L’Isère face à la sécheresse

La préfecture de l’Isère nous signale que le passage en « Sécheresse Avérée », a été déclaré après consultation du Comité de vigillance. Il concerne une grande partie du département. De nombreux cours d’eau connaissent des étiages sévères. S’en suivent des mesures de restriction des usages de l’eau, prises par arrêté préfectoral.

Le Comité de Vigilance Sécheresse à été consulté le 22 juillet afin de faire le point sur l’état de la ressource en eau en Isère. Au vu de la situation hydroclimatique et de son évolution prévisible pour les jours à venir, et sur proposition du Comité Vigilance Sècheresse, Monsieur le Préfet a décidé par arrêté de ce jour la mise en œuvre de mesures de limitation et d’interdiction provisoires des usages de l’eau. Ces mesures concernent exclusivement les cours d’eau et leur nappe d’accompagnement sur certains bassins hydrographiques du département de l’Isère.

Certains cours d’eau connaissent des situations critiques, avec des étiages sévères et des assèchements partiels.

Les bassins suivants sont classés en risque de Sécheresse Avérée :

• Bièvre • Quatre Vallées • Chambaran-Galaure
• Chartreuse-Guiers • Affluents Rhône et Est  • Varèze-Sanne
• Vercors Lyonnais

Les bassins suivants sont classés en Risque de Sécheresse :

• Bourbre • Fure-Morge-Paladru • Drac-Romanche

Les bassins suivants sont classés en Vigilance :

• Belledonne-Bréda  • Grésivaudan

Les mesures de restriction
Dans les zones de Risque de sécheresse, elles consistent principalement à l’interdiction de l’arrosage des pelouses de 6h à 20h, le lavage des voitures et des voiries, le remplissage des piscines, le fonctionnement des fontaines publiques en circuit ouvert et les agriculteurs doivent globalement réduire l’irrigation de 20 %.

Dans la zone de Sécheresse Avérée, outre les restrictions des zones à Risque de Sécheresse, les mesures consistent principalement à l’interdiction de l’arrosage des pelouses y compris la nuit, et la réduction de l’irrigation agricole est globalement de 40 %.

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page