Sauver le pastoralisme dans les Pyrénées

L’Association pour la Sauvegarde du patrimoine d’Ariège-Pyrénées organise une grande rencontre, le 6 décembre, sur le terrain pour défendre le pastoralisme.

Nous mettons en ligne son communiqué.
“Dans une motion commune avec l’ASPAP, le Conseil Général d’Aran a rejeté dès 2006, sans équivoque, la réintroduction de l’ours et ses conséquences.
L’attaque de l’ourse Hvala subie par un habitant de Lès le 23 octobre dernier, a été un nouveau cri d’alarme face aux projets d’introduction et d’expansion des grands carnivores qui comme vous le savez, menacent gravement les activités exercées depuis des siècles dans nos vallées.  Cette menace doit conduire nos communautés pyrénéennes à réagir.

Le Samedi 6 Décembre, les associations, institutions et élus des deux versants se retrouveront à Lès à l’invitation de Francès X. Boya, Syndic (Président) d’Aran, pour une plateforme transfrontalière de travail : nous mettrons en commun nos forces pour défendre un projet d’avenir qui nous soit propre. Cet avenir ne peut en aucune façon être basé sur une régression de nos montagnes à l’état sauvage, livrées aux ours et aux loups : l’ensauvagement c’est la mort de ce pastoralisme qui a modelé nos paysages depuis des siècles. Inestimable patrimoine culturel, le pastoralisme est le garant de nos productions, de nos emplois, des loisirs et d’un espace montagnard préservé et sûr.

Nous voulons que la voix de ceux qui veulent continuer à vivre, travailler et profiter des loisirs dans ces vallées résonne avec force face à ceux qui veulent y imposer leurs projets, contre notre volonté.
Nous souhaitons pouvoir compter sur votre présence à ce rassemblement, elle est importante. ”

Pour connaître les modalité de ce rassemblement: http://www.aspap.info/

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page