion de plaisir.

Les Français fréquentent moins les hyper et supermarchés (on passe de 75% à 74% entre 2006 et 2007). Aujourd’hui, le lieu d’approvisionnement est déterminé en fonction de la proximité géographique, du prix et de la qualité des produits vendus. En 2006, le premier critère de sélection était la qualité, puis le prix et enfin la proximité.
Pour juger de la qualité d’un produit alimentaire, les Français se fient à son goût, à son apparence et à son prix. Pour déterminer la qualité du produit, ils sont plus attentifs à son bénéfice santé qu’à la marque comme indicateur de qualité.

Globalement, les Français ont le sentiment que l’offre alimentaire s’est améliorée au cours des 10 dernières années, notamment en matière d’information sur les produits et sur la sécurité sanitaire. Mais ils se montrent critiques sur les évolutions en matière de goût et de prix. La très bonne qualité des aliments est ainsi nettement moins reconnue en 2007 par rapport à 2006.

Enfin, s’agissant de l’information sur les risques sanitaires, les Français font avant tout confiance aux professionnels de santé. Ils attendent une information précise et facilement exploitable dans leur vie quotidienne.

Ce baromètre a été réalisé par le CREDOC (1) auprès d’un échantillon national représentatif de la population française âgée de plus de 18 ans. Près de 1 000 personnes ont été interrogées du 3 au 17 juillet 2007 en face à face à leur domicile. Le premier baromètre avait été réalisé en avril 2006.

L’intégralité des résultats est disponible sur www.agriculture.gouv.fr

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page