Crise du lait : limiter la production pour sauver la filière

Alors que les ministres européens de l’agriculture doivent aujourd’hui discuter les nouvelles mesures proposées par la Commission européenne pour enrayer la crise laitière, les élus locaux et régionaux les appellent une nouvelle fois à prendre des mesures urgentes pour assainir le marché, et en premier lieu à réguler les volumes de production du lait.

Les élus locaux et régionaux enjoignent les ministres européens de l’agriculture réunis aujourd’hui en Conseil des ministres à Bruxelles à compléter les mesures d’aide à la trésorerie proposées par la Commission européenne par des mesures permettant d’assainir le marché, de revenir rapidement à un prix du lait rémunérateur pour les producteurs et de préserver à la fois l’avenir de la filière et des régions d’élevage.

Les membres du Comité européen des Régions appellent notamment les ministres européens de l’agriculture à prendre urgemment des mesures visant à limiter la production laitière. Une régulation des volumes de production de lait aurait en effet un impact positif et rapide sur les revenus de tous les producteurs selon une étude présentée le 27 juin dernier au Comité européen des Régions (CdR).

Pour Jacques BLANC (France), maire de La Canourgue et rapporteur du CdR sur la régulation de la volatilité des prix des produits agricoles. « La Commission semble n’avoir toujours pas pris la mesure du problème et se contente de proposer des aides minimes aux producteurs et une extension du stockage public, sans effet sur la surproduction. C’est pourtant bien au niveau de la production qu’il faut agir comme le démontre une étude récente de notre Comité. L’avenir de nos régions en dépend« .

L’étude sur le « programme de responsabilisation des marchés » (PRM) a été présentée le 27 juin dernier au cours d’une une table ronde sur les mesures de marché limitant la production laitière organisée par la Commission des ressources naturelles du Comité européen des Régions. Alors que le secteur laitier traverse une crise grave et persistante, et face à l’absence de réaction de la Commission européenne, les dirigeants locaux et régionaux, résolus à sauver les emplois et la filière lait dans son ensemble, souhaitaient évaluer la faisabilité et les effets de ce programme du European Milk Board, devant être mis en œuvre lorsque le marché du lait est menacé de déséquilibres.

L’étude démontre notamment que :

-          Une régulation européenne des volumes de production aurait un impact positif et rapide sur le prix du lait à la ferme. Cette conclusion remet en cause la théorie selon laquelle une diminution des volumes de production au seul niveau européen ne pourrait pas avoir d’impact sur le prix européen dans un contexte de marché mondialisé.

-          Une limitation temporaire des volumes de production aurait un impact très positif sur les revenus de tous les producteurs européens. Le scénario de base, avec une réduction de 6% des volumes de lait sur un an, prévoit une augmentation de la marge brute des producteurs de l’ordre de 6 milliards d’euros du fait d’une remontée du prix du lait de 14.6% et de la marge brute de 38%.

-          Le coût du programme de réduction volontaire équivaudrait peu ou prou au budget européen débloqué pour financer les mesures d’urgence prises en réponse à la crise du secteur agricole dont l’impact sur les revenus des producteurs fut limité.

Dès avril 2015, dans son avis sur l’avenir du secteur laitier, le Comité des Régions mettait en garde les instances européennes sur la dégradation du marché des produits laitiers alors que la Commission européenne persistait, elle, à dire que la situation du marché du lait était favorable, à court et moyen terme. Le Comité des Régions avait alors appelé la Commission à mettre en place des mesures de sécurisation du revenu des producteurs et plus particulièrement à examiner le «programme de responsabilisation des marchés» du European Milk Board.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8575 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

juillet 2016
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+