Confédération paysanne : une manifestation sous forme de cortège funèbre

manif Conf'

C’est un cortège funèbre qu’ ont mis en marche hier dans les allées du SIA 2010 les militants de la Confédération paysanne, défilant en tenant au-dessus de leurs têtes une bâche noire , lourde de symboles, et activant les sonnailles comme on sonne le tocsin. Une façon pour la Confédération d’exprimer sa solidarité avec « les paysans dont l’avenir et les revenus sont en berne ».

« Après 30 années d’impasses libérales, les revenus agricoles sont en berne et les paysans cherchent un avenir », explique la Confédération. « La loi de modernisation agricole qui doit passer devant le Parlement, opportunément après les élections régionales, s’apparente à un vaste plan de licenciement des paysans mais aussi à un nouveau désengagement de l’Etat ».

Il s’agissait par cette manifestation et en réponse « aux discours anesthésiants qui accompagnent ce salon », d’alerter le plus grand nombre, de mobiliser les citoyens : « L’agriculture nourrit les citoyens. Ils ont leur mot à dire dans l’avenir de l’agriculture », pouvait-on lire dans le tract distribué aux visiteurs du salon.

Pour renverser la vapeur, la Confédération paysanne demande notamment « une refonte entière des politiques agricoles avec des prix à la production comme principale composante du revenu des paysans ».

Conf' paysanne

Avant ce défilé, les militants de la Confédération Paysanne, arborant un brassard de deuil,  ont accueilli les paysans et les visiteurs avec un verre de lait, fourni au « cul du camion » sur le terre-plein à l’entrée principale du salon place de la porte de Versailles.

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page