Avoir le réflexe bois

Le conseil général de l’Isère, en partenariat avec Créabois Isère a organisé son traditionnel colloque annuel. Celui ci ayant pour fil conducteur le bois construction. Bien entendu, la salle de la maison du tourisme à Grenoble était bien remplie.

L’ensemble des acteurs de la filière bois en Isère ne pouvaient en effet pas manquer ce rendez vous important. au cours de cet après midi de travail chacun a pu noter qu’aujourd’hui, nous assistons à une véritable mutation de la perception et de l’utilisation du matériau bois.

Dans une réelle dynamique, les professionnels de la construction et du bois redécouvrent un matériau, une matière première, une façon de construire et une façon de concevoir, et proposent un habitat et des constructions performantes au regard des contraintes actuelles. On en a vu quelques exemples au cours du colloque. Réalisations conçues par de jeunes architectes.

Charles Galvin vice président du conseil général en charge de la forêt et Michel Cochet, président de Créabois ont également dévoilé un sondage réalisée auprès de 301 personnes de notre département. Ce sondage étude révèle une grande méconnaissance du public vis à vis du bois dans son ensemble, de la gestion durable de la forêt, de la construction bois et de ses avantages…40% des personnes interrogées avouant ne pas penser inclure le bois dans une future construction.

Charles Galvin martelant:” on doit comme les habitants des pays voisins à la France avoir une culture bois.On doit tout mettre en oeuvre pour valoriser cette filière qui a une grande importance dans l’économie locale, au niveau de l’entretien de nos paysages et qui est demandeuse d’emploi non délocalisables.”

trophées

Le colloque se termine par la traditionnelle remise des trophées du bois. Pour 2010 le trophée a été décerné à Mr Jay-Allemand, architecte pour un projet de réalisation d’une maison individuelle à Meyrié. Récompensés également les propriétaires de la maison, Mr et Mme Melchers ainsi que le charpentier Mr Hugonnard.

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page