Il y avait du botulinum dans le foie gras

Les premières analyses microbiologiques réalisées par le laboratoire national de référence sur des échantillons de foie gras de marque Montfort viennent de révéler la présence de clostridium botulinum, germe responsable du botulisme, communique le ministère de l’Agriculture.

Des troubles digestifs et visuels avaient été signalés après consommation de foie gras de cette marque. Les résultats des analyses sont compatibles avec les symptômes observés, évocateurs de formes modérées de cette toxi-infection alimentaire.

Dès le 24 décembre 2007, le retrait et le rappel de la totalité des lots de foie gras de canard entier du sud-ouest “à l’ancienne, cuit au torchon” de 430 grammes de la marque Montfort Les Authentiques, portant le code-barres 310 454 400 394 1 ont été mis en oeuvre par le fabricant, en liaison avec les autorités sanitaires, en raison d’anomalies qu’il avait constatées. Une enquête a été lancée par l’entreprise, en lien avec les services de contrôle, pour déterminer la nature et l’origine de ces anomalies microbiologiques.

Les autorités sanitaires rappellent que les produits concernés ne doivent en aucun cas être consommés, ni conservés.

Le botulisme est dû, le plus souvent, à l’ingestion d’une toxine produite par la bactérie clostridium botulinum. Il n’y a pas de transmission interhumaine. Le délai entre la consommation du produit contaminé et l’apparition des troubles digestifs ou visuels est en moyenne de 6 à 36 heures (maximum 15 jours).

L’apparition, dans les 48h suivant la consommation de ces produits, de douleurs abdominales, de vomissements, de troubles digestifs ou de troubles de la vision doit conduire à consulter rapidement un médecin.

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page