Suites du Grenelle: la FNSEA joue le jeu

Le gouvernement a décidé d’instituer un comité de préfiguration d’une haute autorité sur les OGM. Parallèlement, la future loi sur les OGM est en examen au Conseil d’Etat pour présentation en Conseil des ministres avant la fin de l’année et adoption au Parlement avant la fin de la prochaine session.

La FNSEA prend acte, se félicite du respect des conclusions du Grenelle de l’environnement et communique:

” En réponse à cette volonté de bien faire et de clarification, la FNSEA demande aux agriculteurs français de ne pas acheter de semences OGM Monsanto BT810 avant le 9 février 2008, la date de la fin de la session parlementaire et du vote de la loi.

C’est tout l’état d’esprit du Grenelle que de mettre en valeur les engagements de chacun des partenaires dans un respect mutuel. Comme le gouvernement, nous faisons notre part du chemin.

Enfin, notons que la composition de la future haute autorité de même que le libellé du projet de loi laissent à penser que la France prend ses responsabilités et donne la parole aux experts scientifiques, c’est-à-dire à ceux qui peuvent éclairer le débat et rassurer les consciences sur la prise de décisions.”

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page