Christophe Ferrari en visite à Quaix-en-Chartreuse

Sans titreLe président de la Métro, Christophe Ferrari, s’est dernièrement rendu à Quaix-en-Chartreuse, reçu par le maire Pierre Faure et son équipe communale.

Après une réunion en mairie, préposée à la présentation des enjeux, des spécificités et de la dynamique de ce petit village de 900 habitants, cette rencontre s’est poursuivie par la visite des différents équipements de Quaix-en-Chartreuse : station d’épuration biologique, chaufferie, école, bibliothèque.

Le petit chemin rural, dit « du Mas », qui dessert au coeur du bourg une demie-douzaine d’habitations, et qui a connu un affaissement notable, a également été présenté au président de la Métro. En effet, la Métropole est désormais compétente en matière d’aménagement et d’entretien de la voirie métropolitaine, puisqu’elle a récupéré cette prérogative (entre autres) au 1er janvier 2015.

« Il était important que le président de la Métro soit présent aujourd’hui pour qu’il se rende compte du dynamisme de notre commune », a précisé Pierre Faure. « Nous lui avons montré les problèmes que rencontre le petit chemin du Mas pour qu’il prenne conscience de l’urgence, mais nous lui avons aussi fait visiter nos équipements qui sont en bon état ainsi que la construction de 7 logements locatifs sociaux. Nous souhaitions donc montrer qu’une petite commune comme la nôtre peut aussi participer à la solidarité car on ne peut pas tout attendre des grandes villes ».

« En faisant ces visites, mon objectif est de faire le point sur les projets des communes de notre territoire, sur leurs interactions avec la Métropole », a expliqué de son côté Christophe Ferrari. « Je suis toujours impressionné par les projets des différentes communes que j’ai visitées », a encore souligné le président. « Chaque fois, il y a beaucoup d’énergie, dans les services municipaux comme dans les équipements. Je m’aperçois que ce qui se renforce, c’est bien ce tandem Communes-Métropole, sur le territoire métropolitain. »

GRENO ALP ME




Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page