Christophe Ferrari président de la Métro

On connaît  le successeur de Marc Baietto à la présidence de la Métro. Il s’agit du maire du Pont-de-Claix, le socialiste Christophe Ferrari.

Avant le deuxième tour du scrutin, Jacques Nivon, arrivé en deuxième position au 1er tour, a annoncé son retrait au profit de Christophe Ferrari. Ce dernier a donc été élu avec  80 voix.

Il devance le candidat de droite Jean-Damien Mermillod-Blondin,  29 voix,  et Mireille d’Ornano FN, 2 voix. A noter, 12 votes blanc et un vote nul.

Christophe Ferrari a annoncé: « une agglomération durable, exemplaire » avec comme priorités:  » une tarification sociale et progressive de l’eau, le développement des énergies renouvelables, la réhabilitation de l’habitat, des initiatives en ce qui concerne la  tarification des transports en commun ».

Christophe Ferrari

ferrar

Agé de 44 ans, Christophe Ferrari est maire PS du Pont de Claix (population municipale : 11 152 hab).

Conseiller municipal depuis 1995, il est élu maire en 2008 et réélu en 2014.

Conseiller communautaire de Grenoble-Alpes Métropole de 1998 à 2001, il est vice-président chargé des finances et de l’évaluation des politiques publiques depuis 2008 et vice-président du SMTC (syndicat mixte des transports en commun).

Il est également professeur des universités à Polytech, l’école d’ingénieur de l’université Joseph Fourier où il dispense des cours sur la prévention des risques industriels, sécurité et environnement. Sa spécialité : les questions de la pollution de l’air à l’échelle planétaire.

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page