Le stade des Alpes a son ouvrage

Où que vous alliez autour de Grenoble, sur le massif de Belledonne, sur le Vercors ou sur le massif de Chartreuse, vous découvrirez un anneau de verre se reflétant au milieu de la ville.
Le stade des Alpes prend toute sa dimension dans la cité grenobloise, la communauté d’agglomération.

stade

Le Président de la Métro, Didier Migaud, se satisfait de cette réussite et a présenté  le livre photos concocté par Bernard Ciancia et ouvert à quelques témoignages écrits par de fines plumes…
27 mois de travaux, autant de labeur pour les ouvriers mis à l’honneur dans cet ouvrage, le contexte sensible repris par l’une des architectes de ce chantier, une présentation sympathique de l’approche d’un stade par un journaliste bien connu dans le domaine du sport, Yves Perret, mais aussi la visite guidée d’une romancière qui nous laisse nous prendre pour des écureuils de “Central Park” à la manière d’un Claude Nougaro en d’autres temps.
Vous trouverez dans cette lecture autant d’approches différentes et parfois ludiques, la poésie faisant la liaison entre le texte et les images pour le moins surprenantes d’un photographe atypique, relatant l’humanité dans l’honneur qui lui revient.

stade 3

stade 2

Bernard Ciancia est le peintre de la photo, non pas par l’utilisation de logiciels voués à cette pratique, mais par l’émotion qui transpire au delà de l’image, par le tourment qui emporte le ciel nuageux; il se plait à dire d’ailleurs que “le ciel bleu l’emmerde!!!”…

Il nous fait part de la proximité qu’il partageait avec les ouvriers, devenant sans même le vouloir, le confident de certains, celui à qui l’on expose sa vision des choses mais aussi ses propres difficultés personnelles, celui que l’on côtoie au quotidien durant plus de deux ans. Les regards que vous croiserez dans ce livre vous diront bien plus que des pages, la sincérité se mêle à la fatigue, la précision des gestes à la satisfaction et aux sourires limpides.
Ce livre reste le recueil d’une formidable aventure humaine, immersion garantie dans les entrailles du géant des Alpes, idée cadeau pour les fous du sport ainsi que pour les Grenoblois qui regardent l’avenir avec la volonté de sortir de terribles souffrances…

Thierry Devaux

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page