Tag Archive | "Center Parc Roybon"

Center Parc de Roybon: avis favorable mais…


Le feuilleton Center Parc de Roybon continue..

Ce projet de centre de vacances se fera, se fera pas?? Nul ne le sait à ce jour.. Certes  le Conseil Départemental de l’Environnement et des Risques Sanitaires vient finalement de donner un avis positif au projet. Un hic: cet avis n’est que consultatif..

Pour rappel la dernière décision prise concernant ce projet était négative. Il s’agissait de l’enquête publique. décision prise à l’unanimité.

affaire à suivre...

Catégorie environnement, loisirs/détenteCommentaires fermés

Center Parc Roybon: nouveau coup d’arrêt


Le tribunal administratif de Grenoble vient d’annuler la révision du PLU de Roybon. Cette décision rend caduque l’attribution du permis de construire accordé à Pierre et Vacances, bloquant à nouveau le projet d’implantation d’un Center Parc dans la forêt des Avenières sur la commune de Roybon.

Rappelons que les opposants à ce projet, réunis au sein de l’association pour les Chambaran sans Center Parcs argumentent sur le fait que celui ci détruirait l’environnement, aurait des répercussions néfastes sur l’eau…

Le maire de Roybon qui soutient ce projet est pour sa part confiant pour l’avenir car selon lui, le fond du projet n’a pas été rejeté. Il ne s’agit que d’un problème de calendrier. Même réaction du président du conseil général, André Vallini qui éspère que les responsables de Pierre et Vacances ne perdent pas patience. Ces derniers précisant que c’est au maire de Roybon de trouver les solutions pour que ce projet soit enfin validé…

Affaire à suivre!

Catégorie environnementCommentaires fermés

Mener à son terme l’implantation du Center Parcs de Chambaran.


Le vendredi 5 novembre 2010, André Vallini, Président du Conseil général et Gérard Brémond, Président du Groupe Pierre & Vacances Center Parcs ont réaffirmé, lors d’une réunion, en présence des élus locaux, des acteurs économiques, leur volonté de mener à son terme l’implantation du Center Parcs de Chambaran.

A cette occasion, les deux parties, le Conseil Général de l’Isère et le Groupe Pierre & Vacances Center Parcs, représentées respectivement par André Vallini et Gérard Brémond ont procédé à la signature d’un protocole complémentaire à celui signé le 4 décembre 2009.
Ce dernier prévoyait dans son article 9 que si les décisions ou autorisations venaient à faire l’objet d’un recours, les parties s’engageaient à se rapprocher dans un délai d’un mois pour examiner les suites à donner.
Malgré les recours et contentieux en cours, le Département de l’Isère et le Groupe Pierre & Vacances Center Parcs, soutenus par les élus locaux, les acteurs économiques et les représentants des filières professionnelles, s’engagent à poursuivre le projet d’implantation d’un Center Parcs dans le massif de Chambaran.
Lors de cette réunion, André Vallini a rappelé la forte attractivité de l’implantation d’un Center Parcs en Isère :
· pour l’emploi et l’insertion
Jusqu’à 1500 emplois seront mobilisés durant 2 ans du chantier, dont au moins 50 % d’emplois locaux.
Le Center Parcs emploiera ensuite 700 personnes dans les domaines des loisirs, de la restauration, des commerces, de la maintenance, du nettoyage, de l’administration et de la sécurité. Ces emplois seront non délocalisables.
S’ajouteront à ces 700 emplois directs, 140 emplois indirects induits par les 12 millions d’euros de dépenses courantes que Center Parcs et ses clients effectueront chaque année :achats alimentaires, productions locales, travaux d’entretien.
Des formations spécifiques permettront de rendre les métiers du Center Parcs accessibles aux personnes sans emplois (6 000 personnes recensées dans les territoires alentours).
· pour la contribution de la filière bois
Les cottages seront construits en bois. Des prototypes sont en cours de réalisation. L’installation d’une chaufferie bois a également été décidée. La forêt de Chambaran, plus gros gisement de bois du département, est capable de fournir les 7 000 tonnes nécessaires chaque année. Dans le cadre du protocole conclu avec le Conseil général, le groupe Pierre & Vacances s’est engagé à privilégier les approvisionnements locaux.
· pour le développement durable
Le Département a signé avec le groupe Pierre & Vacances un protocole d’accord avec un chapitre « développement durable » comportant 27 mesures. Des exigences ont été définies en matière d’isolation des constructions, la non-climatisation des cottages, l’utilisation d’énergies renouvelables, les économies d’eau, le transport des employés, la limitation et le tri des déchets, l’interdiction des sports mécaniques thermiques.
· pour le respect de l’environnement
De nombreuses mesures compensatoires seront mises en oeuvre au titre de la distraction du régime forestier, du retrait du droit de chasse, du défrichement et du réseau d’assainissement. De même pour les zones humides, le groupe Pierre & Vacances est tenu, au titre de la loi sur l’eau, de réaliser des travaux de restauration de zones humides, définis en collaboration avec l’Agence pour la valorisation des espaces naturels isérois remarquables et la Frapna Isère.
· pour le tourisme en Isère
Center Parcs assurera la promotion de l’Isère et attirera de nouvelles clientèles favorisant ainsi le développement des sites touristiques isérois. Ce projet contribuera ainsi à la notoriété nationale et internationale de l’Isère.

Gérard Brémond, Président du Groupe Pierre & Vacances Center Parcs a confirmé sa volonté d’implanter un domaine Center Parcs en Isère.
Ainsi, le Groupe s’engage à poursuivre notamment les études de définition et les démarches administratives en vue d’obtenir les autorisations nécessaires et indispensables à la réalisation de ce projet.
Par ailleurs, le Groupe s’engage à défendre devant la juridiction administrative les autorisations délivrées ayant fait l’objet des recours, de concert avec la commune de Roybon, les services de l’Etat concernés et ceux du Département de l’Isère.

Catégorie aménagementCommentaires fermés

Center Parc Roybon: signature d’un protocole complémentaire


Suite à un recours, le projet Center Parc de Roybon est au point mort et les supputations vont bon train quant à son avenir. Une nouvelle étape va être franchie avec la signature d’un protocole complémentaire entre le Conseil Général et le groupe Pierre et Vacances.

Ce protocole signé par le président du Conseil Général André Vallini et par Gérard Brémond, PDG du groupe Pierre et Vacances réaffirmera leur volonté de mener ce projet à terme. Ceci se fera en présence des élus locaux et des acteurs économiques.

Signature de ce protocole vendredi 5 novembre à 15 heures au siège du Conseil Général à Grenoble.


Catégorie territoiresCommentaires fermés

Center Parc Roybon: « pro » et « anti manifestent


Ce dimanche près de « 200 « pro Parc se sont retrouvés autour du maire de la commune de Roybon: Marcel Bachasson. Au centre du village, devant la statue de la Liberté. Tout un symbole.

Parmi ceux ci de nombreux élus concernés par ce projet. Ceux ci ne voient que des avantages à l’aboutissement de ce projet de centre de vacances dans les Chambarans.  » Il va être créateur d’emplois et ce n’est pas rien par les temps qui courent. Il va être générateur de rentrées fiscales. Les fonds investis seront très vite récupérés. Notre territoire va gagner en notoriété, à tous les niveaux. » Pour le maire et les pro Parc, le bon sens l’emportera et le centre de vacances verra le jour….un jour!

Pendant ce temps, les « anti » s’étaient donnés rendez vous sur le terrain même, autour d’un pique nique cueillette de champignons. Ils étaient environ une centaine.

 » Oui nous avons déposé un recours car ce projet est anti environnemental et nous souhaitons montrer notre amour des forêts libres et notre détermination à les défendre  » précise Stéphane Peron, le président de l’association “Pour les Chambaran sans Center Parc”.

Il réfute également les arguments des « pro ».  » Rien n’est sûr au niveau des emplois, il y aura beaucoup d’emplois à temps partiel. Nul ne peut certifier que Pierre et Vacances fera appel aux entreprises locale. Les gens qui s’installent à l’intérieur du centre de vacances n’en sortent que pour repartir. Ils ne feront pas vivre économiquement notre région. Et quid du dossier environnemental. Celui de l’eau en particulier. Le Center Parc est un énorme consommateur d’eau. En période de sécheresse, estivale, on nous demandera ainsi qu’aux agriculteurs de faire des économie d’eau afin que le centre de vacances n’en manque pas…. »

Rappelons que Le Groupe Pierre et Vacances, propriétaire de la marque, a réagit au recours : » le projet du cinquième village de vacances Center Parcs prévu à Roybon en Isère est reporté à une date indéterminée, mais il est toujours maintenu»

Une médiatrice a été nommée afin de rapprocher « pro » et « anti ». Tâche très délicate!


Catégorie environnementCommentaires fermés

Center Parc Roybon


C’est fait, le permis autorisant la construction du Center Parc de Roybon vient d’être signé. Il s’agit bien entendu d’une étape décisive dans la finalisation de ce projet. Pierre Bachasson, maire de la commune de Roybon qui a signé le permis de construire souligne l’aboutissement de trois ans de travail acharné.

A présent un délai de deux mois, après signature, doit être respecté avant de commencer les travaux. Ce délai permettant éventuellement aux opposants à ce projet de trouver des vices de formes, arguments susceptibles de le remettre en cause. Ce que ne souhaite pas le maire de Roybon qui voit en la construction de ce centre de loisirs un nouvel élan pour sa commune, à tous les niveaux: culturel, économique, touristique, environnemental, d’infrastructures routières…

Même le souci de l’eau est résolu. La base de loisirs est très consommatrice d’eau. « Des possibilités de puisages couvrent largement la demande de Center Parc » précise Marcel Bachasson.

Les travaux devraient commencer avant la fin de l’année…

Catégorie A la une, environnementCommentaires fermés

Propriété privée: respecter les règles


propriété privéeSuite à l ‘organisation d’une journée forêt libre sur le site ou sera construit Center Parcs dans les Chambarans, les propriétaires forestiers, par la  voix d’Henri Gras, président de l’Union des Groupements forestiers de l’Isère, tiennent à rappeler certains codes de bonne conduite.

« Les propriétaires  forestiers vous rappellent que toute personne qui se rend en forêt s’introduit  sur une propriété privée. L’association « Pour les Chambarans sans Center Parcs » vous invite sur un site qui ne lui appartient pas. Elle se permet de juger de la décision du propriétaire de ce terrain de ce qu’il veut faire de son bien.

Que diriez-vous si quelqu’un invitait une foule dans votre salon ? Et qu’il se permettait en plus de discuter du bon goût de votre tapisserie ? Si vous vous rendez sur ce lieu, vous contrevenez  au respect de la propriété privée.

Quand vous vous rendez en forêt, seuls les chemins ouverts au public sont accessibles. Chaque fois que vous quittez ce chemin vous entrez sur une propriété privée. Quand vous ramassez la récolte du propriétaire, il vous laisse faire mais il serait correct d’avoir un minimum de considération pour lui.

En respect de la loi de la propriété publique, vous ne pouvez accéder à un lieu privé que si vous y êtes invités par le propriétaire ou que vous acquittez un droit d’accès. »

Catégorie UGDFI, forêtCommentaires (2)

Center Parc Roybon: du projet à la réalité


 » Le Conseil général financera le projet à hauteur de 15 millions d’euros. Ils complètent les 7 millions d’euros alloués par la région. Il faut retenir que la commune de Roybon et l’intercommunalité du pays de Chambarans participent également à la réalisation de ce projet, au niveau de la réalisation des équipements publics.

Le projet devient donc réalité et Pierre et Vacances vient de déposer en mairie la demande de permis de construire. Celle-ci va être étudiée par la DDE qui, s’ il ne manque pas de pièces, rendra son jugement dans 9 mois. Restera à trouver les entreprises compétentes et à attaquer les travaux, début 2011. L’ouverture du Center Parc étant fixée en 2013.  »

Le maire de Roybon nous a également indiqué qu’en ce qui concerne l’assainissement, l’eau, la station d’épuration tout était également pratiquement bouclé.

Reste la question de la fameuse décharge. »Je suis confiant car le préfet nous a confirmé chercher une solution alternative, plus proche des sites industriels. Nous restons cependant vigilants et au moindre soubresaut, nous remonterons au créneau. Il est impossible qu’un centre de vacances, de tourisme côtoie une décharge. »

Catégorie aménagement, tourismeCommentaires fermés

Center Parc de Roybon: la majorité divisée à la Région


L’assemblée plénière du Conseil Régional va débattre le 9 juillet d’un dossier important qui divise la majorité régionale, le soutien au projet de Center Parc prévu par le groupe Pierre et Vacances en Isère.

Lire l’article de Michel Déprost sur enviscope

Catégorie aménagementCommentaires fermés

Center Parc de Roybon: Vallini répond à Queyranne


Petit échange de courrier, donc, à fleurets mouchetés, entre le président Queyranne et le président Vallini. La presse, qui était parmi les destinataires de cette lettre, a comme l’impression que la pression monte en même temps que le financement de ce projet d’envergure du groupe Pierre&Vacances se précise. Quoiqu’il en soit, le président Vallini, actuellement en session de DM1 (décision modificative n°1) laquelle, pour la première fois de l’ histoire de cette collectivité, s’emploie à réduire le montant du budget primitif,  nous a communiqué la réponse qu’il a fait parvenir hier à Jean-Jack Queyranne:

« Je vous indique que le niveau d’engagement de la Région, collectivité chef de file dans les domaines du développement économique et du tourisme, limité à 7M€ pour un projet de 285M€ (auxquels il faut ajouter 28M€ pour les équipements publics d’accompagnement) nous semble bien faible. Pour ce qui concerne le Département, nous considérons qu’il s’agit d’un projet essentiel pour le développement de l’Isère et de Rhône-Alpes et notre intention est de participer à hauteur de 15M€, répartis entre le projet de Center Parc et les équipements publics: accès routiers, réseaux d’eau et d’assainisement et station d’épuration ».

Voilà. Nous sommes à votre disposition, MM.les présidents, pour publier la suite de cette correspondance.

Catégorie aménagementCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

décembre 2014
L Ma Me J V S D
« nov    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+