” Terre des sens” terre de bon sens..

La fête agricole, baptisée “Terre des sens” organisée par les jeunes agriculteurs, à La Bâtie-Divisin a eu comme locomotive la finale départementale de labour.

L’apothéose étant la remise des prix, précédée par les traditionnels discours.

Alexandre Millon, au titre des jeunes agriculteurs du canton de St Geoire en Valdaine a tenu à remercier et féliciter les 14 concurrents qui se sont livrés une bataille sans merci.. ” 2 points séparent les deux premiers, c’est dire!”.

Thierry Clayet-Marel, maire de La Bâtie-Divisin, s’est dit très heureux que ” cette fête se déroule sur notre commune, une fête agricole mais aussi rurale”.

Françoise Soullier, présidente départementale des jeunes agriculteurs a surtout tenu à remercier les bénévoles ” qui se sont donnés sans compter pour que cette fête soit réussie”.

Elle a rappelé l’une des missions des JA, celle de ” défendre les installations viables”. Elle a insisté sur le fait ” qu’il fallait manger français car nos produits sont bons et cela permet de faire un geste économique, environnemental.;”

Pascal Denolly, président de la FDSEA a balayé l’actualité agricole:” problèmes météo avec des céréaliers, éleveurs et surtout les arboriculteurs qui souffrent.. fruitiers qui subissent en plus la concurrence espagnole. Nous sommes pour l’Europe mais à condition que les règles soient établies et respectées..”

Il a abordé les directives nitrates: ” nous disons stop aux directives de plus en plus drastiques..” Le foncier: “on nous prend nos terres.. pourquoi ne pas remettre en état les décharges sauvages, les friches sauvages et une fois ce travail fait les redonner à l’agriculture..”

P1170823

Jean Claude Darlet, président de la chambre d’agriculture de l’Isère a insisté sur le fait qu’il” faut inciter les jeunes, et moins jeunes à s’installer, cela passe par le fait que l’on tire un revenu de ce métier. Nous avons établi un équilibre: une installation pour un départ.. Mettons tout en oeuvre pour maintenir cet équilibre.. ” Il s’est également adressé aux consommateurs afin ” qu’ils privilégient les produits français.. “

il a abordé un sujet d’actualité: le loup. ” 500 brebis sont passées à la trappe en quelques mois, suite à de nombreuses attaques.

Comment accepter que des centaines de milliers d’euros sont investis pour indemniser les éleveurs, pour protéger le loup alors que des milliers de personnes n’ont pas de logement, faute de moyens. Reprenons de la raison!”

Christian Nucci, vice président du conseil général, en charge de l’agriculture a insisté que ” même si la réforme territoriale est en marche, le conseil général maintiendra ses budgets pour 2014 et 2015.. après on verra..”

Il a demandé à la profession de ” s’adresser à la région pour que celle ci tienne ses engagements en ce qui concerne les abattoirs de Grenoble”.

Il a rappelé que le Conseil Général était engagé pour, ” maîtriser, protéger le foncier agricole.”

il a terminé son propos en faisant un clin d’oeil en direction de Mélina Robert Michon, ” cette fille d’agriculteurs isérois qui a montré sa capacité à s’investir, à se battre, à gagner..comme le font bon nombre d’agriculteurs”

Gilbert PRECZ

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page