2009: une année catastrophique pour les éleveurs laitiers

La situation des éleveurs laitiers n’est plus supportable. La fédération nationale des producteurs de lait (FNPL) le dit haut et fort dans une lettre ouverte adressée à la grande distribution et aux pouvoirs publics. Voici le contenu de cette lettre ouverte.

“La situation des éleveurs laitiers a été catastrophique en 2009. Les Comptes de l’Agriculture font état d’un revenu par exploitant de moinslait de 9000 euros sur l’année, soit 750 euros par mois en moyenne ! Plus de 20% des éleveurs ont un résultat négatif !
Face à cela, la FNPL constate que les prix à la consommation des produits laitiers ont baissé de 1,4% en moyenne entre 2008 et 2009 alors que les prix des produits laitiers sortis des usines de transformation ont baissé de 8%.
Aujourd’hui, les négociations tarifaires battent leur plein et la Grande Distribution cherche à nouveau à baisser ses prix d’achat des produits laitiers.

Cette situation n’est pas tenable.

La Grande Distribution française a maintes fois répété qu’elle souhaitait soutenir les agriculteurs.  Qu’elle le prouve !
La situation des éleveurs n’est plus supportable et ils ne pourront admettre une nouvelle pression sur les produits transformés qui se répercutera inéluctablement sur le prix du lait à la production.
Les Pouvoirs Publics, qui ont abandonné le secteur laitier dans la tourmente de la dérégulation, parlent d’un observatoire des prix et des marges.
Observer, c’est peut-être bien, mais qu’ils prennent également leurs responsabilités et permettent aux agriculteurs de vivre de leur métier.
La FNPL reste mobilisée sur ce dossier et réagira en conséquence.”

Le Secrétaire Général de la FNPL
Thierry Roquefeuil

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page